Au fond de l’eau – Paula Hawkins

 

CHRONIQUE LIVRE #303 : Au fond de l’eau – Paula Hawkins

 

Résumé :

 


Une semaine avant sa mort, Nel a appelé sa sœur, Julia. Qui n’a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d’être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, Julia est effrayée à l’idée de revenir sur les lieux de son enfance. De quoi a-t-elle le plus peur ? D’affronter le prétendu suicide de sa sœur ? De s’occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu’elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu’elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c’est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent.

 
 


AVIS :


 

Je remercie les éditions Sonatine pour l’envoi de cette petite merveille !

 

J’ai adoré ce bouquin. J’ai vraiment passé un excellent moment plongée dans cette histoire, la plume de Paula Hawkins est ensorcelante, son intrigue est diablement bien menée et nous déstabilise complètement jusqu’à la dernière page du roman. C’était vraiment bon !

Les femmes sont au cœur de ce roman. Les femmes aux parcours compliqués, aux tempéraments de feu, colériques et lunatiques. Les femmes dans toute leur complexité. C’était très intéressant de concentrer l’histoire sur elles et non sur les hommes pour une fois, bien qu’ils ont tout de même leur place et leur importance. Pour une fois on les met au centre de tout. On les dévoile avec leur mesquinerie, leur rancoeur et leur fragilité. J’ai trouvé ça brillant. J’ai trouvé que c’était une super idée de pouvoir lire un roman où les femmes ne sont pas seulement spectatrices mais actrices.
Il y a bien évidemment toute l’intrigue sur le suicide de Nel, mais on aborde également beaucoup les liens fraternels. Et ça ça m’a vraiment bien plu. Les relations entre sœurs peuvent être parfois difficile mais je n’étais clairement pas préparée à ce que j’allais lire dans ce roman. Des railleries, de la cruauté, des mensonges. C’était dur pour moi de lire que deux sœurs puissent se traiter ainsi avec tant de méchanceté et de mépris pendant tant d’années. Et c’est là où on voit la force de ce récit, c’est que c’est malheureusement crédible. On a aucun mal à y croire et a être totalement prise et touchée par tout ce qui se passe dans le récit.

 

« Au fond de l’eau » est un vrai roman d’ambiance.
Vous savez ce genre de livre qui vous emporte totalement dans son univers et ne vous relâche qu’une fois terminé ? C’est très immersif on a vraiment l’impression d’être aussi à Beckford, baigné dans tout ces secrets et ces non dits. Les chapitres sont assez courts et il y a surtout des passages où on est dans le passé et ça j’aime beaucoup. Ça apporte beaucoup de rythme, ça permet vraiment au lecteur d’avancer un peu dans l’intrigue et de cerner un petit peu mieux nos personnages. Dans ce cas-là c’est centré plus précisément sur les deux sœurs Nel et Julia. J’ai trouvé ça super, d’avoir l’occasion de voir un petit peu la femme qu’était Nel. C’était vraiment hyper addictif.
Je ne vous parlerais pas de l’intrigue en elle-même, bien que je ne saurais même pas par où commencer tant il y a de choses. Sachez en tout cas que c’est un livre intelligent avec une intrigue de qualité. Paula Hawkins nous mène par le bout du nez dès les premiers chapitres. Si vous accrochez dès le départ je vous assure que vous ne pourrez plus le lâcher jusqu’à connaître le dénouement. Vous comprendrez très vite que tout tourne autour d’une fascination quasi morbide pour l’eau, d’un suicide présumé mais surtout de nombreux secrets, tous aussi inavouables les uns que les autres.

 
 
 

Il est des personnes qui sont attirées par l’eau, des personnes qui entretiennent avec elle un rapport presque primal. Je crois en faire partie.

 
 
 
 

Ni les longueurs, ni les très nombreux personnages ne sauraient gâcher le potentiel de ce thriller pas comme les autres.
On est pas dans quelque chose de gore ou de haletant. Si vous recherchez un livre d’action, sanglant, de course poursuite entre un flic et un serial killer vous n’êtes clairement pas au bon endroit. « Au fond de l’eau » est différent. « Au fond de l’eau » traite principalement de vrais problèmes de société. De problèmes de la vie de tous les jours. Des angoisses, des fêlures que supportent et endurent ces personnages. C’était aussi prenant parce que c’était réel. Pas parce que c’était angoissant mais parce que ça touchait la vie domestique et que ça pouvait nous toucher nous directement, en tant que lecteurs. L’auteure met en scène de vraies familles avec des relations compliquées et déchirantes.
Malheureusement ce qui pourrait déplaire, même si ce ne fût pas le cas pour moi, c’est le côté lent. On sent que l’auteure prend son temps pour créer l’intrigue et les scènes de révélations et pour le coup le fait qu’il ne se passe pas grand chose pourrait en déranger plus d’un. Personnellement je ne m’en formalisais pas tant j’étais bien dans cette histoire. Ce qui m’a par contre un peu déstabilisée c’est clairement le grand nombre de personnages. C’était perturbant dans le sens où j’avais par moments du mal à replacer qui était qui et qui avait fait quoi. Malgré tout, on prend vite ses marques.

 

Je referme ce roman avec encore pas mal d’interrogations et de zones qui restent sombres.
Je reste sur ma faim pour certains points dont j’aurais aimé qu’ils soient davantage expliqués. Je suis assez frustrée de ne pas avoir toutes mes réponses. J’ai par contre adoré le fait que l’auteure garde le suspense jusqu’à la toute dernière ligne, ce qui était à la fois particulièrement ingénieux, mais aussi tordu et terrible pour mes pauvres petits nerfs.
Je vous recommande ce roman. Si comme moi vous ne vous étiez pas penchés sur sa précédente oeuvre « La fille du train », je vous pousse vivement à découvrir celui-ci. C’est un vrai petit bijou dans son genre.
J’ai vraiment adoré, et j’espère que vous passerez un aussi bon moment que moi si vous vous laissez tenté. « Au fond de l’eau » est un très très bon roman d’ambiance que je vous recommande fortement. Je me suis laissé totalement prendre par les eaux tumultueuses des non dits et des mensonges des membres de cette ville. Mais quand la vérité éclate enfin, nombreuses sont les révélations fracassantes que le lecteur se prend en pleine tête… À tous les amateurs de bons thrillers, ne passez pas à côté !

 
 
 

*Moi durant ma lecture*

 
 

En espérant que cette chronique vous ai donné envie,

 
 
 

Publicités

10 réflexions sur “Au fond de l’eau – Paula Hawkins

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s