Everything, Everything – Nicola Yoon

CHRONIQUE LIVRE #258 : Everything, Everything – Nicola Yoon

Résumé :

 

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

 
 
 
 
 


AVIS :


 
 

Everything Everything est un livre surprenant. Tant par l’intrigue que par le dénouement.
Je dois bien avouer que ce livre me faisait de l’œil depuis sa sortie, son résumé attrayant, sa couverture, ses avis positifs… Mais ce qui m’a vraiment décidé à sauter le pas, c’est la sortie de l’adaptation en film pour Mai 2017. Tic Tac, Tic Tac… Le compte à rebours se rapprochait et je ne pouvais plus attendre d’enfin moi aussi, rencontrer Maddy.
On a affaire dans ce livre, à une jeune femme de 18 ans atteinte d’une maladie bien connu la maladie de « L’enfant-bulle ». Cela vous dit quelques chose ? En effet, elle ne peut sortir de chez risque au risque de tomber malade et d’en mourir. Son système immunitaire très fragile ne lui permet pas d’aller au lycée, ou même de sortir dehors. C’est donc dans sa maison spécialement emménagée pour qu’elle que Madeline vit avec sa mère médecin et son infirmière Carla. Ses journées se ressemblent terriblement, mais lorsqu’une nouvelle famille arrive en face, elle découvre Olly. Un garçon habillé tout en noir qui va lui faire tout remettre en question…
Durant votre lecture, vous pourrez rencontrez des dessins, des post-it, des mails etc…  C’était vraiment génial, ça apporte un petit quelque chose en plus qui rend votre expérience de lecture et votre immersion encore plus captivante.

J’ai trouvé l’histoire incroyablement belle et triste à la fois.
Le sujet est vraiment intéressant. Je n’avais jamais lu de livre portant sur la maladie de l’enfant-bulle. Je ne connaissais que de nom sans m’être vraiment renseigné sur le mode de vie et les symptômes de ceux qui en sont atteints. Alors quand on vous plonge dans l’univers de Madeline, que vous avez la possibilité durant un peu moins de 400 pages de vous introduire dans son quotidien, vous vous prenez une énorme claque, je vous l’assure. J’ai été époustouflé par la plume de l’auteur qui arrive à vous émouvoir sans vous donner l’impression qu’elle cherche à vous tirer de la pitié. J’ai aimé le côté léger et drôle du livre malgré le sujet lourd qui est abordé, et qui, lui, ne fait pas du tout sourire.
J’ai aimé que l’auteur écrive son histoire avec simplicité, sans jamais tomber dans le pathos, ce n’est pas un livre ou on sent que c’est fait exprès d’être triste pour tirer des larmes aux lecteurs. Ici c’est fait avec sincérité et avec beaucoup de justesse. Nicola Yoon ne cherche pas à ce qu’on plaigne son personnage principal. Il nous montre simplement sa vie, nous explique sa maladie et nous permet durant quelques centaines de pages d’entrevoir la beauté d’un amour pur et d’une amitié sincère qui peut, parfois, permettre aux gens de se révéler.

 
 

❝Peut-être qu’on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse d’Olly. Et ce sera certainement une catastrophe.❞

 
 

C’est vrai que pour le coup, je m’attendais à quelque chose de beaucoup moins jeunesse.
Quand j’ai entamé ce livre je m’attendais à un récit pour adolescent, mais tout de même dirigé New-Adult. Même si c’était très sympa, je ne dis pas le contraire,  j’aurais surement adhéré davantage si cela avait été plus approfondi. Le fait que ce soit écrit quand même pour la jeunesse à mis quelques embûches sur le chemin d’un possible coup de coeur. Vous l’aurez compris j’ai été un petit peu moins emballé que tout le monde mais j’ai quand même passé un super moment et je peux déjà affirmer que ce fût une jolie découverte.
Pour parler de la romance, car c’est un pan important de l’histoire, qui chamboule tout, j’ai trouvé que c’était vraiment romantique. C’est une histoire d’amour pas comme les autres, qui surprend et qui vous accroche un petit sourire pour le reste de votre lecture. Vous ne pouvez pas faire autrement que les trouver géniaux ensemble. Olly et Maddy sont un duo tant improbable que complémentaire. Tout deux ont une situation familiale compliquée et tout deux trouvent refuge ensemble. Ils apprennent à se connaître, deviennent amis, deviennent bien plus que ça. C’est une histoire incroyablement touchante.

La mère de Maddy est un personnage complexe que j’ai détesté et apprécié à la fois.
Je n’ai pas compris ses choix, mais comment lui en vouloir quand on sait qu’elle a perdu son mari et son fils par le passé ? Comment lui en vouloir de surprotéger Madeline alors qu’il ne lui reste plus qu’elle ?
Qu’auriez-vous fait à sa place ? Qu’auriez-vous fait à la place de Maddy ? Prendriez-vous tout les risques pour vivre votre vie ? Ou resteriez-vous dans votre routine sécurisée, loin de tout les dangers ?
Concernant l’intrigue de l’histoire en elle-même, j’ai été réellement surprise par le tournant qu’elle prenait, je n’aurais jamais imaginé que tout se déroule ainsi. J’ai trouvé que c’était une jolie aventure, un bon coup de pied au cul, une jolie preuve d’amour, un vrai risque, un vrai doigt d’honneur à la maladie. Et comme dirait Carla « N’oublions pas que la vie est un cadeau »…
La fin est juste un gros électrochoc. Vous pensiez avoir deviné et finalement vous vous prenez une gifle énorme qui remet tout en question. C’était brillant. J’ai trouvé que c’était une conclusion parfaite pour ce roman. C’était beau et lumineux, plein d’espoir et d’amour. Une jolie réussite que je vous recommande !

 
 
 

*Moi quand je repense à ce roman*

 
 
 
 
 
 

En espérant que cette chronique vous ai donné envie,

 
 

Publicités

6 réflexions sur “Everything, Everything – Nicola Yoon

  1. J’ai emprunté ce livre à la médiathèque. J’ai un peu peur du fait que ça soit jeunesse, et que la dernière fois que j’ai lu un livre s’y rapprochant (enfin dans le thème maladie-romance-ado), je n’ai pas aimé…mais pas mal d’avis, dont le tien, me donnent envie de le découvrir à mon tour !

    J'aime

    1. C’était quoi le livre que tu n’avais pas aimé ?
      Je pense que le mieux c’est que tu te fasses ton avis ! Moi je n’ai pas eu le coup de coeur que tout le monde à eu, mais j’ai passé un joli moment et pour une fois c’est assez original et rafraichissant ! 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. C’est un livre qui a généré de nombreux coups de cœur en plus : Tous nos jours parfaits. Je connais un peu la maladie Finn et certains trucs m’ont gênés. A la fin, je manquais d’explications. Mais je n’ai pas les mêmes attentes vis-à-vis d’Everything Everything… et les attentes, ça influence pas mal les ressentis finaux.

        J'aime

      2. Oh j’avais eu un coup de cœur pour Tous nos jours parfaits moi haha
        C’est vrai que si on a beaucoup d’attentes et que c’est pas aussi bien qu’on se l’était imaginé on peut vite être déçus ! Faut que tu partes sans à priori 🙂

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s