Hortense – Jacques Expert

CHRONIQUE LIVRE #173 : Hortense – Jacques Expert

(320 pages) – 20 €

Résumé :

couverture-thriller-expert-hortense

 
 

1993 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, presque trois ans, qu’elle élève seule. Celle-ci lui permet d’oublier les rapports difficiles qu’elle entretient avec le père de cette dernière, Sylvain, qui l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite.

Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. »

2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est jamais remise de la disparition d’Hortense. Jusqu’au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c’est sa fille, c’est Hortense. Elle la suit, l’observe sans relâche.

Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, tente d’en savoir plus sur elle.
La relation qui se noue alors va vite devenir l’objet de bien des mystères…

 
 
 
 

Avis : Un grand merci aux éditions Sonatine pour l’envoi de ce roman, j’ai pris un plaisir immense à me plonger dans cette histoire.

J’avais pas mal d’appréhension avant de débuter Hortense. Est-ce que j’allais aimer ? Allais-je retrouve ce que je n’avais pas apprécié dans son roman précédent et qui m’avait poussé à l’abandonner ? Serait-ce une bonne lecture ?
Moi qui était fâchée tout rouge avec Jacques expert après la grosse déception qu’avait été pour moi son « Adieu », je dois dire qu’il a su rattraper le coup. J’ai véritablement A-DO-RÉ du début à la fin. J’ai été vraiment incapable de lâcher ce bouquin tant j’avais envie de savoir où l’auteur allait nous mener… Résultat des courses : en une journée c’était dévoré ! Quel putain de bon livre, bien mené !

J’ai trouvé le style bien différent de son autre bouquin que j’avais pu lire, au lieu d’être complètement impersonnel, on est dans « Hortense » complètement immergés dans la vie de cette mère dévastée. Malgré un passage à vide au milieu du livre où il ne se passe pas grand chose, où le rythme est moins intense, où c’est un peu creux, on ne s’ennuie pas une seule seconde. Honnêtement, je n’ai pas vu le temps filer tant j’étais prise dans l’intrigue.

Une des choses qui m’a le plus plu c’est le fait qu’on navigue entre les espaces temps. Parfois le présent, parfois le passé. On apprend à connaître l’histoire de Sophie et d’Hortense. On apprend ce qui s’est passé ce fameux soir où tout a basculer et où la mère et la fille on été séparées.
Mais en plus d’alterner les époques on passe également du point de vue de Sophie à celui d’Hortense alias Emmanuelle. J’ai adoré. J’ai trouvé ça hyper bien construit, bien structuré, bien exécuté. C’est addictif au possible, on meurt d’envie de connaître la vérité. Est-ce que cette jeune femme croisée par hasard 22 ans après le kidnapping est réellement son enfant chérie ?
C’est bourré de mystère, on ne cesse de s’interroger, jusqu’à devenir complètement parano haha.

Concernant les personnages, j’ai été un petit peu déstabilisée et troublée par le personnage de Sophie. J’ai eu beaucoup de peine pour elle et pour ce qu’elle a dû affronter. La perte d’un enfant est une chose horrible dont on ne se relève vraiment jamais. Mais j’ai également une partie de moi qui a été dérangée par son comportement avec Hortense. On sent que sa fille est tout pour elle. Dès qu’elle est née elle était sa merveille et j’ai trouvé par moment que c’était poussé à l’extrême.
Sophie est une mère qui ne laisse pas faire ses erreurs à Hortense, elle voudrait dicter sa vie de A à Z. Elle se fait l’idée d’une petite fille sage et ne tolère rien d’autre que l’image qu’elle se fait d’elle ça m’a un peu déplu et dérangé je dois dire, j’ai été par moment également complètement scandalisée. On a l’impression qu’elle veut la changer et la sculpter comme elle le voudrait. C’est pour ça que j’ai eu du mal à m’attacher à elle durant tout le bouquin.

J’ai également détesté le personnage d’Isabelle que j’ai trouvé excessivement possessive, intrusive et envahissante. On a l’impression qu’Hortense est sa gamine. Je l’ai vraiment peu apprécié même si elle fait preuve d’une loyauté sans faille et que des personnes comme ça ça fait du bien, j’ai trouvé qu’elle en faisait pour le coup peut-être un peu trop ?

Pour aborder le dénouement pour terminer… Mon dieu que je me suis laissée avoir ! Jusqu’à la dernière page je n’avais pas envisagé que ça aurait pu être ça, je ne soupçonnais absolument pas ce scénario, je pensais à complètement autre chose, et au fur et à mesure qu’on avance et que les pièces du puzzle s’imbriquent, on prend conscience de toute l’horreur de cette histoire, et je dois dire que Jacques Expert m’a véritablement bluffé ! Un coup de maître qui m’a laissé sur les fesses.

Je vous recommande à 100% ce bouquin. « Hortense » est une histoire qui se dévore. Pas un coup de cœur pour ma part, mais une véritablement découverte et une excellente lecture, qui a su me réconcilier avec l’auteur !
Je vous le conseille vivement, ne passez pas à côté, c’est un très bon thriller ! A découvrir d’urgence 😉

Publicités

3 réflexions sur “Hortense – Jacques Expert

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s