Toxique – Niko Tackian

CHRONIQUE LIVRE #221 : Toxique – Niko Tackian

Résumé :

toxique-niko-tackian-booksandrap

 

capture-decran-2017-01-13-a-14-18-42

Janvier 2016. La directrice d’une école maternelle de la banlieue parisienne est retrouvée morte dans son bureau. Dans ce Paris meurtri par les attentats de l’hiver, le sujet des écoles est très sensible. La Crime dépêche le commandant Tomar Khan, chef de groupe de la section 3, surnommé le Pitbull et connu pour être pointilleux sur les violences faites aux femmes. À première vue, l’affaire est simple, « sera bouclée en 24 h », a dit un des premiers enquêteurs, mais les nombreux démons qui hantent Tomar ont au moins un avantage : il a développé un instinct imparable pour déceler une histoire beaucoup plus compliquée qu’il y paraît.

 
 

Avis : Si vous l’avez vu sur mon instagram, « Toxique » faisait partie des livres que j’ai reçu pendant mes vacances et que j’ai déballé à mon retour il y a deux jours. Je me suis empressée de me jeter dessus et l’ai déjà dévoré. Oupsi haha.
J’avais très envie d’un roman noir et la couverture m’attirait énormément. Je n’ai jamais lu de Niko Tackian mais je dois dire que sa plume m’a séduite. J’ai passé un très bon moment de lecture.
Je remercie chaleureusement les éditions Calmann-Levy pour l’envoi de ce roman 🙂

Toxique, Toxique, Toxique de quoi ça parle ?
Ce qui démarrait sur une enquête plutôt banale va finalement être beaucoup plus compliqué que prévu.
Janvier 2016. La directrice d’une école maternelle est assassinée. Très vite le coupable est pointé du doigt, mais au final tout est plus compliqué que ce qu’ils pensaient, ce qui devait être une enquête « facile » qui se règle en une journée, se révèle être un casse tête chinois.

Je n’avais réellement aucune attente concernant ce livre, le résumé me tentait bien mais je n’avais aucun schéma dans ma petite tête sur le déroulement de l’enquête, je ne connaissais pas la plume de l’auteur ni l’ambiance dans laquelle le lecteur allait être plongée.
Je dois bien avouer que dès les premières pages on est pris dans l’engrenage. On débute sur une scène plutôt dure et importante, et très vite, grâce aux chapitres courts et au rythme soutenu, on est très vite pris dans la course et on vit l’enquête à 100 à l’heure. C’est plutôt addictif, j’ai trouvé le livre bien tourné, on se laisse prendre au jeu et on passe un très bon moment. Sans avoir été une lecture coup de cœur, marquée au fer rouge dans ma mémoire, ça reste un livre que j’ai beaucoup aimé découvrir.

Comme le dit si bien Ian Manook, c’est un polar puissant. Puissant par tout ce qu’il suggère.
On pense suivre une banale enquête de meurtre, un règlement de compte, ou un acte de jalousie, et finalement on est plongés dans le quotidien de ce flic au passé douloureux et au nom original : Tomar, avec ses galères, ses questionnements et ses erreurs de parcours. Il y a tout une dimension parallèle dans ce bouquin où il n’est plus seulement question que de l’enquête.
On va également se prendre en pleine gueule le retour du passé de Tomar, ses bavures policières et ses questionnements.
J’ai beaucoup aimé ce personnage car on le sent très vrai et très investi. Buté et brutal, il sent que l’enquête cache autre chose que ce qu’elle laisse entendre et fait tout pour faire éclater la vérité au grand jour.

Niveau intrigue j’ai trouvé quand même que l’auteur enchaînait tout un peu trop vite. J’aurais aimé plus de détails, plus de galères. Dans « Toxique » on a quand même l’impression que tout se fait très vite, qu’ils comprennent (trop) vite qui est le véritable coupable dans l’histoire, etc…
J’ai été ravie de pouvoir avoir le point de vue du coupable. Je trouve que ça nous permet vraiment de nous plonger dans sa manière de voir et de ressentir le pourquoi de ses actes. S’il trouve ça naturel ou si c’est pour assouvir une pulsion. J’ai vraiment apprécié passer, d’un chapitre à un autre, à un personnage différent.

J’ai également beaucoup aimé le côté psychologique de ce roman noir.
On est vraiment dans quelque chose de soft, il n’y a pas de scènes foncièrement gore ou détaillée. On est plus dans la psychologie des personnages et c’est un aspect que j’aime beaucoup, je trouve ça très intéressant et passionnant.

Pour conclure, je vous conseille vraiment « Toxique » c’est un roman addictif qui se lit d’une traite, soft, puissant, psychologique et surprenant. Les personnages sont attachants malgré ce qu’ils ont pu faire comme erreurs, ils restent humains.
Il y a beaucoup d’action, plusieurs intrigues s’entremêlent et c’est un très bon point. Malgré le fait que l’enquête se soit bouclée un peu rapidement, j’ai passé un super moment en compagnie de Tomar et de son équipe. Un bon polar que je vous conseille s’il vous fait de l’œil.

 
 

Publicités

3 réflexions sur “Toxique – Niko Tackian

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s