The ones – Daniel Sweren-Becker

CHRONIQUE LIVRE #175 : The ones – Daniel Sweren-Becker

(330 pages) – 17 €

Résumé :

the-ones_black-min

 
 

Cody a toujours été fière d’appartenir aux Ones. Son copain James et elle font partie du 1 % de chanceux sélectionnés par le gouvernement pour être modifiés génétiquement à la naissance.

Aujourd’hui, les Ones excellent en tout : ils sont beaux, talentueux, intelligents, sportifs…

Mais pour certains, c’est une injustice. Et le mouvement Equality profite allègrement de la jalousie et de la peur montante au sein de la société, pour gagner des voix et imposer son parti. Le gouvernement américain montre alors sa face la plus sombre et les Ones deviennent illégaux. Alors que la frontière entre bien et mal se brouille, Cody rejoint un groupe de radicaux qui ont bien l’intention de préparer la révolte.

Et James commence à se demander jusqu’où Cody pourrait aller pour la cause…

 
 
 
 

Avis : The Ones était LA sortie que j’attendais avec, je pense, le plus d’impatience ! J’avais hâte de me plonger dans une dystopie, car je dois dire qu’en ce moment j’avais le nez plutôt dans les thrillers ou les histoires d’horreur. Moi qui suis très friande de ce genre la : dystopie, science-fiction, il m’en fallait pas plus pour me jeter dessus une fois cette petite merveille arrivée à la maison !
Faut dire que j’ai eu de très beaux coups de cœur dans la collection New Way par le passé comme : RISK ainsi que Dans chacun de mes mots, qui m’avaient tout deux, complètement bouleversée.
Je remercie chaleureusement les éditions Hugo Roman pour l’envoi ! 🙂

Parlons d’abord de l’histoire, si vous n’aviez jamais entendu parler de ce livre avant d’atterrir sur cette page, « The Ones » raconte l’histoire de Cody et de son chéri James, tout deux âgés d’à peine 16 ans, tout deux faisant partie d’une catégorie de personne appelés « Les Ones ». Les Ones qu’est-ce que c’est ? Ce sont des personnes génétiquement modifiées pour être « Parfaits ». Beaux, sportifs, intelligents, ces personnes bénéficient d’une loterie ma foi plutôt chanceuse. Mais le gouvernement, décidé à régler cette injustice va tenter de faire passer des lois contre ces Ones qu’ils jugent illégaux…
Entre jalousie, révolte, peur et combats, plongez dans une aventure folle pour la justice !

De manière générale j’ai passé un très bon moment en compagnie de ce livre.
L’idée générale de la dystopie est originale, on sort un peu de ce qu’on a l’habitude de retrouver et ça ça fait du bien. J’ai adoré le thème de la génétique, je trouve que c’est intéressant et ça apporte ce côté mystérieux et intriguant à l’histoire. Le concept est original même si au final on arrive au même schéma : des jeunes, une révolte, des affrontements, mais ça reste vraiment bien foutu et on ne décroche pas, ce qui est un bon point. Malgré tout on a du mal, en tout cas moi j’ai eu du mal, à imaginer cette gamine à peine âgée de 16 ans se lancer dans cette « guerre » du jour au lendemain comme ça en pensant retourner tout le système. J’ai toujours du mal avec ces jeunes qui ne sont encore que des enfants, entreprendre tout un tas d’actes qui les dépassent forcément, même si le tout reste est assez crédible, j’ai quand même était un peu gênée par ça.
Il y a beaucoup de détails, parfois trop prévisibles ce qui gâche un peu le plaisir de se faire vraiment surprendre, même si ce n’est nullement dérangeant.

Gros point positif par contre pour le début du roman. On est dès les premières lignes immergés dans l’histoire. Dans le prologue on débarque dans une scène, qui plus est forte et dérangeante, que l’on découvre bien plus tard dans le roman et j’ai adoré ça. Ça plante tout de suite le décor et donne de suite très envie de savoir, qui, quand, comment, pourquoi ? Je trouve ça génial quand les auteurs prennent ce chemin-là car ça donne tout de suite envie au lecteur de continuer, sans avoir ces 50 pages introductives, barbantes et longues avant qu’il ne s’y passe quelque chose de concret.

Parlons maintenant des personnages, j’ai trouvé le couple de James et Cody très sympathique et très mignon. très amoureux l’un de l’autre, on sent qu’ils sont en confiance et se soutiennent peu importe ce qui pourra arriver. J’ai A-DO-RÉ James. Prévenant et attentif c’est un garçon qu’on a envie de croquer vraiment haha. A l’inverse j’ai moins aimé Cody qui malgré son côté tête brûlée que j’aime beaucoup, m’a pas mal énervée. Je l’ai trouvé trop naïve et trop têtue. Elle fonce tête baissée alors qu’elle ne sait pas vraiment dans quoi elle s’engouffre. J’ai eu vraiment du mal à m’attacher à elle.

Je terminerais sur un point positif, et c’est LE point positif de ce roman, c’est le fait qu’il soit terriblement d’actualité. Les thèmes abordés sont très contemporains et touchent tout le monde : discrimination, terrorisme. Ou se situe la frontière entre le bien et mal ? Cody devient-elle extrémiste, devient-elle une terroriste même si elle juge que ce pour quoi elle se bat est la seule solution ?
J’ai trouvé ce roman très juste et très dur à la fois. On fait face à ce couple d’ado, qui se retrouve chacun d’un côté de la barrière, ne se reconnaissant plus, n’ayant plus les mêmes idéaux. On les voit se déchirer, s’aimer. Comme je le disais c’est un réel roman d’actualité et c’est extrêmement bien fait de ce côté là. La plume de Daniel Sweren-Becker est fluide, agréable.

Pour résumer, « The Ones » fût pour moi une bonne lecture. Bien loin du coup de cœur mais un roman innovant pour le genre de la Dystopie, qui m’a fait plaisir de découvrir.
Contemporain et abordant des thèmes forts, cet univers futuriste est bien construit et soulève de vrais problèmes de société.
Je recommande, ça se lit très vite et ça m’a fait passé un bon moment 🙂

Publicités

2 réflexions sur “The ones – Daniel Sweren-Becker

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s