The silent Waters, T3 de The Elements – Brittainy C. Cherry

 

CHRONIQUE LIVRE #294 : The silent Waters, T3 de The Elements – Brittainy C. Cherry

 

Résumé :

 

Notre vie est faite de moments. Certains terriblement douloureux, d’autres merveilleusement optimistes. J’ai connu beaucoup de ces moments dans ma vie, des moments qui m’ont changée, des moments de défi. En tout cas, au cours des moments les plus importants – des plus déchirants et des plus incroyables – il était toujours là. J’avais huit ans quand j’ai perdu ma voix. Une partie de moi m’a été volée, et la seule personne qui pouvait vraiment entendre mon silence était Brooks Griffin. Il était la lumière de mes jours sombres, la promesse du lendemain, jusqu’à ce que la tragédie le rattrape. Une tragédie qui a fini par le noyer dans un océan de souvenirs. C’est l’histoire d’un garçon et d’une fille qui s’aimaient l’un l’autre, mais qui ne s’aimaient pas eux-mêmes. Une histoire de vie et de mort. D’amour et de promesses brisées.

 
 
 


AVIS :


 
 

« The silent waters » est une sublime découverte. Je n’avais jamais tenté un livre de cette auteure, je sais qu’elle a déjà publié les deux premiers volets de sa saga « The Elements » mais j’ai décidé, à cause du résumé hyper alléchant, de me lancer avec celui-ci dans cette aventure et… Waouh quelle claque. Rassurez-vous vous pouvez totalement lire ce livre sans avoir lu ce qu’elle a fait avant, ce sont des titres totalement indépendants, avec des histoires bien distinctes, et ça c’est quand même super cool.

J’avoue avoir eu un début difficile.
Les 50 premières pages m’ont fait pensé que j’aurais du mal avec ce roman. Parce qu’on fait la connaissance de Maggie enfant, et qu’on la suit dans ce premier bout avec ses paroles d’enfants et son raisonnement d’enfant de 10 ans et j’avais un peu de mal à accrocher à ça. Et puis vient ce passage. Ce putain de passage qui va tout chambouler. Un moment horrible, un passage traumatisant qui fait que la petite Maggie perd complètement sa voix et ne procure plus aucun son. Je ne vous dirais pas ce que c’est bien évidemment pour que vous puissiez vous prendre en pleine gueule avec autant d’impact que moi ce qui s’y déroule. Ce sont quelques pages que je n’avais pas vu venir, que je n’avais pas imaginé, que je ne voulais pas lire et qui nous tombent dessus sans qu’on puisse rien y faire. On se sent impuissant et c’est un sentiment terrible. Mais malgré tout c’est un passage obligatoire pour la suite du récit.
Le pourquoi du comment Maggie ne parle plus est tout bonnement horrible vous l’aurez compris mais même si ce drame plane constamment sur l’histoire, tout ne tourne pas non plus qu’autour de ça. Oui il y est question de crises de panique, de mutisme, de drame mais ce bouquin est aussi un parfait message d’amour, d’amitié mais surtout d’espoir. Une marque de courage et de sensibilité. J’ai trouvé que c’était aussi très drôle par moments et léger même si on oublie jamais vraiment que le silence de notre héroïne cache de multiples souffrances indélébiles.

 
 
 

Me promets-tu de m’aimer d’un amour semblable à celui qui est décrit dans les romans que je lis ?
Il fit non de la tête en baillant. Il passa le bras autour de moi et me serra contre lui, m’envahissant de sa chaleur.
– Non, Maggie May, je te promets beaucoup plus que ça.

 

Ce bouquin est une magnifique histoire, puissante et addictive.
J’ai trouvé l’intrigue formidable, j’ai adoré les personnages, adoré la manière dont tout cela nous était raconté. J’ai tout aimé. Tout tout tout. Si vous ne connaissez pas encore jetez-vous dessus. J’ai trouvé que Brittainy C. Cherry avait une manière très juste et réaliste de nous partager son histoire. On voit les bons, les mauvais côtés de chacun. On comprend la douleur que cette tragédie a engendré sur le moral de Maggie mais aussi sur son entourage. J’ai trouvé hyper intéressant le personnage de la mère qui peu à peu s’éloigne. J’ai trouvé ça à la fois triste et compréhensible, elle ne sait pas comment agir. Elle veut la protéger et elle pense la protéger au mieux mais elle s’y prend mal. Je l’ai détesté et à la fois comprise, on la sent totalement perdue et vulnérable également.
C’était une lecture bouleversante. Je pense qu’il n’y a pas d’autre mot. C’est un livre qui m’a brisé le cœur. Une histoire d’amour complexe et passionnelle. Un traumatisme puissant, une revanche méritée. On voit très clairement la différence entre la Maggie enfant et la Maggie d’aujourd’hui et j’ai vraiment apprécié de pouvoir voir ce parallèle. Elles sont radicalement différentes et pourtant elles sont la même et unique personne. D’enjouée, bavarde et sauvage on la retrouve silencieuse, introvertie et calme. J’avais l’impression de faire la connaissance de deux personnages différents. C’était hyper troublant et à la fois hyper réaliste !

 
 

Peut-on tomber amoureuse d’un personnage de roman, non parce que je craque totalement pour Brooks. Non mais qu’est-ce qu’il est adorable et romantique. Je l’ai trouvé génial. Un homme doux, attentif, compréhensif, patient et avant tout aimant. J’ai trouvé sa relation avec Maggie vraiment bien faite. Je me suis vraiment laissé prendre au jeu et je me suis attachée à eux, du fait qu’à la fin, il était très dur pour moi de les laisser partir pour passer à autre chose. J’avais le cœur lourd de voir que tant de difficultés se mettaient en travers de leur chemin et les empêchait constamment d’être ensemble.
Malgré que j’avais tout fait pour, j’ai tout de même deviné la fin avant qu’elle n’arrive. J’avais vu venir cette grosse révélation et pourtant je n’ai pas été déçue. J’ai trouvé que c’était intelligent et même si c’était prévisible je me suis laissée porter par Maggie May et sa force de caractère.

 

Alors pourquoi ce n’est pas un coup de cœur ? Parce que ce n’en est pas un, même si cela s’en rapproche. Il m’a manqué ce petit truc. Ce petit truc qui fait que je suis raide dingue d’un bouquin de la première à la dernière page. Et ce petit truc c’est la troisième partie du roman.
Elle était belle, elle était prenante et déchirante et pourtant j’y ai moins accroché que le reste du livre. Le livre se découpe en 3 parties. J’ai eu un peu de mal avec cette dernière partie car j’ai moins adhéré au chemin que l’auteur prenait. Les voir adultes ne me dérangeait pas forcément, mais l’univers dans lequel ils évoluaient ne me passionnait pas forcément. J’étais moins fan de ce qui s’y déroulait, bien que cela restait toujours aussi sympa et addictif, j’étais moins prise dans le tourbillon d’émotions dans lequel j’étais prisonnière la majeure partie de l’histoire.
Cela n’en reste pas moins un bouquin formidable, ce point négatif reste très personnel, vous ne le ressentirez peut-être pas de la même manière que moi. Je vous le recommande dans tout les cas très chaudement, car c’est une histoire merveilleuse à la fois tragique et éblouissante. A découvrir absolument, mais préparez-vous à avoir le cœur brisé…

 
 

*Moi à la fin du roman*

 
 

En espérant que cette chronique vous ai donné envie,

 
 
 

Publicités

2 réflexions sur “The silent Waters, T3 de The Elements – Brittainy C. Cherry

  1. Ce n’est vraiment pas mon genre de prédilection, voir l’opposé, a priori. Mais je cherche depuis des mois un bouquin ou une série qui me ferai changer d’avis, et il est bien possible que je tente le coup avec celle-ci rapport que je n’en QUE du bien !

    J'aime

    1. Si tu veux te lancer dans une romance/drame psychologique honnêtement c’est très bon !! Mais si tu veux tenter une romance plus simple et moins « douloureuse » ce n’est pas forcément celle-ci que je te recommanderais! Avec The Elements tu vas avoir le coeur brisé haha

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s