MANIPULATION, Tome 1 : Les corbeaux – Juliette Lemaître

CHRONIQUE LIVRE #247 : MANIPULATION T1 – Juliette Lemaître

Résumé :

logo_322372-500x796

 
 


capture-decran-2017-01-31-a-17-19-51

Liza vit avec sa sœur, à l’écart de la Société. Elle a promis de toujours la protéger, elle, la petite Anna qui n’a jamais su marcher. Mais en quelques heures, leur destin bascule. Anna est capturée par la Milice. Liza n’a pas le choix. Si elle veut revoir sa sœur, elle va devoir quitter le monde qu’elle connaît et entrer dans cette Société qui retient Anna prisonnière. Quitte à tomber dans le piège tendu par son président, un homme manipulateur et sans scrupules…

 

capture-decran-2017-02-28-a-18-21-55

 

 

 

 

« Ils vont venir ici, Liz, ils vont venir,
et les ténèbres se refermeront sur moi…
sur toi… sur tout le monde. »

 
 
 
 
 
 
 
 

[ Avis : ]

 

Je remercie chaleureusement les éditions Hachette pour l’envoi de ce roman, que j’ai A-DO-RÉ !

Moi qui suis friande de dystopies, j’étais vraiment curieuse de voir ce que celle-ci pouvait donner et mon dieu que j’ai eu raison de me pencher dessus. J’ai passé un excellent moment, c’est un bouquin qui se dévore et qui est véritablement pleins de surprises.
Des dystopies il en existe des centaines, de tout style, de tout genre, aux thèmes variés et aux personnages hétéroclites. C’est un genre que j’affectionne beaucoup et que je lis de temps en temps, mais trop souvent on retrouve les mêmes schémas, les même codes et rien ne se révèle vraiment original… Et pourtant « Manipulation » sort du lot pour plusieurs raisons. Laissez-moi vous en dire plus, j’espère avoir capté votre attention.

On entre dans un univers bien particulier. Lisa et Anna, deux soeurs, vivent à la ferme, loin de la Société où tout est régi par le président Connor, un homme imbu de lui-même et détestable au possible. Mais un jour ou Lisa s’est absenté pour la journée s’occuper des ravitaillements, les Corbeaux, la milice de Société à vent de leur existence hors du village et font une descente dans la ferme familiale. Au retour de Lisa, Anna à disparu. Kidnappée par la société, Lisa n’aura plus qu’une idée en tête : S’infiltrer en douce dans la Société et récupérée sa petite soeur de 8 ans par tout les moyens, quitte à affronter les plus grands dangers… Anna quant à elle devient la prisonnière de Connor, intrigué par ses facultés plus qu’impressionnantes. Mais qui est vraiment cette enfant aux hypnotisants yeux oranges ?

J’ai vraiment adoré. Quand je fais le bilan de ma lecture et que je repense à cette histoire, les petits points qui m’avaient déplu s’efface petit à petit, pour ne laisser place qu’aux nombreuses qualités de ce bouquin.
Ce que j’ai principalement aimé, c’est le thème de cette dystopie. Comme je le disais plus haut, si l’auteur ne mets pas sa petite touche personnelle au livre, cela peut vite devenir une dystopie banale et insipide, vu et revue.
Mais ici on aborde quelque chose de vraiment particulier : La manipulation mentale. 
Je n’avais jamais lu de bouquin futuriste de la sorte pour les ados, où il était question de manipulation mentale et c’est ce côté nouveau et original qui m’a fait tant accroché. La manière dont l’auteur nous immerge dans son univers, introduit ses personnages, introduit une certaine psychose et mets en place cette pression que Connor inflige à Anna c’était vraiment incroyable. Dès les premiers chapitres on prends conscience que le président Connor est un homme aigri et détestable. Il est manipulateur, dominant, cruel et par dessus tout sans une once d’empathie en lui. Mais ça reste un personnage intéréssant car c’est finalement grace à lui que le titre de ce livre prends tout son sens. L’auteur mets en lumière la manière dont cet homme, dictateur en puissance, arrive à mettre toute la Société à ses yeux, en usant principalement de la manipulation mentale et de la crainte qu’il inspire.

J’ai été véritablement bluffée par la plume de l’auteur qui est vraiment toute jeune. J’ai appris avant de le commencer, que l’auteur était au lycée lorsqu’elle écrit « Manipulation ». Je peux vous affirmer sans mentir, que cette histoire est digne des plus grandes dystopie à succès. Si je ne l’avais pas su, je ne me serais jamais doutée que l’auteur en était à son coup d’essai. J’ai passé un super moment plongée dans son univers. La plume est captivante et extrêmement addictive.
On a le plaisir de découvrir ici, une dystopie où il n’y a pas une romance toute guimauve qui prendrais le dessus sur l’intrigue. Le principal dans « Manipulation » c’est véritablement l’action et ça c’est un très bon point.Vous n’avez pas envie d’une histoire entrecoupée de romance dégoulinante de niaiserie, vous avez envie d’une dystopie percutante, qui bouge et qui vous diverti, et même si il y est beaucoup question d’amitié et de loyauté, cela reste quand même relégué au second plan. Et ça ça fait plaisir haha !

 

Ce que je garderais peut-être en tête comme point négatif si je devais quand même en citer un, ce serait que ça manque pour moi d’un peu de profondeur.
L’univers est incroyable qu’on s’entende bien là dessus, mais vu le potentiel qu’à cette histoire, j’aurais aimé que ce soit un tantinet plus développé. C’est un bouquin young-adult, et pour les jeunes de 14-15 ans vous ne serez surement pas frustré car il s’y passe beaucoup de choses, mais personnellement ayant lu beaucoup de livres de ce genre, je ressens vite ce petit manque car cela reste trop en surface à mon gout. 
C’est un parfait mélange de dystopie et de science fiction. On est balancé dans une histoire où la société est l’avenir. Les enfants sont retirés à leur parents pour apprendre un métier et devenir à leur tour de bon citoyen docile et silencieux sous peine d’être exécuté dans l’arène. Certains hors la loi, dont fait partis Calim, un personnage omniprésent dans l’histoire, refuse de se soumettre et reste un fugitif à l’intérieur de la Société. J’ai aimé le concept. J’ai vraiment aimé le concept, mais j’aurais eu un coup de coeur si on en apprenait plus. On n’apprends pas vraiment comment cette Société s’est mise en place, j’aurais aimé en savoir plus sur leur mode de vie, sur les Corbeaux  etc… Au final les informations qu’on a reste quand même assez floues et pas assez travaillé à mon sens. Bien que cela suffit pour tout comprendre n’ayez craintes vous ne serez pas perdus.

J’ai également trouvé que les relations entre les personnages se faisaient beaucoup trop rapidement. Par exemple Lisa et Calim, ils ne se connaissent pas et se font confiance en quelques heures à peine ? C’était peut-être un peu trop précipité pour moi qui aurait aimé voir leur relation s’épanouir tranquillement.
Mais cela n’empêche pas que je les ai tous adoré. Je me suis attachée à chacun d’eux et j’ai eu énormément de mal à savoir que j’allais les quitter quand j’ai vu se profiler les dernières pages.
Un des personnages principal est vraiment jeune. Anna à à peine 8 ans, surdouée et têtue, c’est une gamine qu’on affectionne tout de suite. On a envie de la protéger et de la prendre dans nos bras en lui répétant que tout va bien aller. C’était vraiment troublant car on oublie très vite son âge. Elle agit avec tellement de maturité et elle a des réflexions d’adulte, tant qu’on pourrais facilement lui donner 16-17 ans au vue de sa manière de s’exprimer, et pour le coup ça m’a un peu perturbé et dérangé dans un sens car l’âge que l’auteur lui confère n’est pas vraiment cohérent. Je veux bien qu’elle ai un QI très élevé mais elle n’a pas le vécu nécessaire pour agir comme elle le fait tout au long du livre. Quant à Lisa, elle à un rôle de mère, de soeur et d’amie qui m’a beaucoup touchée. Elle est un bouclier, un roc et un soutien sans faille pour Anna qui a besoin de tout ça pour se construire. J’ai admiré son courage et sa ténacité. On ressent son amour infini pour sa soeur er j’ai trouvé leur relation très belle.

La force de ce roman c’est aussi son intrigue bien construite et son rythme effréné.
C’est un premier tome d’un diptyque, mais on a tout de même toute nos réponses à la fin de celui-ci. L’intrigue principale se termine à la fin de ce roman, et même si on clos une page en quelque sorte il reste pleins d’interrogations en suspend et on a envie de savoir ce qui va se dérouler pour eux pour la suite. Inutile de répété que j’ai adoré et que j’attends le second tome avec grande impatience. J’ai passé un super moment je l’ai lu en un jour tant j’étais prise dedans c’était vraiment hyper sympa et je vous le recommande vivement si vous aimez ce genre d’univers dystopique avec des héroïnes au caractère bien trempé car vous serez servis !
C’est passionnant vraiment. On vit le bouquin. On est propulsé dans cette histoire, on vit cette traque, cette course pour retrouver Anna. On a pas une seconde pour souffler il se passe constamment quelque chose. J’ai eu de la peine à le poser et j’ai été agréablement surprise de voir où l’auteur nous emmenait, les retournements de situations sont surprenants, on ne s’attends pas à ce qu’il se passe tout ça en si peu de pages et j’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à suivre l’intrigue et à découvrir chapitres après chapitres, comment Liza s’y prends pour arriver à ses fins. Il y a beaucoup de mystère autour de leur famille, beaucoup de secrets et de révélations plus ou moins prévisibles mais qui m’ont quand même impressionné car parfois c’était très loin de ce que j’avais pu imaginé.

La dernière partie du roman quant à elle est vraiment haletante, c’est là que tout s’imbrique, on en apprends surtout beaucoup sur les deux sœurs et sur leur passé. Et on voit se former l’intrigue qui portera le second volet de cette duologie pleine de surprises.
Je vous le recommande mille fois si vous cherchez une lecture passionnante, dans un univers riche, au thème intéressant et aux personnages qui n’ont pas leur langues dans leur poche. C’est un petit bijou que je vous conseille de vous procurer si vous avez l’occasion car il vaut clairement le coup de s’y intéresser ! 

 
 

*Moi quand j’ai eu terminé le livre*
giphy-2

 

 

Publicités

6 réflexions sur “MANIPULATION, Tome 1 : Les corbeaux – Juliette Lemaître

    1. Franchement je ne pensais pas autant adheré ! Comme l’auteur est très jeune je m’attendais à quelque chose d’assez banal je dois bien l’avouer et en fait j’ai vraiment beaucoup aimé ! J’espère que tu apprécieras autant du coup haha 😋

      Aimé par 1 personne

  1. J’ai beaucoup apprécié l’univers que l’auteure a crée, et le thème de la manipulation mentale même si j’aurais aimé que ça aille plus loin de ce côté-là. J’ai eu du mal avec les personnages trop jeunesses pour moi malheureusement. Mais je lirai la suite avec plaisir.

    J'aime

    1. J’aurais aimé que ça aille plus loin aussi comme je le disais, après c’est un tome 1 la suite peut-être plus développée en tout cas je l’espère ! Je lirais également la suite 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s