THE SCORE – Elle Kennedy

CHRONIQUE LIVRE #194 : THE SCORE – Elle Kennedy

• Résumé :

iiii

 

capture-decran-2016-11-18-a-21-06-14

Allie Hayes est en mode crise. Elle n’a toujours pas la moindre idée de ce qu’elle va faire après avoir obtenu son diplôme, pourtant la date fatidique approche à grands pas. Et comme si cela ne suffisait pas, elle tente de se remettre d’une rupture qui lui a brisé le cœur.
Ce qui est certain, c’est que la solution à ses problèmes ne passe pas par une histoire sauvage avec la star de hockey Dean Di Laurentis ! Et pourtant, il est tellement difficile de lui résister. Il va falloir qu’il en fasse un peu plus que d’habitude pour la faire céder. Dean obtient toujours ce qu’il veut. Des filles, des bonnes notes…C’est un homme à femmes, et il n’a jamais rencontré une fille qui reste insensible à son charme. Jusqu’à Allie.

 
 

Avis : Je remercie grandement les éditions Hugo Roman pour l’envoi de cette suite que j’attendais avec grande impatience ! 🙂

Pas de panique si vous débarquez sur cette chronique sans avoir lu les deux tomes précédents. Les livres de la saga Off-Campus d’Elle Kennedy sont des tomes compagnons. Si là encore vous êtes un peu perdus par mon charabia, cela signifie simplement que vous pouvez lire les livres dans l’ordre que vous voulez indépendamment du numéro du tome.
Alors maintenant c’est quoi votre excuse pour ne pas le découvrir ?!

Je dois dire que ce tome se révèle pour moi un petit peu décevant. J’adore pourtant cette saga, l’univers du hockey, les gars sexys, les histoires d’amour, l’humour… Et pourtant je reste sur ma première impression en refermant le bouquin : il y a des points pour moi qui sont trop durs à avaler pour que je ne ferme les yeux.
Je ne vous reparlerais pas du résumé, car sincèrement je l’ai à peine parcouru avant de m’y attaquer tout simplement car c’est une saga que je lirais jusqu’à la fin tant j’avais aimé « The Deal » et apprécié fortement « The Mistake ». Alors pourquoi ne pas me laisser surprendre du début à la fin ?
Ce que j’apprécie tout particulièrement dans ces romans, c’est le fait qu’on retrouve les personnages récurrents des anciens tomes, comme Hannah, Garrett et la bande. Il y a parfois des petites piqûres de rappel d’événements qui se sont déroulés dans les livres précédents qui m’ont fait sourire. Ne vous inquiétez pas ce 3ème volet reste exclusivement centré sur la relation Dean/Allie.

Alors quels sont les points qui m’ont dérangés dans « The Score » ?
J’avais mentionné si vous vous en souvenez, mon agacement quant aux trop présentes scènes de sexe dans « The Mistake » mais alors ici on est au cran au dessus. C’est vraiment dommage de concentrer le roman sur ces passages là, on en mange à toutes les sauces. Si encore c’était que ça… J’ai trouvé la manière de le dire vraiment vulgaire et ça ça m’a dérangé. C’est parfois vraiment très lourd, on nous sert des « bites », des « chattes » à longueur de lignes. Certaines répliques m’ont parfois fait rire tant sa sonnait ridicule. Mais c’est le jeu, c’est un new adult après tout je vais pas cracher sur le genre, ça reste un gros bémol pour moi qui m’a freiner dans mon coup de cœur.

Repassons dans le positif tout de même. C’était encore une fois une histoire simple mais très agréable. Le bouquin à beau faire plus de 400 pages, ça se bouffe en un rien de temps. La plume est addictive, c’est drôle à pleins d’égards, on s’attache à ces joueurs de hockey intelligent et séducteurs. L’alternance des points de vue donne également beaucoup de rythme ce qui fait qu’on ne s’ennuie vraiment pas.
Par contre j’ai trouvé la trame de l’histoire beaucoup moins recherchée que celle des deux autres tomes. J’ai trouvé ce livre plus mollasson que les précédents. Il ne s’y pas énormément de chose, il n’y a pas mille et un retournements de situation à part peut-être le personnage de Sean, l’ex de Allie qui met un petit peu de piquant.

Néanmoins le fait que ce soit bourré d’humour rend ce bouquin tout à fait géniallissime. J’ai retrouvé en Dean l’humour que j’avais adoré en Garrett et que j’avais déploré en Logan, qui était beaucoup plus sérieux. Ce qui m’amène à vous parler rapidement des personnages. Même si j’avais hâte hâte hâte de découvrir la personnalité de monsieur Di Laurentis le coureur de jupons, il n’a pas réussi à détrôner Garrett dans mon petit cœur d’artichaut, même si je l’ai beaucoup aimé.
Arrogant, sûr de lui, narcissique, Dean a la panoplie du parfait connard qu’on déteste tous. Et pourtant son côté protecteur, intelligent et compréhensif le rendent terriblement attachant. Je me suis beaucoup attaché à sa personnalité, moins à son histoire et son passé nettement plus lisse que ceux de ses deux coéquipiers, ce qui est dommage. J’ai adoré le suivre dans sa toute nouvelle relation avec Allie. Je dois bien avouer que certains passages étaient assez cliché mais j’ai tout de même passer un bon moment en leur compagnie.

Pour résumer, « Off-Campus » est une saga de romance pour adultes très agréable. C’est une série de bouquins que j’aime beaucoup beaucoup et que je vous recommande vivement si vous n’avez pas encore sauter le pas. C’est un univers qui ne vous laissera pas froid comme un glaçon bien longtemps croyez moi 😉
Concernant ce tome en particulier, je le trouve un peu moins bon notamment car il ne s’y passe pas grand chose mais surtout car on a l’impression de lire un livre érotique ! C’est tout de même un plaisir de retrouver tout ces personnages auxquels je me suis attachée. Vivement début Janvier pour découvrir « The Goal » qui sera centré sur Tucker. Affaire à suivre…

Publicités

4 réflexions sur “THE SCORE – Elle Kennedy

  1. Hum honnêtement la vulgarité est quelque chose qui me choque en général mais là je ne partage pas ton avis, car j’ai trouvé ça tout simplement réaliste. Oui, les mecs d’aujourd’hui parlent comme ça. Et je n’ai pas trouvé ça vulgaire en fait. Je ne suis pas d’accord non plus sur l’aspect « l’histoire est moins recherchée », je trouve au contraire que c’est le tome le plus poussé. Cette histoire avec Beau est quand même lourde à porter ! Alors ouais c’est vrai, Dean n’a pas un père alcoolique ou qui lui tape dessus. Mais justement, ça le rend humain, il vit son premier deuil et ne sait pas le gérer… On ne peut pas tous avoir un passé chaotique, ça ne serait vraiment pas crédible. Et pour la redondance des scènes de sexe.. c’est de la new romance, c’est le jeu, faut s’y attendre 🙂 C’EST un livre érotique donc heureusement qu’on a l’impression d’en lire un !
    Je suis quand même contente si tu as passé un agréable moment. Gros bisous !

    J'aime

    1. On a un avis radicalement différent pour une fois, on a vécu notre lecture de manière opposée. Pour moi j’ai trouvé que c’était vraiment beaucoup trop de passages de sexe, c’était beaucoup moins dans les tomes précédents c’est pour ça que ça me saute littéralement aux yeux.
      C’est sur que le deuil c’est quelque chose de difficile je me suis peut-être mal exprimée dans ma chronique, mais ce deuil n’est présent que dans la dernière partie du livre, le reste est assez lisse pour moi…
      J’aimerais toujours cette saga d’amour haha elle me fait toujours rire 🙂
      Gros bisous !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s