Wilder Girls – Rory Power

 

CHRONIQUE LIVRE #516 : Wilder Girls – Rory Power

Résumé :

 

 

Wilder Girls / Collection R 
450 pages                  17,90€

 

Voilà bientôt dix-huit mois qu’un mal inconnu, la Tox, a frappé l’île Raxter. Dix-huit mois que le pensionnat pour jeunes filles qui en occupe la pointe a été mis sous quarantaine.
D’abord, la Tox a tué les enseignantes, une à une, puis elle a infecté les élèves, dont les survivantes portent désormais ses monstrueux stigmates dans leur chair.
Coupées du reste du monde, cernées par les bêtes mutantes qui rôdent dans les bois alentour et livrées à elles-mêmes, celles qui restent n’osent plus sortir de l’enceinte de l’école. Jour après jour, elles attendent le vaccin que le gouvernement leur a promis.
Hetty et ses deux meilleures amies, Byatt et Reese, se serrent les coudes malgré les privations, bien déterminées à lutter ensemble jusqu’au bout…

 

 

 


AVIS :


 

Merci à la Collection R pour l’envoi de ce titre !

 

 

« Wilder Girls » est clairement un roman très spécial. C’est un livre d’horreur/post apocalyptique qui m’a fascinée. C’est un vrai roman d’ambiance où l’auteure prends tout son temps pour installer son univers. On débarque sur une île, où on découvre un pensionnat pour filles. Ces filles sont en quarantaine car un mal les touche et leur provoque de terribles crises. On l’appelle la Tox. J’ai vraiment adoré cette ambiance très sombre et très dangereuse. C’est pour moi le gros point fort de ce bouquin. On est totalement immergés avec ces filles sur cette île, isolés de tous, sans comprendre ni pourquoi ni quand frappera la prochaine crise, qui pourrait si la chance n’est pas avec nous, être mortelle.

Attention à ceux qui ont du mal avec les romans d’horreur, il y a ici, beaucoup de descriptions de ce qui leur arrive pendant leur crise. on ne nous épargne rien. Les modifications qui s’opèrent dans leur corps nous sont décrites de telles manières que ça rend la lecture extrêmement visuelle. Il y a pas mal de sang, de détails qui peuvent secouer, clairement il faut avoir le coeur bien accroché et savoir dans quoi on s’embarque.
C’est un récit qui prends son temps. Si vous aimez les histoires qui vont à 100 à l’heure, ce n’est pas ce que vous allez retrouver ici. Il se passe des choses, mais ce n’est pas aussi rythmé que ce j’avais espéré. On prends le temps de nous présenter leur quotidien, leur vies avec la Tox, leur conditions de vie. Et tout se mets en place très doucement. Ca ne m’a pas vraiment dérangé car j’ai apprécié cette lecture, j’ai passé un chouette moment avec Hetty et ses amies mais c’est vrai qu’un récit un poil plus dynamique m’aurait davantage pris aux tripes.

J’ai néanmoins eu un peu de mal à m’attacher à ces filles, je les ai trouvés très sauvages. Le fait qu’elles doivent survivre à la quarantaine, qu’elles soient rationnées pour la nourriture, pour le confort etc, ça fait réellement ressortir chez les filles leur côté animal… cet aspect est terriblement bien fait cela étant dit, mais ça ne m’a pas aidé à m’attacher elles.
D’un côté elles font des choses terribles, mais je n’ai pas réussi à leur en vouloir, on leur pardonne très facilement étant donné la situation critique. Elles survivent, elles n’ont pas choisi de vivre comme ça. Elles se battent pour avoir ce qu’elles veulent et se protègent à la manière d’une meute de louves. Rory Power à vraiment réussi à faire ressortir ces émotions brutes.
Leur réaction sont lier aux fait qu’elle doivent survivre. Concernant cet aspect survie justement… Et bien c’est un sans faute. C’est super bien traité par l’auteure, qui fait ressentir au lecteur toute l’urgence de la situation.

Par contre, gros bémol pour la fin du roman ! Je n’ai absolument pas compris ! Je déteste les fins ouvertes et pour le coup c’est même plus que ça. Il manquait clairement plusieurs chapitres à mes yeux. On nous laisse sur notre faim. Je n’ai pas eu toutes les réponses à mes questions et j’étais vraiment déçue car tout le reste du roman était vraiment captivant.
Malgré cette fin en demi teinte, c’est un roman que j’ai pris plaisir à découvrir, un young adult horrifique cauchemardesque réussi qui, j’en suis certaine, en fascinera plus d’un… Je recommande !

 

 
 

*Moi à la fin du livre quand je me demandais si mon livre était incomplet*

 

En espérant que cette chronique vous ait donné envie,

 

 

 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s