Six of Crows, T1 – Leigh Bardugo

 

CHRONIQUE LIVRES #300 : Six of Crows, T1 – Leigh Bardugo

Résumé :

 

 

 

Ketterdam, Quartier du Barrel : une ville grouillante de malfrats où tout s’achète si on y met le prix. Ce principe, personne ne le fait aussi bien que Kaz Brekker, dit « Dirtyhands ». Quand le voleur se voit offrir une mission impossible mais qui le rendra riche, il réunit son équipe : un soldat assoiffé de vengeance, un tireur d’élite accro au jeu, un jeune fugueur des beaux quartiers, une espionne défiant les lois de la gravité, et une Grisha aux puissants pouvoirs magiques. Six dangereux hors-la-loi, seuls capables de sauver le monde s ils ne s’entretuent pas avant…

 
 
 
 

________________________
***

***


AVIS :


 
 

Je me suis lancée dans « Six of Crows » un petit peu à l’aveugle. Je ne savais pas vraiment ce que j’allais y découvrir ni dans quelle folle aventure Leigh Bardugo allait m’emporter. Je savais simplement que j’allais suivre une bande de voleurs et de tricheurs, mais mes connaissances s’arrêtaient là.
J’ai été totalement séduite par cette histoire et cette ambiance si particulière. On est directement immergés dans quelque chose de différent et de particulièrement magique. Des Grishas, des drogues, des dons spéciaux… Moi qui ne suis d’ordinaire pas fan du fantastique, j’ai été totalement prise par l’histoire. C’est assez rare que j’adhère quand on sort trop du concret et du réel mais ici, l’intrigue avait ce petit quelque chose en plus qui a fait que j’étais incapable de lâcher mon bouquin. Sûrement le fait que ce ne soit pas simplement une histoire de magie, mais aussi une histoire remplie d’action, d’aventure, de quête de pouvoir et surtout d’argent. De l’argent partout, de l’argent tout le temps. Voilà ce que recherchent notre équipe de malfrats, à leur tête, le plus déterminé et le plus malicieux de tous : Kaz Brekker.

 

J’ai vraiment été sous le charme de l’ambiance.
Je pense que c’est le point le plus fort de ce livre, c’est définitivement le cocon dans lequel nous enveloppe l’auteur tout au long de son histoire. On se croirait vraiment dans le Barrel, à marchander, à truander, à se sortir de toutes les situations les plus délicates. J’ai pris énormément de plaisir à suivre les plans rocambolesques, les démonstrations de combats où le lecteur en prend plein les yeux. J’ai vraiment retrouvé cette ambiance si particulière des mafias et des êtres sans empathie et sanguinaires qui sont prêts à tout pour récupérer leur argent et redorer leur réputation.
Kaz Brekker est LE joyau du livre. Par joyau j’entends ce qui fait toute la spécificité du livre. Sans lui, l’histoire aurait été plus morne, moins acidulée, plus banale, quelconque. J’ai vraiment eu du mal à me dire qu’il n’avait que 17 ans tant il nous apparaît mature et sûr de lui. J’ai adoré le voir se dévoiler au fur et à mesure des chapitres et en apprendre plus sur son passé et la manière dont il est arrivé au sommet du gang des « Dregs« . On le sent impitoyable et pourtant on ne peut s’empêcher de l’adorer. Je l’ai vraiment adoré. Oui il est immoral, oui il se sert des gens dans son seul intérêt, mais à la manière de Jack Sparrow dans « Pirates des Caraïbes », on ne peut le détester tant il devient attachant malgré lui.

 
 
 
 

Pas de sanglots, pas de tombeaux

 
 

« Six of Crows » est considéré comme une fantasy young-adult/jeunesse, mais prenez garde tout de même.
Moi qui n’en lit que très peu, j’ai eu un peu de mal par moments tant l’univers est complexe. Ce bouquin pourrait totalement être rangé en adulte. Ne soyez pas freiné si vous avez peur que le schéma soit trop simple car au contraire rien n’est simple dans « Six of Crows ».
J’avoue que c’est ce qui m’a un peu freiné et qui a fait que ce bouquin n’est pas un coup de cœur. Le fait que ce soit un peu difficile par moments de suivre et de tout comprendre. Il y a un vocabulaire créé autour de cette histoire, tout un langage spécial, tout un tas de termes qu’il faut retenir et assimiler et par moments j’ai été un petit peu perdue. J’ai peur que pour les plus jeunes cela les décourage un peu, mais honnêtement ce petit bémol est vite effacé par toutes les aventures dans lesquelles ont est entraînés.

 

J’ai adoré le fait qu’il s’y passe autant de choses. Le lecteur n’a pas le temps de souffler.
Autant le début est plutôt lent, il s’y passe des choses, mais c’est surtout l’intrigue qui se met en place, on apprend à connaître chaque membre de la petite bande que l’on va accompagner durant ces 550 pages de kiff, on découvre la mission qui va leur être attribuée, l’envers du décor, et le passé de chacun. Et une fois que ces marginaux partent sur la route… Tout s’enclenche. Et tout devient incontrôlable. J’ai vraiment adoré la manière dont l’auteur développe son histoire, je n’ai pas été déçue du chemin vers lequel on progressait, j’ai aimé tout ces rebondissements, j’ai aimé toute cette tension et cette adrénaline, j’avais peur pour eux, j’étais surexcitée quand par moments ils approchaient du but. C’est une lecture divertissante que j’ai trouvé particulièrement addictive. On ne voit pas passer les 500 pages, honnêtement c’est une petite brique, mais cela ne m’aurait pas dérangé qu’il en fasse 200 pages de plus tant j’étais bien en leur compagnie. C’était assez fou de suivre ces personnages si jeunes mais qui ont une profondeur folle. On les sent matures, et à la fois complètement cinglés et c’est un truc que j’ai vraiment adoré découvrir au fur et à mesure, découvrir leurs limites et leur point de non-retour.

 

Pour conclure, je voudrais vraiment vous recommander ce livre, je ne sais pas pourquoi j’ai autant attendu avant de me plonger dedans, j’ai vraiment passé un super moment, c’était vraiment hyper prenant, bourré d’action, de dangers, de magie, de ruses et de plans plus ou moins irréalisables… Si vous n’avez pas encore sauté le pas, n’attendez plus et faites la connaissance de Kaz Brekker, mais attention à ce qu’il ne vous fasse pas les poches 😉
Je lirais la suite évidemment, je suis impatiente de voir comment cette histoire va continuer vu la manière dont ce tome-ci se termine !

 
 

*Moi fréquemment durant ma lecture*

 
 

En espérant que cette chronique vous ai donné envie,

 
 
 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s