CARRY ON – Rainbow Rowell

CHRONIQUE LIVRE #240 : CARRY ON – Rainbow Rowell

Résumé :

9782266271523

 
 

capture-decran-2017-01-31-a-17-04-04

Simon Snow déteste cette rentrée. Sa petite amie rompt avec lui ; son professeur préféré l’évite ; et Baz, son insupportable colocataire et ennemi juré, a disparu. Qu’il se trouve à l’école de magie de Watford ne change pas grand-chose. Simon n’a rien, mais vraiment rien de l’Élu. Et pourtant, il faut avancer, car la vie continue…

designklein-126722865

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

***

Si vous recherchez une librairie en ligne, je vous conseille « CHAPITRE » le site affilié à France Loisirs !
Par exemple pour acheter « CARRY ON » et le trouver neuf ou peut-être d’occasion c’est par ici !

***

 
 

Avis : Je louchais sur Carry On depuis sa sortie. Je n’avais jamais lu de Rainbow Rowell, mais j’en avais entendu beaucoup de bien, et pour le coup j’étais vraiment curieuse de voir ce que pouvait donner cette histoire. Je vous rassure, on peut parfaitement le lire sans avoir au préalable découvert Fangirl. Ça ne pose aucun soucis !
On me la recommandé mille et une fois et à force de le voir partout forcément j’ai été tentée. Faible, moi ? Naaaaan.

Pour être honnête j’avais un peu peur de ce que ça allait donner, j’avais peur de ne pas accrocher ou d’avoir eu trop d’attentes.. Et au final j’ai adoré !
J’ai savouré ce bouquin. J’aurais pu le lire en 2 jours tant c’est addictif et prenant, mais j’avais envie tout particulièrement de prendre mon temps avec cette histoire et de ne pas me précipiter. Et qu’est-ce que j’ai eu raison.
L’auteur crée un univers qui m’a complètement subjugué. C’était véritablement immersif, et ça c’est génial dans le sens où quand on rentre dans un monde fantastique comme celui de Simon avec des créatures et de la sorcellerie on a besoin d’y être plongé à 100%, on a besoin que ce soit visuel et que le lecteur arrive à y croire sinon on peut vite décrocher. L’univers est riche, complexe et merveilleusement magique. Une réussite.

Ça a beau être une jolie petite brique de plus de 500 pages, on ne s’ennuie jamais.
Et on ne s’ennuie jamais car il y a énormément de rythme. Et ça c’est un bon point. On tourne les pages à une vitesse folle, les chapitres défilent et en un rien de temps et sans s’en rendre compte on a dévoré la moitié du livre. Il se passe toujours quelque chose. On suit plusieurs intrigues à la fois, et ça j’aime bien dans les romans jeunesse car ça apporte vraiment ce petit piquant, et ce coup de fouet quand parfois l’histoire aurait tendance à trop traîner en longueur.

Certains peuvent être dérangés par le côté remake de Harry Potter, moi c’est justement ce que j’ai adoré.
Je ne lis que très peu, ou même quasiment jamais de fantasy. Les seuls livres fantastiques que j’apprécie vraiment sont les HP et quand je me suis plongée dans Carry On, on ne peut que faire le rapprochement. Un trio haut en couleur, de la romance, du danger, une école magique, un Elu, des créatures. Et pourtant c’est très différent.
Si vous avez peur de commencer cette histoire uniquement car vous pensez que c’est une copie de la célèbre saga, vous passez vraiment à côté de quelques chose.
Moi aussi j’avais quelques craintes, mais une fois plongée dans l’histoire tout est mit de côté car Simon n’est pas Harry et l’univers a ses propres codes bien à lui. Bien sûr que ça ressemble mais il y a également tellement de choses qui diffèrent. Ils n’utilisent pas la magie de la même manière, ils ne la ressentent pas non plus de façon identique. Les créatures sont inventées, le grand danger n’est pas ce qu’on attendait… Même la romance est particulière !  Ne soyez pas freinés, ne vous mettez pas des barrières. Le schéma est le même mais tout est radicalement différent alors ne restez pas bloqués sur vos aprioris.
Je voudrais rapidement parler de Baz qui a été mon plus gros coup de cœur avec Pénélope. C’est un personnage qui m’a énormément fait penser à Drago Malefoy, qui était déjà à l’époque mon petit préféré. J’ai trouvé que c’était un parfait mélange d’arrogance et de gentillesse. Je suis totalement tombée sous le charme malgré sa condition (et ouais j’ai peur de rien haha). Je ne vous en dis pas plus vous le découvrirez bien vite dans le roman.

 

Je suis peut-être un poil déçue par le côté trop jeunesse de l’histoire.
Je m’attendais peut-être à quelque chose qui envoyait plus du pâté. J’ai passé un super moment, ça je ne le retirerais pas, mais j’ai trouvé que c’était peut-être un peu moins poussé que ce que je m’attendais à découvrir. Ça reste un peu trop enfantin dans le déroulement des choses, dans les affrontements… Dans les sorts également ça faisait vraiment trop jeunesse, mais tout se goupille bien, et de manière crédible et ça c’est important de le souligner. L’auteur part dans tous les sens mais suit quand même un fil conducteur, et pour le coup en tant que lecteur on arrive à suivre. Il y a des révélations que je n’avais pas vu venir, j’ai été surprise et vraiment enchantée par certains passages.

Je terminerais par vous parler de l’aspect romance du livre.
Elle ne prend absolument pas le pas sur l’intrigue et sur l’action. Elle n’apparaît déjà que tardivement dans le livre et ça reste relégué en second plan, n’ayez pas peur du côté niais et guimauve, c’est une histoire d’amour hors du commun qui se développe dans Carry On. C’est un couple que je n’avais pas vu venir. Une histoire d’amour lumineuse, volcanique et tellement inattendue !
On se laisse carrément surprendre et ça marche ! C’était un vrai plaisir de les voir s’appréhender et s’aimer. Une grande réussite et une mention spéciale pour l’audace qu’a eu l’auteur. C’était vraiment brillant.

« Carry On » est lecture addictive, rythmée, tendre et renversante.
Un Young-adult fantastique mêlant à la perfection magie et suspense qui vous fera oublier pendant plus de 500 pages le monde autour.Vous n’aurez pas envie de quitter ces pages, pas envie de quitter Simon, Penny, Baz, le château. Pas envie de le refermer et passer à autre chose. J’ai été terriblement nostalgique en le terminant, j’avais cette joie de l’avoir lu et cette petite pointe au cœur de savoir qu’il n’y a plus rien après.
C’est une histoire que je vous recommande chaudement si vous êtes fan d’Harry Potter (ou pas), « Carry On » est un joli clin d’œil à la saga de renom. Reprenant les mêmes codes tout en créant un univers propre à l’auteur.
C’est un bouquin que je suis heureuse d’avoir découvert ! Foncez si vous n’avez pas encore sauté le pas !
Pas un coup de cœur comme pour beaucoup de monde, mais tout de même une lecture formidable, qui m’a, durant quelques jours,laissé la tête dans les nuages et le sourire aux lèvres.

 
 

*Quand j’ai tourné la dernière page*
b62b445f-b0cd-4043-9f76-130f8ea99ed0

 
 

Publicités

4 réflexions sur “CARRY ON – Rainbow Rowell

  1. Contrairement à toi, j’ai lu Fangirl et de façon surprenante, je passais les passages de « Carry on » la fiction qu’écrivait Cath. Je trouvais qu’il n’y avait aucune raison pour que ce soit dans le roman. Mais par contre je ne dis pas non à une histoire totalement indépendante qui découle de ce qu’a écrit Cath 🙂

    J'aime

    1. J’ai entendu beaucoup de personnes dire la même chose que toi ! N’ayant pas lu Fangirl je l’ai pris vraiment comme un roman à part entière et pas comme la fanfiction de fangirl et c’était super sympa… Prépare toi par contre aux grandes similitudes avec HP haha

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s