THE GRACES, tome 1 – Laure Eve

CHRONIQUE LIVRE #183 : THE GRACES, tome 1 – Laure Eve

(405 pages) – 18 €

Résumé :

logo_314774-500x794

 
 
 
 
 
 

Comme tout le monde, River Page est fascinée par les Grace, frère et sœurs.
Comme tout le monde, elle est persuadée qu’ils ont la magie dans le sang.
Et, comme tout le monde, elle brûle d’envie de devenir leur amie.
Elle se rapproche de Summer, la benjamine, et tombe sous le charme du ravissant Fenrin, l’aîné.
Mais, au grand désespoir de River, la magie ne résout pas tout les problèmes…

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Avis : J’ai été immédiatement attirée par la couverture avant de m’intéresser au résumé, et quand j’ai compris que ça allait parler magie, sorcellerie, mystère j’ai été tout de suite emballée… Enfin quoi, quelle meilleure période qu’Halloween pour sze plonger dans ce genre d’ambiance mystique ?
Je remercie du fond du cœur Marie des éditions Hachette pour l’envoi de ce roman, ce fût une excellente découverte 🙂

Je ne m’attendais pas à une histoire renversant tout les codes, ni incroyablement innovante et pourtant… Je ne pensais pas autant aimer et me laisser surprendre comme ça.
Si vous ignoriez encore de quoi parle « The Graces », c’est l’histoire d’une ado, River de son nouveau prénom, qui devient l’amie d’une famille à la fois crainte et admirée par tous. Populaires au lycée, incroyablement beaux, entourés de mystère, les Graces sont LES élèves du lycée par excellence. Très rapidement attirée par l’aîné de la famille : Fenrin, River finit par se rapprocher de la benjamine : Summer. Mais tout ne se passe pas comme elle se l’était imaginée.

Une des choses qui m’a le plus plu dans ce bouquin c’est vraiment l’ambiance que Laure Eve met en place. On est tout de suite propulsés au lycée, à côté de River, qui elle aussi cache son lot de mystères et de drames. On sent tout de suite l’aura qu’ont les Graces, l’attirance que peuvent avoir les autres élèves envers eux. Je trouve que l’auteur arrive vraiment à retranscrire à merveille ce flot de sentiments que provoque cette étrange famille. Sorciers, pas sorciers ? Pratiquants de magie ou non ? Persécutés par une malédiction imaginaire ? Ou bien réel a contrario ?
On est complètement, en tant que lecteur, immergés dans cette ambiance mystérieuse et très spéciale qu’ont les livres traitant de magie. J’ai adoré vraiment cet aspect du livre, c’est hypnotisant et envoûtant… Tout ce qu’on demande 😉

J’ai également beaucoup aimé l’intrigue. Je trouve que parfois, dans les livres young adult où il est question d’adolescent, il ne s’y passe pas grand chose. Et bien pas dans celui-ci. Je me suis vraiment prise une claque en pensant à tord. Bien fait pour moi ! J’ai découvert qu’en dessous de la couche de vernis, en grattant un peu et en avançant plus dans l’histoire, il y était question de quelque chose de plus profond qu’une obsession autour d’une famille très spéciale. Il y a énormément de rythme, on a pas le temps de s’ennuyer une seule seconde, on est pris dans l’histoire et on a envie de savoir la conclusion à tout prix. C’est un bouquin complexe, pas dans le sens compliqué à lire car la plume est très fluide et très addictive, mais c’est assez dense par tout ce qui s’y passe.

J’émet tout de même un petit bémol, qui est vraiment personnel car vous le ressentirez peut-être pas comme moi, mais j’ai vraiment eu du mal avec le personnage de River. Autant j’ai adoré tous les autres, Summer était ma préférée, la plus délurée et extravertie qui m’a fait sourire à plusieurs reprises, autant j’ai trouvé River assez bizarre. J’ai été vraiment dérangée par le côté fascination poussé à l’extrême pour les Graces. On sent qu’elle désire à tout prix devenir une des leurs, qu’elle les aimes au-delà du raisonnable. On sentait au fur et à mesure des chapitres qu’elle était vraiment obsédée par ces gens et ça m’a pas mal déplu et dérangé dans ma lecture. Bien sur, l’auteur a dû faire exprès de développer ce côté là de sa personnalité, car ça colle au dénouement de l’histoire mais quand même je trouvais ça vraiment malsain.

Pour conclure, je vous recommande de bon cœur ce roman young-adult bourré de sorcellerie et de secrets. Une très belle découverte que je pourrais conseiller à tout le monde.
« The Graces » sera parfait pour vous faire passer des nuits blanches, pendus aux lèvres de cette étrange famille aux coutumes étranges. Entre vie au lycée et incantations en tout genre, plongez sans retenue dans la vie de River et découvrez des vérités qui ne sont pas toutes bonnes à dire… Je vous aurais prévenue, à vos risques et périls 😉

Publicités

Une réflexion sur “THE GRACES, tome 1 – Laure Eve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s