Un truc truc comme un biscuit craquant – E. Lockart

 

CHRONIQUE LIVRE #295 : Un truc truc comme un biscuit craquant – E. Lockart

Résumé :

J’ai 15 ans, 11 rendez-vous avec ma psy et 4 grenouilles en céramique. Tel est le désespérant constat que Ruby fait de sa vie. Sans compter qu’en 10 jours, elle a rompu avec son petit copain, s’est gravement disputée avec sa meilleure amie, a bu sa première bière (beurk), a été prise sur le fait par sa mère (aïe!) et a subi une attaque de panique colossale. Ruby est surtout persuadée que l’existence est une aventure à haut risque totalement réjouissante…

 
 


AVIS :


 
 

J’ai eu envie de découvrir ce livre grâce ou à cause de son auteur. D’Emily Lockart j’avais dévoré et adoré « Nous les menteurs » que j’avais trouvé très mystérieux et très inattendu. Du coup, quand j’ai vu qu’elle sortait un nouveau livre, j’ai eu tout de suite très envie de me plonger dedans. J’en ressors plutôt contente même si je lui ai trouvé quelques défauts.
Pour la petite histoire, on va suivre Ruby, durant ses rendez-vous avec sa psy, et parfois un petit peu en dehors, et on va tout connaître de sa vie amoureuse. Chaque garçon qui a eu un rôle plus ou moins important pour elle, n’aura plus aucun secret pour nous.

 

La premier point qui me saute vraiment aux yeux quand je repense à cette histoire, c’est vraiment le côté agréable, drôle et léger de ce livre.
Ça se lit tout seul. Ce sera parfait au bord de la plage où à l’ombre, confortablement installé, avec une bonne boisson fraîche. C’est vraiment assez simple et sarcastique par moments, ce qui rend vraiment votre lecture prenante et sympathique. Mais laissez-moi tout de même vous prévenir que ça reste une histoire typiquement féminine ! Cela pourrait aussi plaire aux garçons s’ils ne sont pas effrayés par l’esprit féminin et tout ce qui peut nous passer par la tête haha car ça reste vraiment des réflexions et des pensées de vraies meufs. Vous savez cette manière de réfléchir et de déduire des choses de simples gestes ou de paroles anodines. Cette manière qu’on a parfois d’exagérer ou de dramatiser, Ruby est comme ça, et je pense que cela pourrait freiner un garçon à la lecture ou même profondément l’ennuyer.

J’ai adoré le fait qu’on la suive chez son psy.
J’ai trouvé la manière de mettre en place son histoire en citant à chaque fois un garçon et en nous racontant de quelle manière il a influencé le quotidien de Ruby est très intéressante. J’ai beaucoup apprécié ces moments avec sa psy, le docteur Z. À travers ces séances, elle nous raconte des moments de sa vie. Au lieu de toujours la suivre au présent, on a la chance de pouvoir voguer dans ses souvenirs en sautant d’une période à l’autre. J’ai vraiment trouvé ça original et j’ai aimé que sa sorte un peu de l’ordinaire, bien qu’on reste sur un schéma quand même classique, le but de ces séances étant de comprendre la semaine qui a créé les crises d’angoisses de notre héroïne Ruby.

 
 

 
 

Malheureusement au fur et à mesure des chapitres et des garçons, cela commençait à être un peu redondant.
On ne fait que ça. Suivre Ruby dans les méandres de sa vie amoureuse et au final ça reste assez long… Je pensais qu’il y aurait autre chose, des sujets un peu plus profonds abordés, et ça reste assez en surface. Même si je ne me suis pas ennuyée, je n’ai pas pu m’empêcher de me lasser un peu par le côté répétitif. Le livre aurait peut-être mérité d’être un peu moins long. 500 pages de ses questionnements et agissements d’adolescente était un petit peu agaçantet parfois même énervant. J’avais tendance à perdre un peu le fil et à ne plus savoir qui était qui tant il y avait de garçons différents.
Et puis au milieu du roman on attaque une seconde partie. Une nouvelle année. Un nouveau départ pour Ruby. Mais ce qui aurait pu donner du rythme au roman m’a complètement fait redescendre mon engouement du début. On ne la suit plus à travers cette fameuse liste de garçons mais dans sa nouvelle année au lycée, tentant de reprendre sa vie en main. Mais je dois dire que cette seconde partie était assez bizarre. L’auteur n’arrêtait pas de mettre des rappels de ce qui s’était passé dans la première partie du livre comme si c’était un tome 2 vous voyez ? Comme si le livre était sortie en librairie en 2 parties différentes et qu’il faille absolument un récapitulatif pour se souvenir des points importants. C’était vraiment étrange et pas franchement utile.

 

Avant de terminer, je voulais parler du personnage principal.
Si j’ai du mal avec le personnage principal, en général, tout le livre sera pour moi difficile à aimer. J’ai apprécié Ruby, vraiment. Je l’ai adoré au début et puis au fur et à mesure je la trouvais vraiment de plus en plus horripilante bien qu’elle soit quand même touchante. J’avais l’impression qu’elle se battait pour des causes futiles, qu’elle cherchait à simplement être comme les autres, qu’elle n’arrivait pas à prendre en considération les gens et était un peu égoïste ce qui a fini par me taper sur les nerfs. Je peux comprendre qu’elle pète les plombs de se retrouver seule du jour au lendemain, ou qu’elle se sente trahie, envahie par ses parents, mais j’ai trouvé que ses relations avec les garçons étaient vraiment spéciales et je n’ai pas forcément apprécié son comportement. Par moments je n’arrivais pas à la suivre, je n’arrivais pas à comprendre ce qu’elle voulait. C’était assez déroutant.

J’ai quand même passé un bon moment, n’ayez pas peur de son épaisseur « Un truc truc comme un biscuit craquant » se dévore très vite, les chapitres s’enchaînent bien, c’est fluide, léger et quand même drôle. J’ai passé un bon moment, je vous le recommande si vous aimez les histoires d’amour de lycéens et que vous n’avez pas peur d’un peu de lourdeur et de redondance parfois dans l’intrigue.
Mis à part ça, ça reste pour moi une sympathique découverte que j’ai pris plaisir à lire. Avec le beau temps actuel, se serait bête de se priver d’une romance ! Haha

 
 

*Moi quand je voyais comment Ruby agissait parfois*

 
 

En espérant que cette chronique vous ai donné envie,

 
 
 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s