Diabolic – S.J Kincaid

 

CHRONIQUE LIVRE #291 : Diabolic – S.J Kincaid

Résumé :

 

 

« Avez-vous déjà observé un tigre ?
Il possède une mâchoire assez puissante pour broyer l’homme le plus robuste, des muscles d’acier capables de traquer n’importe quelle créature.
Pourtant lorsqu’il attaque, il donne la mort avec une grâce aérienne. »

Un DIABOLIC n’est pas un humain.

Un DIABOLIC est programmé pour être fidèle envers une seule personne.

Un DIABOLIC n’existe que pour protéger son maître. Quitte à donner sa vie. Quitte à en prendre d’autres.

 
 


AVIS


 

Je remercie les éditions Bayard pour l’envoi de ce titre !

 

J’ai passé un excellent moment de lecture ! Ce ne sera pas un coup de cœur car il présente pour moi quelques aspects qui ont fait que ça ne peut pas être un coup de foudre littéraire, mais ça reste définitivement une merveilleuse découverte, et surtout une histoire diablement intéressante.
J’ai trouvé l’idée de base absolument terrible. Dans le bon sens du terme.
Un monde où les Diabolic seraient crées pour protéger une seule et unique personne. Une créature aussi forte qu’un animal, aussi sanguinaire, sans aucun remord ni difficulté à ôter la vie si quiconque se met en travers du chemin de sa protégée. J’ai adoré le principe de l’histoire. Le tout dans un univers de science-fiction où nos personnages vivent et s’épanouissent dans l’espace. C’était génial. L’univers que créer S. J Kincaid est incroyable. Futuriste et fantaisiste elle a créé une société régie par un empereur teigneux et dictatorial. J’ai apprécié vraiment toute l’ambiance de ce livre et le concept même mis en place. C’était pour moi un pari risqué et c’est réussi avec brio dans le sens où c’est original et innovant de mélanger les genres et créer une histoire plus que déroutante.

 

Je ne vais pas vous mentir, j’avais quelques réserves durant les 100 premières pages du livre, puis je me suis complètement laissée aller dans l’univers et j’ai oublié tout le reste.
Si au début je trouvais l’histoire un peu longue à se mettre en place, la suite du roman m’a clairement fait fermer mon clapet. Il se passe mille et une choses et bien plus encore. Si vous aimez l’action, la romance, l’adrénaline, les retournements de situation alors vous ne serez pas déçus.
Je choisi de ne pas vous parler de ce qui se passe dans ce roman. Pas par méchanceté, mais parce que moi-même je n’en savais rien en le commençant et je l’ai d’autant plus apprécié. De cette manière j’ai été vraiment surprise et ravie par la tournure que prenait les événements vous voyez ? Ne lisez que le résumé qui est très succinct, mais qui au final, fait plutôt bien son job en allumant en vous cette petite étincelle de curiosité qui vous poussera à vous plonger dedans. Ignorez tout avant de rentrer dedans, et je vous assure que l’immersion n’en sera que meilleure. Si déjà le résumé vous donne envie, sachez que le contenu est 10 fois meilleur que ce que vous pensez. Alors tenté ?

 
 

Tout le monde croit qu’un Diabolic n’éprouve pas la peur.
Pendant les premières années de ma vie, pourtant, je n’ai rien connu d’autre.

 
 

Le personnage de Némésis la Diabolic est incroyable.
À la fois génétiquement modifiée, sans cœur et intransigeante et à la fois douce et fragile. J’ai vraiment trouvé ce personnage hyper intéressant à suivre. J’ai aimé pouvoir l’appréhender  et connaître ses pensées et sa manière de fonctionner avant que les choses sérieuses ne commencent vraiment. De cette manière j’avais l’impression de mieux la connaître et mieux connaître les Diabolic en général. Plus on avançait dans l’histoire et dans l’intrigue plus elle se révélait vraiment et j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir de nouvelles facettes de sa personnalité si mystérieuse. Par moment, j’avais vraiment l’impression d’avoir affaire à une humaine avec des sentiments et une conscience et ça rendait le récit terriblement troublant.
J’ai adoré le fait de me dire que rien n’était acquis.
Plus on avançait dans le roman, plus certains personnages se révélaient, parfois en bien, parfois en mal, mais c’était toujours très inattendu. Les personnages de ce bouquin sont profonds, complexes, surprenants. Rien n’est réellement sûr dans cette histoire, ils ont chacun une personnalité forte et intéressante. J’ai été intriguée par certains qui ne sont pas forcément très gentils, même si je ne les portais pas dans mon cœur, j’ai trouvé la manière dont l’auteur les décrivait et les faisait vivre à travers le récit super sympa. Ils ne sont pas lisses et ça c’est génial. Le personnage de Sidonia est un petit coup de cœur, j’ai adoré cette jeune femme que j’imaginais au départ froide et qui en fait est tout simplement adorable. On est obligé de l’apprécier et de s’attacher à elle tant elle est généreuse et candide.

 

Il y dans ce bouquin un goût de révolte.
Il y a énormément d’action comme je le disais plus haut et tout un aspect politique dans ce livre qui était ma foi, captivant pour une histoire plutôt tourné jeunesse, young adult au départ. Je ne m’attendais pas à un tel univers et une telle intrigue créée autour de cette simple phrase : « Protéger ou mourir ». Au milieu du roman il se passe quelque chose qui chamboulera à jamais le cours de l’histoire. Plus rien ne sera comme avant, tout est modifié, tout part dans une direction que je n’avais absolument pas vu venir et ça ça m’a vraiment plu, de ne pas savoir ce qui allait se passer ensuite, d’ignorer totalement où j’allais mettre les pieds.

 

Pour conclure, je vous parlerais brièvement de la fin de ce livre qui était à mon sens très bien et qui peut se suffire à elle-même. Au départ c’était un one-shot qui a finalement été rallongé en trilogie vu le succès qu’a eu cette histoire mais si vous désirez le lire seul sans vous lancer dans la saga, c’est tout à fait possible. On ne reste pas sur un suspense horrible, on a une fin en soi. Je me laisserais sûrement tenter par la suite, rien que pour avoir le plaisir de retrouver Némésis et l’univers si particulier de l’auteur ! Je recommande chaudement pour les amateurs de science-fiction qui apprécient les histoires qui se déroulent dans l’espace et qui n’ont pas peur d’y laisser leur peau 😉 Un très bon livre à mes yeux.

 
 

*Moi quand je me rend compte que je l’ai dévoré en 2 jours*

 
 

En espérant que cette chronique vous ai donné envie,

 
 
 

Publicités

8 réflexions sur “Diabolic – S.J Kincaid

    1. Ce qui m’a un peu « dérangé » c’est le côté peut-être trop science-fiction, je suis pas hyper fan de l’espace en général, des histoires qui s’y déroulent et j’ai été peut-être un peu hermétique par moments!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s