Anarchie, T1 – Megan Devos

 

CHRONIQUE LIVRE #512 : Anarchie, T1 – Megan Devos

Résumé :

 

 

Anarchie, T1 / JC Lattès éditions
400 pages                               19€

 

 

Dans un monde divisé en clans, sans gouvernements ni lois, Hayden, vingt et un ans, est le chef respecté des Blackwing : fort, loyal, juste, il assure la protection de sa communauté. Quant à Grace, elle est la fille du chef des Greystone, un clan adversaire.

Difficile pourtant de ne pas succomber à ses doux yeux verts et son agilité… Lorsque Grace est blessée au cours d’une mission, Hayden choisit de la sauver.

Elle représente l’ennemi, elle est sa prisonnière et en sait bien trop sur Blackwing… Comment lui faire confiance, à elle qui a été entraînée pour le tuer ?

 

 

 


AVIS :


 

Merci aux éditions JC Lattès pour l’envoi de ce livre !

 

 

« Anarchie » est un roman post apocalyptique/dystopique addictif au possible. Je n’arrivais pas à le lâcher.
On plonge dans un univers où clairement la terre a morflé. Les hommes et femmes restant se réunissent en clans et survivent de raids, de vol et de ruse. On va suivre deux clans principalement. Deux personnages. Grace et Hayden, issus de clans ennemis. Quand Grace ce retrouve prisonnière d’Hayden, leur relation va s’épanouir peu à peu.
J’ai adoré l’aspect romance qui prends une grosse place dans ce roman. Si jamais vous détestez ça dans les dystopie je pense que vous devriez fuir haha. Dans « Anarchie » l’univers post apocalyptique n’est qu’un décor. Ce n’est que pour placer le contexte historique et pour planter un univers particulier, mais ce qui reste au cœur du roman c’est définitivement la romance entre nos deux personnages. Il faut vraiment le savoir avant de le commencer car ceux qui cherchent une nouvelle dystopie originale a vous mettre sous la dent seront sûrement déçus. On est clairement dans un livre de romance. Néanmoins j’ai aimé qu’on ai le droit à certains flashback d’Hayden concernant le monde d’avant et qui à réussi à étoffer et enrichir l’intrigue. On comprends peu à peu ce qui est arriver au monde et pourquoi le chaos a inévitablement décider de s’installer.

J’ai adoré le fait qu’ils se découvrent petit à petit. D’ennemis à amants, on les suit se chercher, puis s’abandonner pour tomber finalement terriblement amoureux. C’était génial, je ne saurais quoi vous dire d’autre ! Ça se lit très vite, c’est bien écrit, c’est addictif. On se laisse très vite prendre au jeu et je me retrouvais à espérer les voir ensembles le plus possible.
C’est un roman adulte ou du moins classé pour les jeunes adultes, il y a donc certaines scènes de fesses qui ne seront pas à mettre entre toutes les mains, je vous aurais prévenus !

Je dois bien avouer qu’il n’y a pas énormément de surprise dans ce roman. On sait en le commençant ce qui va se passer. Bien qu’il y ai tout de même quelques éléments nouveau, et certains moments d’action, j’aurais peut-être aimé un rythme un peu plus soutenu.
Parlons personnages maintenant… Les sautes d’humeur de notre Hayden national m’ont quelque peu énervée par moments. J’avais envie de le secouer et de lui dire d’arrêter de trop réfléchir mais surtout d’arrêter de faire semblant pour maintenir une image parfaite dans son camp. J’ai eu de la peine pour Grace qui se lance à corps perdu dans cette relation. Ce que j’adorais au début, cette façon qu’ils avaient de se chercher, m’a quelque peu refroidie au milieu du roman. À force de souffler le chaud et le froid on ne savais jamais sur quel pied danser avec Hayden. Il repousse Grace pour mieux l’embrasser quelque minutes plus tard. J’ai trouvé qu’on poussait trop l’aspect du jeu du chat et de la souris. Un petit peu, cela met du piquant à l’histoire je vous l’accorde mais à trop vouloir en mettre, ça en devient exaspérant.

Je dois bien avouer que même si j’ai parfois eu du mal à percer son personnage, la romantique en moi a trouvé certains passages très beaux. Grace est un personnage comme je les aimes. Elle n’a pas besoin qu’on la défende. Loin des clichés de la jeune femme fragile et dépendante, elle combat aux côtés des hommes et ne se laisse pas marcher sur les pieds. J’ai beaucoup aimé la voir si confiante.
Je vous recommande donc ce roman si vous recherchez une romance. Si vous voulez découvrir une jolie romance sous fond d’univers post-apocalyptique, je vous le conseille, mais si vous n’aimez pas les romances dans les bouquins de dystopie, fuyez, j’insiste bien sur ça pour que vous ne soyez pas déçu du contenu. J’ai passé un super moment de lecture avec « Anarchie ». Je savais que c’était une romance, j’attendais justement une romance et le fait d’avoir trouvé exactement ce que je recherchais m’a permi de passer un excellent moment de lecture.

 

 

*Moi devant la romance*

 

 

 

En espérant que cette chronique vous ait donné envie,

 

 

 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s