Songe à la douceur – Clémentine Beauvais

CHRONIQUE LIVRE #164 : Songe à la douceur – Clémentine Beauvais

(240 pages) – 15,50 €

Résumé :

couv-songe-a-la-douceur-620x987

 
 
 
 
 

Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17, c’est l’été, et il n’a rien d’autre à faire que de lui parler.
Il est sûr de lui, charmant, et plein d’ennui, et elle timide, idéaliste et romantique.
Inévitablement, elle tombe amoureuse de lui, et lui, semblerait-il… aussi.
Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon.

Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard.
Tatiana s’est affirmée, elle est mûre et confiante; Eugène s’aperçoit, maintenant, qu’il la lui faut absolument.

Mais est-ce qu’elle veut encore de lui ?

 
 
 
 
 
 

Avis : Un grand merci à Mélina de Mille et un livres box pour l’envoi de ce roman, j’ai été agréablement surprise par la découverte du livre mystère ! Une réussite.

Comme beaucoup d’entre vous je pense, vous avez du voir passer, que ce soit sur des chaînes booktubes, des blogs littéraires, ou encore votre fil instagram, ce petit bouquin des éditions Sarbacane. Je ne connaissais pas du tout la plume de Clémentine Beauvais et je dois dire que j’ai été enchantée de pouvoir me faire une idée avec celui-ci.
« Songe à la douceur » est un concentré de poésie et de délicatesse. Ecrit en prose, il relate l’histoire de deux jeunes gens, Eugène et Tatiana, qui se retrouvent après 10 ans de séparation, dans un métro. Elle était amoureuse lui, et lui ne voyait en elle qu’une gamine amusante. Tant d’année plus tard, il tombe sous le charme de cette belle ingénue et n’a plus qu’une idée en tête : l’avoir pour lui. Mais sera-t-il si facile de la reconquérir ?

J’ai beaucoup aimé ce livre. Vraiment je ne peux qu’en dire du bien.
J’ai eu un peu peur quand j’ai su que le livre était écrit en vers. Bien loin du style de narration habituel que j’apprécie je me suis tout de même laissé entraîner assez facilement dans l’histoire qui m’a beaucoup plu. Pour être honnête, je ne connaissais pas du tout l’oeuvre dont s’est inspirée Clémentine Beauvais j’étais donc hyper enthousiaste de découvrir cette version-là.
C’est un livre jeunesse, il faut pas se mentir, je m’attendais à quelque chose de vraiment léger, à une histoire d’amour toute rose et dégoulinante de guimauve et au final… Non pas du tout ! Bien fait pour moi et mes aprioris haha.

Si vous aussi vous êtes du genre à ne pas trop aimer le romantisme puissance 1 million, vous ne serez pas déçue par ce livre.
Eugène et Tatiana ont une relation assez chaotique je dirais. Plus jeune, Eugène était ce que j’appellerais un petit con : ennuyé par tout, insolent, nonchalant… Bref tout ce qu’on aime. Tatiana, elle, âgée alors de 14 ans, tombait sous le charme de notre apollon. Décidée à lui avouer ses sentiments elle lui écrit une lettre qui restera sans réponse. 10 ans plus tard, c’est au tour d’Eugène de tomber sous le charme de celle-ci. Une des premières choses qui m’a plu c’est le côté très adulte du récit. La plume est incontestablement très originale et innovante du fait que tout soit théâtralisé. Le vocabulaire est riche, varié, on sent que Beauvais a travaillé longuement dessus pour pondre une oeuvre à la hauteur de ses espérances. C’est touchant et poétique. C’est un parfait équilibre de beauté et d’inconnu.
Petit plus pour les magnifiques citations à l’intérieur. Souvent je m’arrêtais pour relire un passage tant ça m’avait touché et plu. Je trouve que rien que pour ça, ce bouquin mérité d’être lu !

Outre leur relation actuelle assez complexe décrite dans le roman, j’ai adoré faire ces bonds dans le passé et découvrir le fameux événement qui les a séparés. Ça donnait à mon sens beaucoup de rythme à l’ensemble. Peut-être une légère déception pour le dénouement. Je me suis dit « vraiment tout ça pour ça ? ». Mais ça fait partie du charme du livre donc on fait avec haha.

En résumé, je vous conseille de vous pencher sur ce petit bijou. « Songe à la douceur » de Clémentine Beauvais est une manière drôle et décalée de remettre au goût du jour un classique oublié.
Ce bouquin vous enveloppe dans un nuage réconfortant et sucré que vous ne voudrez plus quitter. Que vous soyez jeune ou moins jeune, ce roman contemporain ne pourra que vous transporter, j’en suis convaincue ! Très jolie lecture.

Publicités

2 réflexions sur “Songe à la douceur – Clémentine Beauvais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s