Another story of bad boys, T1 – Mathilde Aloha

 

CHRONIQUE LIVRE #275 : Another story of bad boys, T1 – Mathilde Aloha

Résumé :

 

 

Liliana Wilson ne pensait pas qu’en intégrant la célèbre université de Los Angeles pour étudier le journalisme, sa vie allait autant changer. L’absence de sa meilleure amie Rosie, plongée dans un coma dont elle ne se réveillera peut-être jamais, la faisait bien trop souffrir. Accablée par le chagrin et une forte culpabilité, elle avait décidé de prendre des distances avec son passé. Mais c’était sans compter sur le retour du dangereux Jace… Elle voyait son avenir déjà tout tracé : obtenir d’ici quelques années son diplôme, puis parcourir le monde. Mais sa rencontre avec ses nouveaux colocataires, Evan et Cameron, vient bouleverser ses plans. Si le premier est le frère protecteur qu’elle n’a jamais eu, le second, non seulement méfiant et froid, se montre particulièrement infect à son égard.

 

 


AVIS :


 

Je remercie les éditions Hachette et plus particulièrement Myriam pour l’envoi de ce roman !
J’ai lu ce livre en lecture commune avec ma jolie Nora ! Son blog : https://sonorabooktube.blogspot.fr/

 

Pour tout vous avouer ce livre me faisait pas mal de l’oeil, mais j’hésitais beaucoup à le lire car j’avais peur que ce soit trop à la sauce « After ». Je ne les ai jamais lus mais je vois parfaitement l’ambiance du bouquin et je me méfiais un peu du contenu de « Another story of bad boys ». Ma curiosité l’a quand même emporté et j’ai quand même eu l’irrésistible envie de me plonger dedans. Résultat mitigé car j’ai, et c’est très rare, abandonné ma lecture à 200 pages de la fin. Pas parce que c’est un mauvais bouquin mais parce que je n’arrivais pas à croire ce que je lisais.

Tout commençait pourtant très bien. La mise en place de l’histoire est très sympa, j’ai tout de suite bien accroché au style de l’auteur assez mature et à sa manière de nous introduire ses personnages avec une dose d’humour. J’ai trouvé qu’il y a avait de bons dialogues, de bonnes descriptions. J’ai passé les 100 premières pages à plutôt bien apprécié ma lecture. Et puis par la suite ça c’est gâté. Autant le contenu de l’intrigue que le fond même de l’histoire ont été pour moi une déception. J’ai trouvé certains moments vraiment niais, prévisible et parfois franchement aberrant. Ça manquait cruellement de crédibilité. C’était parfois trop tiré par les cheveux, j’avais du mal à croire ce que je lisais, je me disais sans arrêt « mais non mais c’est vraiment n’importe quoi là », j’avais du mal à ne pas lever les yeux au ciel devant certaines scènes. Ça aurait pu vraiment le faire si l’histoire avait été faite plus simplement, si l’auteur n’avait pas exagéré ses personnages et leur situation, si l’auteur n’avait pas voulu jouer autant sur des clichés adolescent. Si l’intrigue avait été plus simple, ça aurait à mon sens mieux tenu la route et j’aurais pu mieux m’identifier à ces jeunes. C’est vraiment dommage car la plume de Mathilde Aloha est vraiment agréable, ça se lit très vite, mais malheureusement ça manquait pour moi de légèreté. Tout était trop théâtral.

 

 

Trop de stéréotype n’ont finalement pas tuer les stéréotype on dirait bien…
J’avais l’impression de lire une histoire qu’on connaît déjà vous voyez ? Un mix de plusieurs romances. C’était pas vraiment innovant, un peu trop lent par moments également. Le livre fait quand même 600 pages, et j’avais l’impression de tourner en rond. Les réactions des personnages sont parfois exagérées, je n’ai pas compris à certains moments comment ils pouvaient en arriver là. C’est lassant au final. J’aurais davantage aimé si ce jeu du chat et la souris avait duré moins longtemps. C’était toujours le même schéma, toujours les mêmes choses, les mêmes jalousies. J’ai trouvé leur caractère et certaines situations trop extrêmes et grotesques.
Les personnages eux-mêmes étaient assez caricaturaux. Cameron en particulier. Parfait cliché du beau gosse ténébreux et froid par excellence qui tombe sous le charme de la belle nouvelle et fini par s’ouvrir et libérer tout ses secrets. C’était du vu et du revu on est d’accord. J’ai tout de même adoré Lili tout de suite, j’ai aimé son caractère revêche, timide, parfois tête en l’air. Je ne peux qu’avouer que même si les personnages et l’histoire ne sont absolument pas originaux, leur duo fonctionne plutôt bien. 

Une chose que j’ai beaucoup aimé retrouvé par contre, c’est l’alternance des points de vue. On suit principalement Lili, on a majoritairement son point de vue, sa version des faits, sa vision des choses mais parfois on nous insère quelques pages sur le point de vue Cameron et comment lui vit la scène et j’ai trouvé ça vraiment sympa et intéréssant de pouvoir, le temps de quelques pages, savoir ce qu’il pense, ce qui est assez rare car c’est un jeune homme assez insondable.
Pour résumer, je vous conseille ce livre si vous êtes une ou un ado qui aime profondément les histoires d’amour compliquées. Je vous le conseille si les personnages cliché ne vous dérange pas, car ça reste un livre qui se lit bien, même si personnellement je n’ai pas réussi à en venir à bout. Le fait de savoir également que c’est un premier tome et que je n’aurais pas toutes mes réponses à la fin de celui-ci à fini de m’achever. Si vous n’aimez pas les histoires prises de tête passez votre chemin, mais si vous appréciez le complexe et les personnages au passé ténébreux foncez, vous trouverez surement votre bonheur. Malheureusement la magie n’a pas opéré sur moi et j’en suis la première déçue.

 
 

*Moi devant l’intrigue*

 

En espérant que cette chronique vous ai donné envie,

 
 
 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s