The Vanishing Girl, T1 – Laura Thalassa

 

CHRONIQUE LIVRE #302 : The Vanishing Girl, T1 – Laura Thalassa

Résumé :

 
 

 

 

Chaque nuit, après s’être endormie, Ember Pierce disparaît. Elle peut alors se téléporter n’importe où : à l’étranger dans une ville inconnue ou dans la chambre d’un garçon qui la fait craquer. Après dix minutes, son temps écoulé, elle retourne dans son lit. C’est un secret qu’elle a réussi à conserver pendant ces cinq dernières années. Mais, maintenant, quelqu’un d’autre est au courant. Une semaine après son dix-huitième anniversaire, elle est livrée au gouvernement. Ember comprend alors deux choses : elle n’est pas seule et les gens comme elle – les téléporteurs – sont utilisés comme une arme.

 
 


AVIS :


 
 

Ce bouquin est une très très bonne surprise. Cela faisait longtemps que je n’avais pas retrouvé une ambiance pareille qui me plaise autant. Laissez moi vous remettre dans le contexte. Une école spéciale, secrète et dangereuse où l’on enseigne à des élèves bien particuliers l’art de se battre… Une histoire qui ravira tout les amoureux de la saga Night School et des agents secrets à coup sûr !
J’ai vraiment adoré tout le contexte mis en place. J’avais un peu peur au début que ce soit beaucoup trop centré sur l’espionnage, le gouvernement et tout ce qui peut y être rattaché, mais bien que ce soit une grosse partie du livre, il n’est pas seulement question de ça et c’est un aspect que j’ai beaucoup apprécié.

Ce bouquin est surprenant. C’est le mot. C’était vraiment singulier et très addictif.
On est complètement immergés dans l’ambiance que j’ai directement adoré. On est dans le flou jusqu’à la fin du livre, on tâtonne avec notre héroïne qui essaye de comprendre son don et de faire de son mieux pour l’apprivoiser. On apprend au fur et à mesure et en même temps qu’Ember ce qu’il en est de son futur et c’était absolument flippant et excitant à la fois, je dois bien l’avouer. Je ne savais pas où je mettais les pieds. On rentre dans cette école, dans cette sorte de stage pour essayer d’apprendre à Ember à se battre et à raisonner comme un agent. C’était hyper prenant de la voir suivre ses cours, de la voir évoluer, de la voir en même temps dans ses missions etc.

 
 

 
 

Malgré cet aspect lourd du récit avec ces opérations gouvernementales, il a y aussi un côté plus léger et romantique qui équilibre parfaitement l’histoire.
Le duo de Ember et Caden était juste à mourir de rire. J’ai adoré leurs provocations, leur côté hautain par moment, j’ai adoré la manière dont ils se cherchaient, dont ils finissent petit à petit par se découvrir et à s’attacher l’un à l’autre. Bien qu’ils ne s’arrêtent jamais de se taquiner on sent qu’ils se font confiance et j’ai trouvé leur relation très bien mise en place, très belle et crédible. La romance était à la fois sexy et rafraîchissante et pour le coup je ne la recommanderais pas au plus jeunes car il est quand même souvent sujet de sexe, ce qui pourrait déplaire à plus d’un.

 

Vous le savez je ne suis pas fan de fantasy et de science-fiction mais j’essaye progressivement de m’y mettre et je dois dire que je ne suis absolument pas déçue de ce livre.
Je l’ai trouvé très sympa, plutôt original dans son genre, bien que certaines choses soient prévisibles, on passe un sacré bon moment à les voir se dérouler et voir s’agencer le fin mot de cette histoire tordue.
Malgré tout, le côté espionnage des missions m’a un peu déplu dans le sens où ce n’est absolument pas ma came et que c’est vraiment pas le style que j’aime lire d’habitude, mais ici c’est bien passé de manière globale. La plume de Laura Thalassa est fluide et entraînante et c’était un vrai plaisir de pouvoir découvrir une auteure qui m’était jusque là inconnue.
Malheureusement, il y a tout de même un point négatif à cette histoire, que je suis obligée de souligner, car il m’a moi, un peu agacée.
Ce qui pour moi pêche vraiment dans ce bouquin c’est le côté redondant. Même si j’ai adoré l’ambiance de cette école j’avais l’impression de ne pas avancer dans l’histoire par moments. Le schéma était assez rébarbatif c’était toujours pareil, toujours la même chose en boucle. Les entraînements, les taquineries, les missions et ça n’évoluait pas jusqu’à la fin. On a évidemment pas les réponses à toutes nos questions, mais ça je m’y attendais étant donné que c’est un premier tome, mais j’ai été tout de même déçue de ne pas en savoir davantage.

 

Pour résumer, « The Vanishing Girl » est une histoire surprenante avec une intrigue qui tient la route et qui m’a vraiment plu. A la sauce « Night School » c’est un bouquin rempli de bonnes idées, de secrets et de dons bien particuliers. Entre danger, combats, apprentissage et amour, vous ne saurez plus où donner de la tête…
Je vous le recommande car j’ai passé un bon moment, mais si vous détestez les histoires d’espionnage je ne pense pas que cela soit fait pour vous honnêtement haha. Un premier tome prometteur ! Affaire à suivre 🙂

 
 

*Moi quand j’ai retrouvé cette ambiance école/secrets que j’aime tant*

 
 

En espérant que cette chronique vous ai donné envie,

 
 
 

Publicités

4 réflexions sur “The Vanishing Girl, T1 – Laura Thalassa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s