Vous parler de ça – Laurie Halse Anderson

CHRONIQUE LIVRE #170 : Vous parler de ça – Laurie Halse Anderson

(300 pages) – 19 €

Résumé :

laurie-halse-anderson-vous-parler-de-c3a7a

 
 
 

Melinda Sordino ne trouve plus les mots. Ou plus exactement, ils s’étranglent avant d’atteindre ses lèvres.
Sa gorge se visse dans l’étau d’un secret et il ne lui reste que ces pages pour vous parler de ça.

Se coupant du monde, elle se voit repoussée progressivement par les élèves, les professeurs, ses amis, et même ses parents.
Elle fait l’expérience intime de la plus grande des injustices : devenir un paria parce que ceux dont elle aurait tant besoin pensent que le mal-être, c’est trop compliqué, contagieux, pas fun.

Melinda va livrer une longue et courageuse bataille, contre la peur, le rejet, contre elle-même et le monstre qui rôde dans les couloirs du lycée.

 
 
 
 
 

Avis : Quel putain de bon livre ! Je connaissais le film « SPEAK » qui avait été adapté il y a maintenant une dizaine d’années, avec en actrice principale Kristen Stewart, que j’avais beaucoup aimé à l’époque et qui m’avait beaucoup touché.
Mais comme beaucoup d’adaptations, j’ai préféré le livre. Et quel livre ! Ce bouquin a été une grosse claque pour moi. Je remercie les éditions de La belle colère pour l’envoi de ce petit bijoux.

Dès les premières lignes j’ai su que j’allais dévorer ce bouquin. Chapitres courts, chacun racontant la vie et le quotidien de Mélinda, lycéenne à qui il est arrivé un drame durant l’été précédent, et qui doit maintenant faire face à ses camarades, une fois la rentrée arrivée qui la traite en véritable paria. Délaissée par ses anciennes amies, ignorée par la plupart des professeurs, incomprise par ses parents dépassés par son comportement étrange, elle tente pourtant de garder la tête hors de l’eau. De véritables « tranches de vie » comme j’aime les appeler qui nous permettent de faire connaissance avec cette jeune fille discrète et tourmentée.

La plume de Laurie Halse Anderson est percutante. Elle n’a pas besoin de mille mots pour exprimer avec force, ce qu’elle souhaite faire ressentir à ses lecteurs. On aborde, encore une fois un sujet qui est difficile et parfois tabou, mais qui touche pourtant beaucoup d’adolescentes. J’ai su dès le début de quoi il en retournait, ayant vu le film il y a des années, mais le suspense reste intact jusqu’à la fin du bouquin, alors si vous ignorez tout de l’intrigue principale, précipitez-vous les yeux fermés, vous ne le regretterez pas, j’en suis certaine.

J’ai adoré le personnage de Mélinda. Muette par choix après cette fameuse soirée d’été, on fait sa connaissance à travers ses pensées et ses réflexions avec l’ado qu’elle est, et je n’ai pas pu faire autrement que de la trouver géniale.
Parfois ironique, lasse, drôle, Mélinda est ce genre de personnage très complexe à comprendre mais qui nous donne envie de protéger envers et contre tout. Le récit est parfois dur, léger, transpirant de cynisme, mais c’est surtout criant de vérité. C’est décrit avec beaucoup de justesse, mettant en avant le mal être de cet ado qui n’a rien demandé à personne, on se prend sa douleur en pleine face et c’est extrêmement dur de s’en relever. J’ai eu beaucoup de peine d’être confrontée de cette manière à la cruauté des adolescents. Beaucoup de livres de fiction pour ado aborde cette thématique du lycée, on retrouve ceux qui sont populaires et ceux qui au contraire ne le sont pas, mais dans « Vous parler de ça » tout cela semble beaucoup plus réel. On comprend qu’elle se retrouve seule, qu’elle est obligée de survivre jour après jour sans que justice soit vraiment faite.
À la fois beau et tragique, cette histoire m’a énormément touchée et me restera en mémoire.

J’ai beaucoup apprécié le déroulement de l’histoire, on a beau suivre ses journées au lycée, ses cours, sa vie à la maison, on ne s’ennuie pas une seule seconde, l’auteur sait nous captiver et nous donner envie de tourner les pages, les unes après les autres.
Je conseillerais ce livre à tout âge, que vous soyez une jeune adolescente, une jeune femme, une maman ce livre vous touchera comme nul autre. Il y a un magnifique message de soutien et d’espoir qui mérite d’être lu et compris. En plus du thème très délicat abordé, on y parle également de communication. Mélinda a beaucoup de difficulté à s’exprimer et à parler de ce qui s’est passé et se renferme sur elle, petit à petit. Beaucoup de jeunes femmes dans son cas ont honte, mais il n’y a pas de honte à avoir. J’ai eu beaucoup de plaisir à voir qu’à la fin, Mélinda trouve la force de s’ouvrir et se sent enfin prête à parler.

Si je devais résumer ce livre ce serait avec un seul adjectif : bouleversant.
Horriblement dur et pourtant magnifique, « Vous parler de ça » allie l’émotion à une part d’ombre pour pondre un récit lumineux et sincère au possible. Comme chaque petit bijou des éditions La Belle Colère, des sujets tabous sont mis en scène avec en personnage principal : des adolescents. Et ça fonctionne. Mature et attachante, Mélinda vous emporte dans son monde et vous dévoile son quotidien pour vous raconter comment elle en est arrivé là.
J’espère que vous avez le cœur bien accroché et que vous n’avez pas peur de faire couler votre mascara mesdames car la plume addictive de Laurie Halse Anderson ne laissera personne indifférent.
Un magnifique livre à mettre entre toutes les mains. Je recommande très chaudement et je suis impatiente de pouvoir découvrir son prochain roman prévu pour Octobre 2016, intitulé « Je suis une fille de l’hiver » ! Affaire à suivre 😉

Publicités

4 réflexions sur “Vous parler de ça – Laurie Halse Anderson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s