Encore faut-il rester vivants – Anne Ferrier

CHRONIQUE LIVRE #200 : Encore faut-il rester vivants – Anne Ferrier

Résumé :

9782210962767-g

capture-decran-2016-11-18-a-20-15-13

Bam ! Bam Bam ! Les coups redoublent de vigueur. « S’ils parviennent à entrer, nous sommes morts ! » 

Dans un monde dévasté par une éruption solaire, une étrange épidémie se répand parmi les décombres, interdisant le moindre contact entre les hommes. Julia, Shawn et Mouette, qui n’avaient jusque-là rien en commun, tentent de survivre ensemble. Mais ils doivent rester sur leurs gardes coûte que coûte pour éviter les mauvaises rencontres : en particulier les survivants devenus agressifs depuis qu’ils ont été contaminés par un mystérieux virus.

 

Avis : Si je devais décrire cette lecture, je pense que dirais divertissante. J’ai passé vraiment un super moment à suivre Julia, Shawn et Mouette. Je remercie les éditions Magnard Jeunesse pour l’envoi 🙂

Je dois bien avouer que je ne m’attendais à rien en me plongeant dans cette histoire. Je ne connaissais pas l’auteur ni sa plume, donc je ne pouvais pas savoir si j’allais accrocher, je ne connaissais pas non plus le livre avant de tomber dessus et qu’est-ce que c’était sympa !
J’aime beaucoup les univers post-apocalyptiques ce n’est plus une surprise, je trouve que ces bouquins là ont une ambiance vraiment particulière, qui, si c’est bien écrit, vous transportent immédiatement dans un autre monde. Et bien ce fut le cas avec le bouquin d’Anne Ferrier.

Dans « Encore faut-il rester vivants », nous avons affaire à un trio d’adolescent piégés dans la ville après une éruption solaire. Par chance, ils n’étaient pas dehors et n’ont pas directement été touchés par les radiations. Ceux qui n’ont malheureusement pas eu cette chance sont morts sur le coup ou transformés en zombies. On va donc les suivre durant tout le livre dans leur périple.

J’ai beaucoup aimé la manière dont l’auteur nous plonge dans son roman, ça commence tout de suite, on a pas le temps de souffler qu’on est immédiatement dans l’univers de ces gosses, comme si ont était l’un des leurs. On ressent leurs peurs, leurs angoisses. Ai-je mentionner qu’ils ne peuvent pas se toucher sous peine de peut-être se contaminer ? Pas de contact mais beaucoup de confiance et de réflexion pour essayer de s’en sortir. Il y a beaucoup d’action dans ce petit livre et ça c’est très appréciable. Chaque chapitre est nécessaire, il n’y a aucunes page superflue, il leur arrive tout un tas de choses que je tairais, des bonnes comme des moins bonnes vous vous en doutez.

Je tiens tout de même à souligner que ça reste un livre jeunesse. Donc pas de panique si vous avez 14-15 ans et que vous avez peur de lire ce genre d’histoire, tout est quand même censuré. Je n’ai pas souvenir d’avoir été choquée ou terrifiée par ces lignes. C’est abordable pour les ados qui veulent se mettre à ce genre si particulier.
Parlons points positifs, et là je vais causer des personnages. J’ai adoré leurs personnalités. J’ai adoré chacun d’eux, j’ai aimé leurs relations, leur complicité, leurs petites pics lancées par-ci par là. Chacun d’entre eux a vécus des choses avant l’éruption et ils doivent s’adapter, ils sont comme une famille et j’ai trouvé ça super bien retranscrit, on s’attache vraiment à eux et on a envie qu’ils s’en sortent.

Je suis arrivée à la fin du livre, et en tournant la dernière page, quelle frustration ! J’espère qu’il y aura un second tome car ce genre de fin ouverte, vous savez que ce n’est pas du tout ma came. J’avais envie d’en savoir plus, savoir qu’est-ce qu’ils allaient devenir etc… En bref, une fin terrible, l’auteur a voulu nous torturer et c’est réussi !
Je vous conseille ce livre qui m’a fait passé un excellent moment, ça se lit très vite et le monde est très bien construit, on y croit et c’est le principal, à découvrir ! Je recommande.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s