Evanouies – Megan Miranda

CHRONIQUE LIVRE #181 : Evanouies – Megan Miranda

(440 pages) – 21 €

Résumé :

004379917

 
 
 

Nicolette s’était pourtant juré de ne jamais remettre les pieds à Cooley Ridge, sa ville natale.

Dix ans plus tôt, sa meilleure amie Corinne a disparu, et son corps n’a jamais été retrouvé.

Aujourd’hui, Nic doit rentrer chez elle pour s’occuper de son père, atteint d’Alzheimer. Il est persuadé d’avoir vu Corinne. Hallucination ? Mais Nic n’a pas sitôt posé le pied à Cooley Ridge qu’une nouvelle jeune femme disparaît. Le piège se referme.

Pendant les deux semaines qui vont suivre, en révélant au lecteur son histoire à rebours, depuis le jour 15 jusqu’au jour 1, Nic va affronter ses pires démons.
Mais aussi les vérités amères et les secrets d’une ville où personne n’est réellement celui qu’il prétend être.

 
 
 
 
 
 

« Cette histoire, je ne peux la raconter que par fragments. En la retraçant petit à petit. En remontant petit à petit le cours des événements. Pour vous montrer sa beauté, avant son ignominie. »

 

Avis : Je referme ce livre en ne sachant pas vraiment si je l’ai aimé ou pas. Ce n’était pas une déception, vraiment pas une mauvaise lecture non plus, et pourtant ce livre m’a pas mal perturbé.
Je remercie l’équipe d’Anne & Arnaud pour l’envoi de ce roman qui me tentait énormément 🙂

Avant de vous parler plus en détail de mon ressenti, j’aimerais déjà vous rappeler les bases de cette intrigue.
Nic revient dans son village natal pour s’occuper de son père atteint d’Alzheimer. 10 plus tôt sa meilleure amie Corinne disparaît à la sortie d’une fête foraine. En retrouvant sa vie à Cooley Ridge, elle retrouve les acteurs de cette fameuse soirée : son frère Daniel, son ex petit ami Tyler, ses amis d’enfance Jackson et Bailey. Mais à peine quelques jours après son arrivée, une autre jeune femme disparaît mystérieusement.
Il est temps d’affronter ses démons et la vérité qui sommeille depuis bien trop longtemps…

J’ai adoré le thème de l’histoire. Des adolescents livrés à eux-même, des secrets enfouis, des disparitions, un village d’apparence tranquille qui pourtant à son lot de malheurs, une famille bien difficile à cerner… Tout cela aurait pu donner un cocktail explosif s’il y avait eu, à mon sens, de plus grandes révélations et un dénouement différent, mais nous n’en sommes pas encore là.
Alors quels sont les points forts de ce bouquin ? Tout d’abord et sans conteste le rythme. Le décompte des jours donne une réelle dimension au livre, au fur et à mesure qu’on se rapproche du dernier jour, on sent la pression monter et les révélations arriver. J’adore quand les auteurs de thriller prennent ce chemin là car ça donne tout de suite beaucoup de suspense au bouquin.

Parlons maintenant de la narration car c’est pour moi un point positif et un point négatif dans le sens où j’ai adoré le fait de ne pas savoir tout de suite ce qu’il s’était passé. Mais j’ai aussi été pas mal perturbée par ce compte à rebours. Généralement on part du jour 1 pour arriver au jour 15 où tout bascule. Et bien ici tout est inversé. On part du jour 15 pour arriver au jour 1, pour comprendre comment nous en sommes arrivés là. J’ai trouvé ça très original et bien exécuté vraiment, par contre c’est assez perturbant de lire et de vivre une action le jour 10 par exemple et arriver le jour 9 et qu’elle ne se soit pas encore passée. Ça m’a parfois perdu et j’ai trouvé ça dommage car pour le coup ça m’a empêché de le dévorer véritablement, j’ai été stoppée dans mon élan, ça m’obligeait à ralentir ma lecture, me concentrer plus sur les faits car je savais qu’en avançant dans ma lecture, il n’y aurait aucune piqûre de rappel.

Les personnages sont par contre à mon sens très bien construits. Lunatiques, difficiles à cerner, énigmatiques : les membres de la famille Farrell ont tous de multiples facettes. J’ai beaucoup aimé le lien entre eux car même s’ils ne se comprennent pas toujours ils se protègent les uns les autres, coûte que coûte. J’ai eu parfois du mal avec Nic qui semble totalement perdue par moments entre ce qui est bien et ce qui doit être fait. Elle m’a parfois tapé sur les nerfs mais je comprends tout de même qu’il est dur de retourner dans ce village où tout à basculé, de retrouver ces personnes de son adolescence et d’essayer encore et encore de savoir ce qui est arrivé à Corinne ce fameux soir.

Pour terminer, je parlerais du dénouement. Bien sûr je ne vous spoilerais pas, enfin vous me prenez pour qui ? 😉
J’ai trouvé que c’était un peu décevant. Je n’avais pas deviné ce qui était arrivé, je n’avais pas vu venir d’autres choses, et pourtant j’ai été pas mal déçue de la manière dont on l’apprenait. Pas de révélation choc d’un coup pour clouer le lecteur sur place, bien que j’attendais avec impatience d’arriver au jour 1.

Pour résumer, une lecture sympathique, pas vraiment un thriller mais plutôt un roman noir innovant et surprenant par sa forme. Une intrigue un peu simple mais bien exécutée qui ne m’a pas ennuyé. « Evanouies » est une lecture que je recommande à ceux qui débute le genre du thriller, c’est sobre et bourré de rythme, avec des personnages qui n’ont pas fini de vous en faire voir de toutes les couleurs 😉 Mais ne vous attendez pas à une lecture inoubliable.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s