Un cri silencieux – Amélie Lamiée

CHRONIQUE LIVRE #167 : Un cri silencieux – Amélie Lamiée

(190 pages) – 16,40 €

Résumé :

1507-1

 
 
 
 
 
 
 
 

Des gouttes d’eau perlant à travers le mur d’une salle de bains, la chose pourrait sembler banale.

Ce phénomène va pourtant conduire Mathilde à s’interroger sur sa santé mentale.

La menant dans une quête d’explications au dénouement insoupçonné.

Et à l’histoire d’une petite fille, Camille…

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Avis : Je remercie David des éditions Fleur Sauvage pour l’envoi de ce roman qui fût une très jolie découverte !

J’ai lu ce roman y’a plus d’une semaine et demie déjà, un dimanche après-midi, mes souvenirs en reste encore frais, faut dire que ce genre de livre vous marque et vous laisse une trace vive pour un long moment.
J’éviterais de trop parler du résumé et du contenu même du roman pour éviter tout spoil et pour vous garder intacte la surprise. Sachez que j’ai adoré. C’est un roman psychologique coup de poing. Il vous attrape, vous captive et vous en ressortez comme si vous veniez de vous prendre un pain, encore déboussolée et flageolante. « Un cri silencieux » d’Amélie Lamiée se dévore littéralement d’une traite. J’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir l’écriture de cette auteur que je ne connaissais pas du tout, et mon dieu que j’ai bien fait. On ne devrait jamais rechigner à découvrir de nouveaux auteurs car ceux-ci peuvent se révéler d’excellentes découvertes, parole de lectrice assidue !
La plume est simple, on alterne entre le présent et des lettres de la fameuse petite Camille et ça donne un rythme fou au bouquin. On a envie de connaitre le fin mot de cette histoire, on a envie d’en connaitre plus, toujours plus et on tourne les pages à une vitesse affolante.

Concernant l’histoire en elle-même, j’ai trouvé le sujet très intéressant. On aborde ici plusieurs grosses thématiques qui ne sont pourtant pas simples mais l’auteur arrive avec justesse à rendre le tout crédible.
J’ai eu un peu de mal au tout début de l’histoire à vraiment rentrer dedans, pourtant il n’y a pas mille et une longueur, on rentre très vite dans le vif du sujet, mais je ne sais pas j’ai eu un peu de misère, après bien sûr c’est chacun son ressenti.
Entre folie et paranoïa, on fait la connaissance d’Oliver et de Mathilde, notre personnage principal que j’ai bien aimé. Enjouée et déterminée on ne se doute pas une seconde de ce qui l’attend. J’ai adoré cette dimension psychologique. Vous le savez, ce genre de livres c’est vraiment ma came, et quand c’est bien fait c’est encore mieux ! On voit vraiment au fil des pages ses angoisses croître, on sent qu’elle se demande vraiment si elle ne devient pas folle, si elle n’a finalement pas tout inventé et on la voit sombrer petit à petit dans la panique.

Le gros point positif de ce livre c’est vraiment l’ambiance. Il est créer autour de cette maison et des actions qui s’y passent toute une aura insoupçonnée et mystérieuse. On se plonge sans vraiment savoir où on va, c’est le grand frisson, le grand saut. Je dois avouer que ça prend vraiment à la gorge. On en ressort vraiment sans voix tant on a du mal à assimiler ce qui nous est dit. J’ai trouvé ce livre très dur et très intime de part les thèmes abordés, il faut s’accrocher. Tout est très bien relié, ficelé, on comprend absolument tout dans les dernières pages, on comprend le pourquoi de ses hallucinations nocturnes, et j’ai été vraiment épatée, étant donné que c’est seulement le premier roman de l’auteur.

Concernant la fin du roman, et oui on arrive déjà à la fin de la chronique, j’ai été vraiment surprise par la tournure. J’ai adoré me laisser surprendre. Moi qui déteste en général les fins ouvertes je n’ai absolument pas été gênée à aucun moment de la manière dont Madame Lamiée clôturait son livre. On a nos réponses, on peut fermer le livre sans une dizaine de questions en tête.

Pour résumer, je voudrais vraiment vous le conseiller. « Un cri silencieux » est un roman brut qui porte très bien son nom. Je ne peux que vous conseiller de le découvrir si ce n’est pas déjà le cas ! Je recommande.

Publicités

4 réflexions sur “Un cri silencieux – Amélie Lamiée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s