Angie, 13 ans, disparue… – Liz Coley

 

CHRONIQUE LIVRE #285 : Angie, 13 ans, disparue… – Liz Coley 

Résumé :

 

 
 
 
 

Tout oublier pour survivre Angela,13 ans, est kidnappée pendant un camp de vacances. Elle réussit à s’évader,rentre chez elle …..pour découvrir que son absence a duré 3 ans. Elle ne se souvient de rien. Qu’a-t-elle subi durant sa disparition?  Comment s’est-elle échappée et qui est son ravisseur? Alors qu’Angela tente de retrouver la mémoire, son comportement devient de plus en plus étrange et totalement incontrôlable. La jeune fille l’ignore, mais ce qu’elle a vécu est encore plus terrifiant que tout ce qu’elle peut imaginer….

 

 
 
 


AVIS :


 
 

J’avais ce livre dans ma bibliothèque qui m’attendait depuis au moins 1 an. Souvent je le regardais et j’avais envie de le lire, mais j’avais trop souvent des lectures prioritaires qui devaient passer devant. Et puis la semaine dernière, je me suis mit un coup de pied aux fesses et je me suis lancée dedans.
J’en ressors un peu déçue malheureusement, j’en attendais peut-être un peu trop et le côté facile de l’histoire ne pas m’a franchement convaincue. 
On va suivre Angela, qui, trois ans après sa disparition, retourne chez elle. Pour elle, il ne s’est passé qu’une seule journée, et pourtant de longues années se sont écoulées, durant lesquelles, ses parents avaient imaginé le pire. Autre fait choquant, Angela ne se souvient de rien de ces années de captivité. Qui l’a retenue prisonnière, qu’a-t-elle vécu ? Quel secret plus douloureux encore son amnésie a décidé de taire pour elle ?
Quel thème particulièrement intéressant. La disparition d’enfant est quelque chose que j’aime beaucoup lire. C’est un thème extrêmement difficile et important, qui, si c’est bien fait, peut vous clouer sur place. C’est un sujet complexe qu’il faut savoir manier pour à la fois toucher le lecteur, sans rendre l’histoire complètement surjouée. J’étais vraiment intriguée de découvrir de quelle manière Liz Colley allait l’aborder, tant j’avais entendu d’avis positif sur ce roman lors de sa sortie. À la fois un peu anxieuse et impatiente, je l’ai littéralement dévoré, même si je lui ai trouvé de nombreux défauts.

 

C’est quand même assez classique comme intrigue.
Il n’y a rien qui sorte énormément de ce qu’on connaît déjà, alors oui c’est bien fait, mais c’est tout de même vu et revu et c’est ce qui est dommage, j’avais l’impression de lire une enquête policière somme toute assez banale, bien maîtrisée certes, mais tout de même assez classique. Là où j’ai quand même eu une grosse surprise c’est le fait d’aborder le thème des troubles dissociatifs dans ce genre de thriller où il est question avant tout d’enfants. J’ai trouvé ça génial. Je ne m’attendais absolument pas à rencontrer ce genre de choses dans ce livre et ce fut vraiment une très très bonne surprise. Malheureusement plus j’avançais dans l’histoire plus cet aspect là m’a dérangé. Peut-être dans la manière d’être abordé par l’auteur qui me semblait un peu trop caricaturale et grossière. Ça en devenait un peu exagéré et surréaliste par moments, j’avais vraiment du mal à y croire. Et en même temps certains passages étaient beaucoup trop faciles, je pense que pour les gros dévoreurs de thrillers, vous ne trouverez pas forcément votre compte dans ce livre, vous aurez surement deviné beaucoup de choses avant la fin, mais pour ceux qui sont adeptes de frissons de temps en temps, et qui se laissent facilement immerger dans une histoire, je pense que vous pourrez nettement plus apprécier.

 
 

 
 

C’était une lecture hyper troublante. Spécialement à cause du personnage d’Angela.
Elle rentre chez elle 3 ans après son kidnapping avec aucun souvenir on est bien d’accord ? Et c’était hyper troublant de suivre cette jeune femme de 16 ans qui agit comme si elle en avait encore 13 vous voyez. Elle ne comprend pas pourquoi tout le monde ne la croit pas. Elle se souvient de son camp de scout, de ses amis, de son premier baiser et puis le trou noir ce fameux jour. Pour elle quelque temps seulement sépare sa disparition de son retour inattendu, pas 3 longues années. Des cheveux longs, des seins, un corps musclé et affûté. Adieu les joues rondes et l’innocence qui allait avec. Elle ne comprend pas, elle est perdue. Et c’est là où j’ai été bluffé par l’auteur c’est qu’elle arrive avec beaucoup de justesse à nous faire ressentir son déboussolement, son incompréhension et sa colère de ne pas être comprise et de ne pas se reconnaître. C’était hyper perturbant et touchant à la fois de la suivre parce qu’on a envie de la protéger de ce qu’elle pourrait découvrir en recouvrant la mémoire, malheureusement personne ne le peut.

 

Jusqu’à la moitié du livre, même si certains passages étaient difficiles à gober, je passais tout de même un bon moment. Malheureusement la seconde moitié pour moi était beaucoup plus laborieuse.
J’ai trouvé que ça partait trop loin. Que ça devenait de moins en moins crédible, de plus en plus cliché. Y’a quelque chose qui m’a dérangé. On était plus dans l’enquête, plus dans l’aspect psychologique, on tanguait vachement dans ce côté voyeur qui était vraiment horrible à mon sens. Certains passages étaient compliqués à appréhender et à avaler. Trop gros, trop bizarres par moments même. Plusieurs fois j’ai été mal à l’aise par le récit de ce qu’elle a vécu mais pas parce que certains passages et actions qui se déroulent dans ce livre sont difficiles, parce que ça je peux passer au dessus, mais parce que ça partait vers un chemin qui ne me plaisait plus du tout. Entre possession, dissociation, psychose et maladie mentale ça m’a vraiment fait décrocher.

 
 

*Moi à la fin de ma lecture, quand je suis déçue que ça ai pris un chemin si spécial*

 
 

En espérant que cette chronique vous ai donné envie,

 
 

Publicités

3 réflexions sur “Angie, 13 ans, disparue… – Liz Coley

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s