Une fille dangereuse – Teresa Toten

CHRONIQUE LIVRE #261 : Une fille dangereuse – Teresa Toten

Résumé :

 
 


La loi du plus fort ? Il n’y a que ça de vrai. Dès que j’ai vu Olivia, j’ai su qu’elle était l’amie dont j’avais besoin. La fille à papa par excellence. Isolée. Vulnérable. Et pleine de secrets inavouables.

Moi, c’est Kate. Je ne suis partie de rien, mais je suis prête à tout pour atteindre mes objectifs. Y compris l’utiliser, elle.
Car, dans ce monde, il faut être le prédateur. Et non la proie.

 
 


〈 AVIS 〉


 
 
 

Je remercie les éditions Hachette pour l’envoi de ce roman !

 

J’ai lu précédemment « Replica » et j’ai décidé de continuer sur ma lancée des découvertes des nouveautés Hachette. « Une fille dangereuse » est un titre qui me faisait vraiment de l’oeil. Un thriller young-adult, un résumé qui n’en dit pas trop, des adolescentes prêtes à tout… J’avais vraiment envie de me régaler, et malheureusement je ressors déçue de cette lecture. Certains points m’ont plu, d’autres beaucoup moins, mais je vous en reparle un peu plus tard.
Pour vous mettre dans le bain, on va suivre Kate, ballottée d’école en école, elle arrive à Waverly grâce à sa bourse. Très vite, elle se lie d’amitié avec Olivia, une ado fortunée qui cache de nombreux secrets et problèmes… Je ne vous en dit pas plus, n’essayez pas de me faire cracher le morceau, c’est amplement suffisant pour se plonger dedans.
Ma première impression était vraiment bonne. Je dois bien avouer que j’ai été désarçonné par ma lecture en commençant ce livre. J’avais lu le résumé quand on me l’a proposé et j’ai absolument voulu ne pas le relire quand je l’ai reçu. Le frisson de l’inconnu, vous voyez ?  J’ai été très intrigués durant les premières chapitres. Je ne savais pas où tout ça allait nous mener, l’ampleur des secrets, qu’est-ce que serait réellement l’intrigue au final, car je n’avais pas d’idée claire de ce que l’auteur nous réservait, mais ça me plaisait.

J’ai aimé que le livre soit une histoire à deux voix.
Je l’ai déjà dit dans plusieurs chroniques mais j’adore quand on nous livre les pensées de plusieurs personnages à la fois. On alterne entre le point de vue de Kate puis celui d’Olivia, on les suit toutes les deux durant leur rencontre, leur relation qui se tissent, on les voit dans leur quotidien, on est immergés dans leur vie, leur pensées, leur doutes et leur espoirs. On apprends à les connaitre et les appréhender. C’est toujours intéressant quand l’auteur ne se contente pas d’un personnage mais qu’il nous permet de nous sentir proche de plusieurs à la fois. Les personnages en eux-même étaient intéréssant, par exemple Kate est vraiment complexe. Et plus on avance, plus on comprends que celui d’Olivia l’est tout autant. Ce sont deux jeunes filles écorchées par la vie, qui ont vécus des moments difficiles.C’était vraiment perturbant par moment de suivre Kate, de la voir er de découvrir les multiples facettes de sa personnalité. Un coup elle est douce, gentille, attachante et subitement le masque se fissure et elle apparaît manipulatrice et prête à tout. C’était vraiment désorientant mais ça m’a plu. Cette dualité était plutôt bien mise en place car on se laissait vite prendre au jeu mais je dois avouer que ça manquait d’un peu de profondeur. On restait souvent trop en surface ce n’était pas aussi crédible que ça aurait pu l’être si l’auteur s’était un peu plus attardé sur ses personnages.

 
 

❝La loi du plus fort, il n’y a que ça de vrai.❞

 
 

Le thème du livre est ce qui m’a le plus attiré et plu dans cette histoire mais ce qu’en a fait l’auteur m’a totalement refroidie.
J’ai aimé le fond, pas la forme. J’ai aimé l’intrigue en elle-même sans en apprécié la manière dont c’est traité. J’ai trouvé l’idée sympa sans la trouvé véritablement crédible. Je pense que ce n’et plus une surprise au vue de mes lectures, mais j’aime vraiment quand on aborde dans le young-adult, des problèmes de société et des sujets difficile. Dans « une fille dangereuse » les thèmes compliqués sont plus que nombreux. La violence, la manipulation, l’addiction etc… Le tout saupoudré de mensonges, je ne voyais pas comment cela aurait pu finir autrement qu’en cocktail explosif et pourtant le tout à pris l’eau. Dans une histoire comme celle-ci on attends de la justesse, de la délicatesse, et par moment ça manquait clairement de finesse. Certains passages tenait debout, mais certains étaient pour moi beaucoup trop invraisemblable. Je n’ai pas trouvé ça crédible et c’est quand même un point crucial pour un thriller même young adult, d’être en accord avec le déroulement de l’histoire. Pour le coup c’était peut-être trop tiré par les cheveux pour me convaincre.

Malheureusement je n’ai pas réussi non plus à me décoller de l’impression que la plume était peut-être un peu trop adolescente. Bien-sur c’est un young adult c’est écrit pour les jeunes mais j’avais l’impression de suivre un épisode de série diffusé sur MTV, pour les ado qui aime se faire peur, c’était à mon sens pas assez crédible et profond encore une fois pour que je sois dés le début complètement absorbée par l’histoire. Pourtant le sujet me plais beaucoup, c’est totalement ma came, c’est totalement le style d’intrigues qui me plais d’ordinaire mais là je n’ai pas été captivé. Bien que j’ai apprécié ma lecture, j’ai eu du mal à prendre au sérieux ce qui s’y déroulait. C’est bête mais c’est l’impression que j’ai eu, une plume pas assez mature pour me convaincre totalement et faire battre mon petit coeur. J’aurais aimé que ce soit plus poussé et plus creusé, car l’histoire à du potentiel, c’est pour moi, simplement mal exploité.

 

Une chose que j’ai par contre adoré, ce sont les passages de flash back.
Parfois dans un chapitre on a droit à un passage du passé de Kate, j’ai trouvé ça vraiment génial. Ça nous permettais à la fois d’apprendre à la comprendre plus jeune mais aussi à apprivoiser et à essayer de déchiffrer la jeune femme qu’elle est devenu aujourd’hui en déchiffrant son passé. Ces retours dans le passé sont assez courts mais souvent percutant. J’aime beaucoup quand les auteurs usent de ce procédé et j’ai été ravie de voir que Teresa Toten avaient opté pour ces passages. Ça apporte un vrai rythme.
J’ai trouvé quand même que les journées passent beaucoup trop vite, j’ai trouvé qu’il y avait des longueurs, des passages parfois qui n’avaient pas lieu d’être. Et paradoxalement l’intrigue est longue à se mettre en place, il ne se passe quasiment rien durant la première moitié du livre, c’est vraiment dommage et c’est ce qui m’énerve le plus car ça aurait pu être un vrai bon bouquin.
La fin quand à elle, est plutôt sympa, c’est pour cela que je vous en parle. Le roman se terminer sur une note inattendue et plutôt efficace. Même si ça ne sauve pas le livre à mes yeux, c’était un revirement de situation ingénieux.

Pour conclure, je ne vous le recommanderais pas forcement de premier abord, car ce n’est pas un livre qui me marquera, mais j’ai quand même passé un bon moment. C’est un thriller young-adult, qui manque pour moi de crédibilité et c’est pour cela que je suis autant déçue en le refermant. J’avais peut-être trop d’espoir tant il me tentait.
Faites-vous votre propre avis, mais n’ayez pas des attentes trop grande…

 

 

*Moi quand j’ai commencé à trouver que ça partait trop loin*

 
 
 
 

En espérant que cette chronique vous ai donné envie,

 
 
 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s