Chance – Kem Nunn

CHRONIQUE LIVRE #223 : Chance – Kem Nunn

Résumé :

ob_c22e5a_chance

 

capture-decran-2017-01-13-a-14-30-40

À San Francisco, la vie bien ordonnée du docteur Eldon Chance est en train de partir à vau-l’eau. À bientôt cinquante ans, le brillant neuropsychiatre récemment divorcé commence à trouver son quotidien ennuyeux. Ce vide est bientôt comblé par la soudaine fascination qu’il éprouve pour une de ses patientes, la très séduisante mais très instable Jaclyn Blackstone. Hélas pour lui, le mari de celle-ci, un flic corrompu et dangereux de la brigade criminelle, est d’une jalousie féroce et personne ne souhaite l’avoir pour ennemi. Peu à peu, l’obsession que Chance nourrit pour Jaclyn va l’entraîner dans une histoire autrement plus sombre et complexe que ce qu’il avait imaginé…

 
 

Avis : Je remercie les éditions Sonatine pour l’envoi de ce roman, il me tentait énormément.
Malheureusement c’est une lecture en demi-teinte pour moi, je n’ai pas été transporté dans l’univers.
J’aime les thrillers. J’aime les romans noirs, les romans à suspense, les polars. J’aime les enquêtes, les révélations, les histoires tarabiscotées. Ça me fait vibrer, ça me rend addict. J’avais beaucoup d’espoir pour « Chance », je ne connaissais pas du tout l’auteur et le résumé était très alléchant : un psychiatre, une course à la vérité, des retournements de situation en prévisions… Tout pour me plaire.
Alors pourquoi ça ne l’a pas fait ?

Les premiers chapitres sont très importants dans ma vie de lectrice. Ça délimite mon engouement pour le bouquin. Soit j’accroche à l’écriture et je vais le dévorer soit j’aurais du mal tout le long.
Malheureusement avec Chance j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire et ça va se ressentir dans mon avis. Plusieurs points noirs ont fait que c’était dur pour moi d’apprécier ce roman. Je me sens un peu comme une ovni, j’ai eu l’occasion de lire plusieurs chroniques qui étaient très élogieuses et à côté de ça, moi je n’ai pas ressenti ce boom.

Première chose qui a fait défaut à mon sens : le rythme.
J’ai trouvé que c’était quand même assez long à se mettre en place et quand finalement ça se met en route, il ne se passe pas non plus grand chose. C’est assez mou. J’arrivais pas à cerner l’auteur et à savoir où il allait nous mener. Les personnages sont quand même bien introduits, je n’ai rien à y redire, mais je n’ai réussi à m’attacher à aucun d’eux, j’avais du mal vraiment à accrocher au style et à la plume de l’auteur, je n’ai pas trouvé ça addictif ni prenant. Il manquait ce truc qui fait qu’on ne décroche pas le regard et qu’on tourne les pages à une vitesse folle. Pour moi il n’y avait pas dans « Chance » cette petite étincelle comme j’ai pu avoir nombre de fois pour des parutions « Sonatine ».

La chose qui m’a quand même vachement plu c’est le fait qu’il y ait toute cette dimension psychologique. Le fait qu’on suive un psychiatre révèle tout un tas de détails. On est pas dans le côté brute d’une enquête menée par des flics, on a cette douceur et cette intelligence amenée par ce docteur. J’ai toujours trouvé les bouquins où il est question de psychiatres, très intéressants, c’est passionnant.
Ça n’a quand même pas beaucoup pesé dans la balance au moment du bilan. J’avais quand même « hâte » en quelque sorte de vite le terminer pour passer à autre chose. Est-ce que ce n’était pas le moment pour moi de lire un livre comme celui-ci ? Peut-être, en tout cas je n’ai pas été emballé même s’il est loin d’être mauvais.

Je n’ai pas ressenti ce malaise ou ce chamboulement comme on en attend dans tout bon thriller. Oui on se pose des questions, oui on a des réponses, mais l’écriture de Kem Nunn ne m’a pas bouleversé plus que ça. Un peu déçue de ce côté-là, moi qui suis quand même assez sensible et qui aime tout un tas d’écritures, là ça m’a laissé pas mal indifférente.

Je résumerais ce livre en disant simplement que ce n’était, pour moi, pas le meilleur thriller que j’ai lu en ce début 2017, je n’ai pas accroché à la plume ni à l’intrigue qui pourtant semblait prometteuse, ce sont mes goûts personnels pour le coup je ne peux pas y faire grand chose, j’aurais adoré avoir un coup de cœur, mais ça ne se fait pas comme ça.
Une intrigue pour moi un peu molle, qui a du mal à se mettre en place et qui plus est ne m’a pas percuté comme je l’espérais. Une lecture mitigée que j’ai quand même terminé.
Si vous aviez adoré sa plume dans son précédent bouquin, foncez vous ne serez sûrement pas déçu !

 
 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s