Là où elle repose – Kimberly McCreight

CHRONIQUE LIVRE #154 : Là où elle repose – Kimberly McCreight

(410 pages) – 19,50 €

Résumé :

Capture d’écran 2016-08-20 à 17.16.59

À Ridgedale, petite ville aisée du New Jersey, le corps d’un bébé est retrouvé dans les bois voisins de l’université.

Malgré toutes les rumeurs et les hypothèses que ne manque pas de susciter le drame, personne ne connaît l’identité de la fillette et encore moins les raisons de sa mort.

Molly Anderson, journaliste indépendante récemment arrivée avec son mari et sa fille, est recrutée par le journal local pour couvrir le fait divers. Une affaire, pour la jeune femme, qui réveille un tourment douloureux. En effet, elle a perdu un bébé et ne s’est jamais vraiment remise de cette épreuve…

Or, ses investigations vont mettre à jour certains secrets bien enfouis de cette petite communauté aux apparences si convenables.

 

Avis : Qu’est-ce que j’ai pu attendre la sortie de ce bouquin, dès que j’ai su que les éditions du Cherche Midi (que je remercie du fond du cœur pour l’envoi, ils sont toujours adorables) allaient publier le second roman de Kimberly McCreight j’étais comme une folle croyez-moi !
Faut dire que j’avais eu un énorme coup de cœur pour « Amelia » qui m’avait bouleversé. En plus, matez moi cette couverture, comment ne pas avoir envie de le dévorer ? Pourtant j’ai pris mon mal en patience et j’ai attendu sa sortie pour le lire et pouvoir ENFIN vous en parler. Sans surprise je pense, j’ai adoré. Ce n’est pas un coup de cœur, je vous expliquerais pourquoi, mais c’est une excellente découverte à la plume entraînante et addictive. Kimberly McCreight est définitivement une auteur talentueuse à suivre de près.

Parlons rapidement du speech de l’histoire. On va suivre Molly, une jeune femme journaliste, en couple, maman d’une petite fille qui va couvrir une affaire plutôt glauque qui va la toucher de près : en effet, un bébé est retrouvé mort dans la rivière qui jouxte l’université de Ridgedale. Je n’en dirais pas plus, je pense que vous prendrez beaucoup de plaisir à découvrir par vous-même toutes les surprises que vous réserve l’auteur.

J’ai lu quelques avis, certains très bons, d’autres plus mitigés. Certains disent que le livre manque de rythme et c’est là où je ne suis absolument pas d’accord haha.
Pour moi, « Là où elle repose » est une intrigue qui ne peut pas s’essouffler. Et c’est notamment grâce aux personnages. Je vous disais plus haut qu’on suivait Molly, mais ce n’est pas la seule dont on va avoir le point de vue. En effet, il y a une multitude de personnages qui vont entrer en jeu au fil des chapitres, certains ne se connaissent pas, mais sont liés les uns avec les autres sans le savoir. Tous ont un rôle plus ou moins crucial pour l’affaire que couvre Molly. Ils ont tous un rapport entre eux.
Tout au long du livre, on peut avoir l’impression de suivre plusieurs histoires, mais accrochez-vous et je vous jure que ça en vaut le détour, ça ne laisse pas au lecteur le temps de s’ennuyer une seule seconde !
J’ai adoré cette narration. J’ai adoré en apprendre au compte goutte, me questionner, me dire « Non mais attends quel est le rapport avec le bébé ? », « Pourquoi parler de ça maintenant ? ». Je n’ai pas eu du tout de mal à rentrer dans l’histoire, je l’ai bouffé littéralement en deux jours : impossible de le lâcher !

Autre point positif : la plume. Après « Amélia » j’avais hâte et à la fois un peu peur de retrouver Kimberly McCreight, allais-je être déçue ? Et bien pas du tout. La plume est simple, détaillée, électrisante. On alterne entre l’histoire, des articles de presse, des bouts de journaux intimes, c’est ingénieux parce que ça happe vraiment le lecteur. C’est à la fois très intéressant et ça nous rend vraiment dépendant (au malheur de mon chéri qui doit supporter la lumière quand il veut dormir haha).
Le sujet est très intéressant, bien que le fond soit assez morbide, ce n’est pas un thriller gore ou glauque comme certains peuvent les pondre vous voyez le genre ? Tout est basé sur la quête de la vérité et les liens entre les individus, et je pense que pour le coup c’est un très bon bouquin pour TOUT le monde, même ceux qui ne sont pas prédisposés à aimer les romans thriller/policier. Vous découvrirez les secrets de chacun, ce qu’ils auraient aimé garder caché à jamais et ce qui ne peut être camouflé.

Malgré tout, en refermant le livre j’ai été un peu sur ma faim. Pourtant nous avons toutes nos réponses, mais je sais pas j’ai eu l’impression qu’il me manquait un petit quelque chose pour que je me dise vraiment « waouh putain ». Je ne saurais dire d’où me viens ce sentiment, c’est pourtant un excellent livre qui m’a beaucoup plu !
Parlons dénouement brièvement du coup, j’ai été surprise par certaines révélations qui m’ont clairement laissé sur le cul, je n’avais pas vu venir certaines choses, que j’ai trouvé très bonnes et bien mise en place, tout se rejoint très bien et j’ai trouvé cela vraiment crédible ce qui est un bon point on va pas se le cacher. C’est agréable de se laisser berner par l’auteur et de comprendre au dernier quart du livre le pourquoi du comment. Comme dans « Amélia », je me suis véritablement perdue dans des fausses pistes et c’est ce que j’ai aimé retrouver ici. Certains points étaient tout de même assez évidents, mais ça ne gâchait en rien le plaisir que j’avais eu en parcourant ces lignes.

Pour conclure, je voudrais vous conseiller mille fois ce livre de la rentrée littéraire. En plus d’être beau, il est très bon. Bien écrit, bien construit, haletant, saisissant, qui donne matière à réflexion… Je pourrais décrire ce bouquin de mille manières mais je pense que la meilleure pub que je pourrais lui faire serait tout simplement de vous conseiller de vous laisser porter par le livre et par le talent de Kimberly McCreight qui m’a encore une fois bluffé. « Là où elle repose » est une très très bonne lecture qui vous tiendra éveillé jusque tard dans la nuit croyez en mon expérience. C’est un petit bijoux que je suis heureuse d’avoir pu découvrir ! 🙂

Pour la note : 18/20.

Publicités

2 réflexions sur “Là où elle repose – Kimberly McCreight

  1. Comme pour toi, Là où elle repose fut une excellente lecture même si ce ne fut pas un coup de coeur 🙂 je suis d’accord, je trouve aussi que c’est un récit très rythmé qui ne s’essouffle jamais, fort en révélations. Il n’égale pas Amelia, mais j’ai pris énormément de plaisir à retrouver la plume de Kimberley McCreight. Une auteure que je ne suis pas prête de lâcher !! Gros bisous 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s