THE DEAL – Elle Kennedy

CHRONIQUE LIVRE #143 : THE DEAL – Elle Kennedy

(430 pages) – 17 €

Résumé :

9782755623529

 
 
 
 
 

Hannah est une très bonne élève et elle a un don incroyable pour le chant.
Mais quand il s’agit d’hommes et de séduction, elle perd tous ses moyens.

Garrett est la star de l’équipe de hockey de l’université, mais ses résultats scolaires ne sont pas à la hauteur et il risque de perdre sa place dans l’équipe.

Ils vont passer un drôle d’accord. Elle lui donne des cours et il l’aide à séduire le quaterback de l’équipe de football.

Cet arrangement original va-t-il changer leur vie ?

 
 
 
 
 
 
 

Avis : Un grand merci aux éditions Hugo Roman pour l’envoi de cette petite merveille. J’ai eu un énorme coup de cœur !
J’ai été ravie de pouvoir faire cette lecture commune avec ma copine December & Sa Plume . C’était ma première lecture commune et j’ai beaucoup apprécié pouvoir échanger avec elle ! Rendez-vous en Septembre pour la suite ma belle 😉

Alors « The Deal » ça raconte quoi ? On va faire la connaissance d’Hannah, élève studieuse et passionnée de musique, ainsi que Garrett, quaterback de l’équipe de Hockey de son université. Deux mondes différents, deux caractères opposés. Vous vous dites « ces deux là n’auraient jamais dû se rencontrer »… Et pourtant si. Tout deux vont conclure un pacte : si Hannah aide notre sexy et ténébreux joueur à remonter sa moyenne, il l’aidera en retour à séduire Justin Khol pour qui elle a le béguin depuis quelques temps. Mais bien sûr tout ne va pas se passer comme prévu et les deux vont se découvrir une attirance dévorante.

Après plusieurs déceptions livresques, cela fait plaisir de se plonger dans un livre aussi bon. J’avais un petit peu peur de me lancer dans cette petite brique. Peur que ce soit trop niais, trop culcul. Peur de tomber sur des personnages trop fragiles et une histoire d’amour débordante de guimauve. Et bien pas du tout ! J’ai adoré, adoré, adoré !
En commençant ce bouquin je ne m’attendais pas à être autant accro à l’histoire et pourtant ce fut le cas. Impossible de le lâcher avant de l’avoir terminé c’est pour vous dire !
Ce bouquin confirme encore une fois mon amour pour la maison d’édition Hugo Roman qui publie toujours de très bons romans.

Je ne connaissais pas du tout Elle Kennedy avant de me plonger dans cette histoire, mais sa plume est totalement envoûtante, c’est le mot !
Les chapitres sont courts, ce qui donne extrêmement envie d’en lire un autre, et puis encore un autre et sans s’en rendre compte la moitié du livre est déjà avalée. Une particularité que j’apprécie fortement dans ce genre de romance new adult, c’est l’alternance des points de vue. Je m’explique : à chaque chapitre le point de vue change. Un coup on a le point de vue d’Hannah, puis celui de Garrett. Je trouve que c’est vraiment très ingénieux, on s’attache beaucoup plus rapidement que si on avait que celui de Garrett ou que celui d’Hannah. On voit de quelle manière nos deux personnages appréhendent cette nouvelle relation, qu’est-ce qu’ils ressentent, etc… Ça change et c’est vraiment très agréable !

Parlons personnages maintenant, et parlons duo. Je ne peux pas faire autrement que de vous dire que je les ai adorés ! Ce n’est pas de la lèche, c’est véritablement un duo incroyable qui se complète à la perfection. Ils se cherchent, se chamaillent constamment. C’est le genre de relation que j’aime beaucoup lire, parce que ça ne tombe jamais dans le pathos, c’est toujours piquant et drôle. En tant que lecteur, on ressent qu’il y a beaucoup de confiance entre eux et beaucoup d’amour même s’ils n’en sont pas toujours conscients, ou pas encore prêt à se l’admettre.
Concernant Garret… Je crois que je suis tombée amoureuse de ce mec (Oups… Pardon chéri si tu me lis).
De premier abord j’ai détesté son côté trop sûr de lui, trop pompeux et vantard mais au fil des pages c’est définitivement quelque chose qu’on apprécie chez lui. Il n’est absolument pas l’archétype du parfait sportif comme j’ai pu le lire dans beaucoup de bouquins, ou dans beaucoup de séries américaines. Ce n’est pas le cliché du beau gosse musclé et stupide. Bien au contraire, il a beaucoup de répartie et un lourd passif. En parlant de ça, je vous laisse bien sûr le mystère, même si on devine rapidement le fin mot de l’histoire, j’ai adoré la manière dont l’auteur nous narre l’enfance de Garrett, c’était poignant et ça m’a déchiré le cœur.

Le gros point positif de cette histoire c’est l’humour et la complicité de nos personnages. J’ai eu très souvent le sourire au lèvres, Garrett m’a parfois fait lever les yeux au ciel par certaines remarques bien placées. J’ai adoré l’ambiance du bouquin, vous devez sûrement commencer à savoir que j’adore ce genre d’histoire qui se déroule dans les campus universitaires.

Il y a du sexe mais ce n’est jamais dans le trash ou le vulgaire. Je le déconseille tout de même au moins de 16 ans, c’est quand même détaillé. Mais c’est dosé et ce n’est pas ce qui est au premier plan dans cette histoire, ce qui m’a plu également. On les voit évoluer, grandir, s’apprivoiser, se désirer pour finir par s’aimer. C’est un merveilleuse histoire d’amour qui n’était pas destinée à commencer. Comme quoi on ne sait jamais ce que la vie nous réserve 😉

Seul bémol, qui encore n’en est pas vraiment un (à part la couverture que je trouve un peu kitsh, un peu cliché malheureusement, ce qui n’enlève pas le charme à l’histoire) c’est le fait que dès le début on sait que qu’Hannah a été victime d’un viol, je trouve qu’elle reste assez détachée de cet acte horrible qui lui est arrivé. Je trouve que l’auteur aurait pu mieux décrire ses sentiments on dirait que ça ne l’a pas autant détruite que ce qu’elle peut nous le dire. J’aurais aimé la sentir plus atteinte, en apprendre plus pour pouvoir compatir complètement.

Pour tout vous dire, j’étais tiraillée en arrivant aux dernières 100 pages. J’avais très très envie de connaître la fin, de savoir comment ça va se passer entre eux mais d’un autre côté je n’avais pas envie de le terminer, pas envie de quitter leur quotidien, pas envie de quitter l’univers de l’auteur tout simplement. C’est une lecture new adult parfaite pour cet été n’hésitez pas une seule seconde à vous jeter dessus. Vraiment c’est frais, addictif, marrant et sexy. Tous les personnages sont bien décrits, ils sont tous attachants à leur manière.
Si comme moi vous êtes très impatients de découvrir le second tome qui paraîtra en Septembre (viiiiiiiite!), je vous conseille vivement les bouquins new adult de chez j’ai lu. « EASY », « WALKING DISASTER » ou encore « JEU DE PATIENCE » sont dans le même style, vous serez à coup sur conquise !

Inutile de préciser que je vous recommande chaudement et à 4000 % ce gros coup de cœur ! Je me suis régalée !

Pour la note : 19/20.

Publicités

3 réflexions sur “THE DEAL – Elle Kennedy

  1. Ta chronique est superbe ma chérie ! Merci beaucoup pour cette superbe lecture commune, j’ai adoré partager ça avec toi, surtout sur ce magnifique bouquin ! Vivement septembre que l’on puisse découvrir la seconde petite bombe d’Elle Kennedy 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s