La fille dans le brouillard – Donato Carrisi

CHRONIQUE LIVRE #159 : La fille dans le brouillard – Donato Carrisi

(310 pages) – 20,50 €

Résumé :

9782702160183-001-T

 
 
 
 
 

Anna Lou est une jeune fille exemplaire.
Alors pourquoi aurait-elle fugué la veille de Noël ? Où serait-ce un kidnapping ?
Mais qui lui voudrait du mal dans son paisible village des Alpes ?

Le commandant Vogel, star de la police, est envoyé sur place.
Entouré de sa horde de caméras, il piétine. Aucune piste, aucun indice ne s’offre à lui.
Devant ses fans, il ne peut pas perdre la face.
Jusqu’où ira-t-il pour trouver le coupable idéal ?

 
 
 
 
 

SORTIE PREVUE LE 1er SEPTEMBRE AUX EDITIONS CALMANN-LEVY !

Avis : Quel plaisir de retrouver la plume de Donato Carrisi ! Merci à Maud pour l’envoi de ce roman 🙂
Il y a quelques années, lorsque je ne lisais que des thrillers choisis au hasard, sans vraiment m’intéresser à l’auteur ni au résumé, j’étais tombé sur « Le chuchoteur ». Une histoire qui m’avais complètement chamboulé et beaucoup plu. Depuis, j’ai acquis la suite ainsi que son « Tribunal des âmes » qui dorment tranquillement dans ma PAL. Mais quand j’ai vu que son tout nouveau roman, au titre et à la couverture envoûtante, allait sortir, je ne pouvais tout simplement pas passer à côté, on est bien d’accord !
C’est donc avec plaisir que je peux d’ores et déjà vous dire que j’ai passé un excellent moment 😉

Alors de quoi va parler ce bouquin ?
23 Décembre. Période de Noël, Anna-Lou, adolescente rousse aux jolies taches de rousseurs, disparaît sur le trajet de l’église. Jeune fille sans problèmes, l’hypothèse de la fugue est assez vite écartée. Vogel, commandant de police déterminé et narcissique est appelé sur le terrain pour découvrir qui a bien pu lui faire du mal. Mais entre soif de reconnaissance et précipitation, jusqu’où est-il prêt à aller pour épingler le coupable idéal ?

Je sais en général très rapidement quand le bouquin ne sera pas un coup de cœur. Et malheureusement le début du roman ne m’a pas captivé plus que ça. Mais au fil des pages, chapitres après chapitres, Donato Carrisi a réussi à m’intriguer et à vraiment me passionner pour l’histoire et l’ambiance générale qu’il met en place. Environ à la moitié du livre, il m’était impossible de m’en détacher tant j’avais envie de connaître le dénouement de ce thriller.

Ce qui fait que pour moi c’est un bon roman noir, c’est le rythme. Et on ne peut pas dire qu’on en manque dans « La fille dans le brouillard ». Ce bouquin a vraiment un côté addictif. On alterne à chaque chapitre la date. Par exemple, à un chapitre on est 3 jours après la disparition d’Anna-Lou, on suit le déroulement des recherches, les indices en direct, etc… Et au chapitre suivant, on peut être téléporter 60 jours après sa disparition. C’est vraiment un excellent procédé, ça fait comprendre au lecteur des choses qu’on aurait pas pu deviner avec un déroulement classique semaines après semaines de l’enquête. On a un point de vue assez global et extérieur de tout ça et c’est vraiment très intéressant.

Pour le coup, Donato est très fort pour nous faire suspecter tout le monde. En même temps j’avais deviné la moitié du dénouement à la moitié du roman grâce à une action en particulier que je tairais bien sûr pour ne pas vous spoiler haha. Malgré tout, l’auteur réussi tout de même à me surprendre. Si vous pensiez être au bout de vos surprises, attendez seulement de tourner la dernière page du livre pour vraiment dire ouf, car ce n’est jamais fini et les retournements de situations ne sont jamais loin.

Autre gros point positif, c’est l’ambiance générale. On est dans un thriller, mais comparé à d’autres c’est très très sobre, je qualifierais même ce roman de policier. Le côté gore et vraiment psychopathe-qui-tue-les-gens-et-se-barbouille-de-sang est très très loin de ce qu’on peut retrouver dans cette oeuvre. L’enquête est mise en avant, le côté imbu de Vogel et son envie à tout prix d’être adulé par les médias prend vraiment son importance dans le roman car il est tellement obnubilé par le fait de retrouver sa gloire d’antan qu’il est prêt à tout pour créer et enfoncer son coupable idéal. J’ai beaucoup aimé la forte présence des médias. C’était passionnant de voir à quel point leurs avis influencent la population et la manière dont ils détournent les informations, se précipite sans preuves pour sortir un papier et arrivent en quelques lignes à détruire une réputation, même celle qui semble la plus blanche possible.

Parlons brièvement personnages maintenant, et on terminera sur ça. J’ai détesté Vogel. Je ne vous parlerais que de lui car c’est tout de même un élément central du livre, il est en charge du bon déroulement de l’enquête. Je ne l’ai vraiment pas aimé. Je le trouve vraiment salaud de ne pas vraiment s’intéresser à la pauvre Anna-Lou, tout ce qui l’intéresse lui n’est que sa propre image. Il est prêt à tout et c’est un trait de caractère que je n’ai absolument pas supporté.

Chapeau bas à l’auteur pour ce thriller on ne peut plus réussi. Une petite pépite qui se dévore en un rien de temps une fois qu’on est imprégné par l’histoire. Avec une plume addictive et une intrigue bien ficelée, « La fille dans le brouillard » est incontestablement une réussite ! Je recommande chaudement.
Une excellente découverte qu’il vous faut absolument vous procurer, parole de lectrice 😉

Publicités

6 réflexions sur “La fille dans le brouillard – Donato Carrisi

  1. Comme toi j’ai découvert Donato Carrisi avec le Chuchoteur et jusqu’ici, je n’ai pas trouvé d’égal à ce bouquin ! Même pas chez l’auteur ! Ce que je trouve vraiment dommage !
    J’ai lu absolument tous ces livres et je dois dire que je n’ai plus jamais été bluffée par sa plume !
    A part peut-être par « La femme aux fleurs de papier » … là encore un bijou mais il y a une sacrée différence … non en fait je te laisse découvrir par toi-même c’est plus sympa 😀

    Pour « La fille dans le brouillard » franchement, j’avais hâte de finir le bouquin, j’ai très vite su que je devais le lire vite et vite passer à autre chose du coup ^^.
    Etant une lectrice fidèle, j’aime cet auteur et je continuerai à le lire, jusqu’au retour de son vrai talent !

    J'aime

    1. Hello 🙂

      T’es dure dis donc ahah, j’aime bien ce style là aussi dans « La fille dans le brouillard » d’enquête sans vraiment de gore et de twist énormes, après c’est chacun ses gouts c’est sur, mais je n’ai pas été déçue par l’auteur pour ma part 🙂

      Je découvrirais avec plaisir « La femme aux fleurs de papier !
      A bientôt!

      J'aime

      1. Oui je suis sûrement un peu dure, tu as raison ^^
        Étant passionnée par cet univers du thriller, je deviens de plus en plus difficile parce que je devine toujours la fin ^^ La fille du brouillard n’a pas échappé à cette malédiction :/
        Bonnes lectures 😀

        J'aime

      2. Idem je lisais que ça avant et puis en me diversifiant et en lisant autre chose, je me fais de plus en plus avoir dans les bouquins thriller et j’apprécié ça haha 🙂

        Merci c’est gentil! de même 😉

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s