Je sais que tu te souviens – Jennifer Donaldson

 

CHRONIQUE LIVRE #517 : Je sais que tu te souviens – Jennifer Donaldson

Résumé :

 


 

Je sais que tu te souviens / Hugo New Way
310 pages                                                 17€

 

Après trois longues années passées à la ville, Ruthie Hayden retrouve son village natal d’Alaska pour apprendre la terrible nouvelle… Zahra s’est échappée d’une soirée quelques jours à peine avant le retour de Ruthie. On ne l’a jamais revue.

Mais sa nouvelle amie Tabitha n’a pas l’air tant dévastée par la nouvelle. Aurait-elle quelque chose à se reprocher ? Et Ben, son petit ami ? Il est très énervé d’avoir appris qu’elle avait un autre prétendant depuis quelques mois. Quant aux gens du coin, la disparition d’une jeune fille noire semble être le scenario parfait pour les pires ragots.

Elle se fait alors une promesse : mettre tout en oeuvre pour la retrouver.

 

 


AVIS :


 

 

Alerte coup de coeur ! Plus je pense à ce thriller psychologique, plus je me dis que je l’ai adoré. Plus j’avançais, plus j’en voulais encore, c’est addictif, dynamique, intelligent… Un cocktail explosif pour un bouquin aussi envoutant que tordu.
C’est une excellente surprise ! Au vue du résumé, c’était sur que c’était ma came. Du suspense ado, des mensonges, des secrets, une enquête… Mais je ne m’attendais pas à autant accrocher. J’avais un peu peur au début, car ça ne le fait pas toujours avec ce genre-là, souvent trop simple, peu fouillé, peu crédible… au final, mes craintes mises de côté, ce fût une lecture incroyable. J’ai adoré la plume dès les premiers chapitres, c’était hyper immersif, on se prends très vite au jeu de cette enquête, il y a du mystère, de l’action. On ne  s’ennuie pas une seule seconde.
L’écriture est fluide, il ne fait que 300 pages et ça se dévore. Plus j’arrivais vers la fin, plus j’espérais que le livre se rallonge. C’est exactement ce qu’il me fallait et je suis contente de ne pas être passée à côté de ce livre, j’aurais loupé une jolie petite pépite.

La meilleure partie de ce bouquin c’est le dernier quart avec son lot de révélations.
Les 50 dernières pages sont complètement folles. L’auteure nous entraîne sur une piste pour finalement nous envoyer sur une autre et nous servir un twist final absolument grandiose. Je me suis laissée totalement avoir, je n’ai pas vu venir les événements, je n’ai pas compris ce qui m’arrivais. Plus je lisais, plus j’étais scotchée. Et puis une fois qu’on sait, on comprends certaines choses, on voit le roman d’un nouvel œil, on analyse certains détails qui ne nous avait pas marqué au fil de notre lecture. J’ai adoré. J’ai vraiment passé un excellent moment de lecture et vous le recommande chaudement. C’est pour moi un vrai petit coup de coeur !

Si vous aimez les suspenses psychologiques bien écrit, intelligent et surtout sans invraisemblances qu’attendez-vous ?
C’est un très bon bouquin que je n’ai, à mon grand regret, pas vu passer énormément sur la toile ! Si vous avez l’occasion de vous le procurer, tentez-le, il vous gardera éveiller une bonne partie de la nuit, mais je vous garanti qu’il en vaut la peine…

 

 

 

*Moi durant les révélations finales*

 

 

En espérant que cette chronique vous ait donné envie,

 

 

 

 


2 réflexions sur “Je sais que tu te souviens – Jennifer Donaldson

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s