CARAVAL – Stephanie Garber

 

CHRONIQUE LIVRE #296 : CARAVAL – Stephanie Garber

 

Résumé :

 

 
 

Bienvenue à CARAVAL !
Le spectacle le plus extraordinaire de tous les temps! Vous y verrez plus de merveilles que le commun des mortels au cours de toute une vie. Mais avant que vous vous plongiez dans notre univers, gardez à l’esprit qu’il s’agit d’un jeu…
Nous tenterons de vous convaincre que ce qui se passe au-delà de ce portail est réel, mais ce n’est qu’illusions. Alors prenez garde à ne pas vous laisser trop emporter. Car les rêves qui se réalisent peuvent être magnifiques, mais ils peuvent aussi se transformer en cauchemars si l’on ne se réveille pas…

 
 
 
 


AVIS


 
 

Oseriez-vous jouer à Caraval ? Vous rendriez-vous sur la isla de los sueños sans savoir réellement dans quoi vous vous embarquez ? Si oui, pensez à prendre votre ticket d’entrée de la part de Légende et immergez-vous dans cet univers loufoque et décalé pour tenter de remporter un souhait… Mais gardez bien en tête que de grands dangers vous attendent et qu’ils ne faut pas accorder sa confiance à n’importe qui. Tout n’est pas forcément ce que l’on croit, et surtout… Ne vous fiez pas aux apparences… Je vous aurai prévenu…

Il y a autour de ce livre toute une aura de mystère.
Le résumé qui n’en dit pas trop, l’inconnu de ce qu’on va y trouver, l’idée qu’on se fait de l’intrigue… J’étais hyper excitée et impatiente de pouvoir moi aussi me plonger dans cette histoire et moi aussi participer à Caraval et voir un peu ce que ce livre avait dans le ventre. Mais j’avais tout de même une petite appréhension car ce bouquin remporte des avis assez tranchés. Soit ce sont de gros coup de cœur, soit de grosses déceptions. Personnellement je nage au milieu des deux. Je ne suis pas non plus époustouflée mais je suis loin d’être déçue ! Je partais sans grandes attentes, ce qui m’a permis de ne pas idéaliser ni d’espérer grand chose, et ça a pas mal fonctionner pour moi étant donné que j’ai passé un super bon moment.
J’ai tout de suite été séduite par l’ambiance du roman. De la magie, du rêve, des souhaits, mais aussi une part de noirceur qui équilibre le tout à la perfection. J’avais vraiment l’impression d’être plongée dans un mélange de Charlie et la chocolaterie pour les couleurs et la loufoquerie et d’Harry Potter pour le côté magique, dangereux et facétieux qu’on retrouve.

 

Le gros point fort du roman c’est principalement cette intrigue et tout ce mystère qui est fait autour de jeu Caraval.
On ne sait pas vraiment de quoi il en retourne et jusqu’à la dernière page on est constamment plongés dans le doute, on est jamais vraiment certain de l’issue, ni de ce qui est réellement réel. L’univers est tout bonnement incroyable. Ce qu’a créer Stéphanie Garber est tout simplement merveilleux. Il y a énormément de descriptions, c’est visuel, complètement barré et terriblement addictif. Je me baladais dans les rues colorées, remplies de magie et j’avais l’impression de moi aussi m’y trouver en même temps que les autres joueurs. Je n’avais aucun mal à me représenter les décors ni les personnages que l’on suit.
Il y a également dans ce livre tout une partie onirique. Le lecteur est constamment plongé dans un état d’incertitude. Tout n’est qu’illusion. Mais si tout n’est qu’illusion, qui croire ? À qui faire confiance ? Est-ce que cela est réel ou est-ce que c’est simplement le fruit d’un sort ? C’était vraiment perturbant, on se méfie naturellement et j’ai vraiment adoré ça, on a l’impression que tout ça n’est que de la pure folie, j’ai adoré le fait que tout soit constamment remis en cause. J’avais vraiment l’impression de me faire avoir à chaque chapitre.

 
 
 

Les rêves qui se réalisent peuvent être magnifiques, mais ils peuvent se transformer en cauchemars si l’on ne se réveille pas

 
 

Ce qui pour moi caractérise à la fois un point positif et à la fois le côté négatif du livre, c’est l’aspect dangereux de l’histoire.
Et c’est assez contradictoire mon raisonnement, mais j’ai vraiment trouvé l’idée que le jeu ne soit pas un simple spectacle magique, excellente. On comprend très rapidement que rien ne sera facile, qu’il va y avoir du danger, du sang, de la peur, peut-être même des meurtres et de sombres secrets. On déchante complètement et j’ai apprécié tomber des nues en même temps que Scarlett mais c’est ce qui est aussi dommage dans ce livre c’est que c’est peut-être mal exécuté. J’ai manqué vraiment d’adrénaline par moments, je trouvais que c’était parfois un peu mou, il est quand même question de quête, de disparition et c’était peut être un poil trop en surface à mon goût. Cet aspect là, sombre, inquiétant aurait pu être nettement mieux exploité. Je n’ai pas ressenti de vrai sentiment d’urgence. Dommage car ça aurait pu rendre le livre encore meilleur qu’il ne l’est déjà.

 

Bien qu’on soit dans un univers de fantasy, il y a toujours une petite romance qui plane. Et quelle relation décoiffante !
J’ai adoré le personnage de Julian le marin, je l’ai trouvé rafraîchissant, dragueur et pourtant qu’est-ce qu’il était drôle. J’aime beaucoup le sarcasme et c’est quelque chose que j’ai beaucoup retrouvé dans ce livre, ce jeu du chat et de la souris qui est mis en place, ce côté grande gueule, m’a tout de suite charmé chez eux.
Mais pour être honnête, je ne me suis pas vraiment attachée à eux. Je ne les ai pas détesté loin de là, mais l’auteur n’a pas réussi à me les faire aimer au point que je sois absorbée par ce qui pourrait leur arriver. Je n’en avais pas rien à faire non plus mais j’étais plutôt assez indifférente. Les personnages avaient beau être sympas je n’étais pas à 100% avec eux pour la simple et bonne raison que je ne les trouvais pas forcément charismatiques, et plus particulièrement Scarlett qui m’a donné à de multiples reprises, envie de la secouer comme un prunier. Elle est gentille, douce, tout ce que vous voulez mais son côté trop niaise et prude m’a clairement refroidie. Néanmoins j’ai adoré sa relation avec sa petite sœur Donatella. Il y a un vrai message d’amour fraternel dans ce bouquin. Et ça c’était magnifique.
Je vous recommande vivement ce livre, si vous aimez les univers magiques, où le rêve se mêle à la réalité. Vous tomberez surement sous le charme de « Caraval », je vous recommande vraiment de tenter le coup, car c’est un livre original et intéressant !
Une très belle découverte et un premier tome d’une duologie qui laisse entrevoir une suite tout aussi haute en couleurs 😉

 
 

*Moi quand j’imaginais les décors de Caraval grâce aux descriptions*

 
 

En espérant que cette chronique vous ai donné envie,

 
 
 

Publicités

4 réflexions sur “CARAVAL – Stephanie Garber

    1. C’est vrai que comme je le disais dans la chronique j’ai lu aussi pas mal d’avis tranchés et pour moi c’était vraiment une jolie surprise, le mieux c’est clair c’est que tu te fasses ton propre avis 🙂
      Des bisous à bientôt 😀

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s