PS : Je ne t’ai jamais dit – Brigid Kemmerer 

 

CHRONIQUE LIVRE #511 : PS : Je ne t’ai jamais dit – Brigid Kemmerer 

Résumé :

 
 

 
 
 
 

PS : Je ne t’ai jamais dit / Hachette romans
440 pages                                        17,90€

 

 

Deux lycéens qui auraient pu ne jamais se croiser. Qui ne savaient pas ce qu’est être aimé. Et qui pourtant se sont trouvés.
Rev gardera toujours dans sa chair les cicatrices des sept années qu’il a subies sous les coups de son père. Quant à Emma, c’est dans son coeur qu’elle porte les siennes : elle n’existe pas aux yeux de son père, et sa mère veut tout contrôler.

Pourtant, le hasard les réunit, un soir. Petit à petit, les deux ados blessés s’apprivoisent, et, chaque jour, partagent leurs doutes et leurs peines.

 
 
 
 


AVIS :


 

Merci aux éditions Hachette pour l’envoi de ce joli roman ! 🙂

 

 

Alerte petite pépite ! Après l’avoir dévoré en deux soirées, je peux déjà vous dire que je vous le conseille et que je l’ai adoré.
« PS: Je ne t’ai jamais dit » est vendu comme un tome 2, personnellement je n’ai pas lu « PS: Tu me manques » et il ne spoil pas vraiment la première histoire. On retrouve brièvement les héros du premier tome mais dans cette histoire on se concentre uniquement sur le quotidien de Rev et Emma donc pas de panique si vous désirez lire celui-ci, vous pouvez vous lancer sans avoir lu le premier. C’est ce que j’ai fait et je m’en porte très bien !

J’ai tout de suite était attirée par le thème du roman. Une histoire d’amitié et d’amour entre deux adolescents, le tout dans un univers de jeux vidéos… mais pas que. On y parle de thèmes très durs comme la violence parentale et la manière dont l’auteure l’aborde était particulièrement intéréssante. Ce n’était pas fait de manière très classique. On ne nous balance pas seulement le fait qu’il a été battu par son père. On y met tout un contexte en nous expliquant à nous lecteurs, la croyance et la foi qu’il portait envers dieu et envers le diable. La manière dont il culpabilisait Rev pour des actions bénignes, sa manière de lui insuffler de la peur dans tout ce qui est différent. J’ai trouve cette manière d’aborder ce thème très originale et fascinante. C’était vraiment bien fait et c’est ce qui à rendu dès le début, l’histoire très particulière pour moi. Le fait que des thèmes aussi importants soient mit en avant mais de manière un peu plus différente de ce qu’on peut lire d’ordinaire dans du young-adult. Le fait qu’on partage aussi son quotidien dans sa famille d’accueil apporte une vraie richesse au roman et dynamise le récit de la plus addictive des manières.

On s’attache très vite à nos deux héros et aux problèmes qu’ils ont chacun à gérer.
On y parle énormément de relations familiales, de communication mais aussi de la manière dont il peut-être difficile de faire confiance et de s’ouvrir à de nouvelles personnes. Je pense que les relations humaines est le noyau de cette histoire. Outre les défis qu’ils ont chacun à relever, on les voit surtout évoluer et essayer de faire face à leur propre émotions et surtout à leur propre famille.
On y parle aussi des dangers d’internet et de la confiance qu’on peut accorder aux étrangers parfois à tord.

J’ai été très touchée par le personnage de Rev qui guette chaque seconde et chaque signe avant-coureur de violence chez lui, de peur de devenir comme son père. C’était destructeur de le suivre dans ses pensées, j’avais envie de le rassurer constamment et de lui dire de se faire confiance. Sa relation avec ses parents adoptifs était tellement belle et pleine d’espoir qu’elle m’a souvent fait sourire et m’a aussi très souvent serrer le coeur. Certains passages sont rempli d’amour et de confiance.

Le petit bémol qui fait que ce n’est pas un coup de coeur est la fin du roman. Définitivement une fin que je n’ai pas forcément aimé. Trop attendu, trop prévisible. Même un peu gros à avaler quand j’y repense. Un peu déçue pour ce côté-là mais honnêtement j’ai tellement aimé le reste de ma lecture, que j’en oublie très vite ce petit détail !
Je vous recommande ce roman si vous recherchez un young-adult aux thèmes forts mais surtout bourré de messages positifs et de sincérité. C’était une lecture que j’ai été ravie de faire et je vous conseille vivement de vous pencher dessus ce fût une très jolie découverte !

 

 

*Moi durant ma lecture*

 

 

En espérant que cette chronique vous ait donné envie,

 

 

 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s