Ma fille – Jane Shemilt

CHRONIQUE LIVRE #136 : Ma fille – Jane Shemilt

(400 pages) – 21€

Résumé :

Capture

Que savons-nous vraiment de nos enfants ?
Jenny est médecin, mariée à un neurochirurgien célèbre. Ensemble, ils ont élevé trois superbes enfants.
Un soir, la plus jeune, Naomi, 15 ans, ne rentre pas à la maison. Les recherches lancées à travers tout le pays restent vaines. L’adolescente a disparu. La famille est brisée.
Plus d’un an a passé et les pires scénarios envisagés – enlèvement, assassinat – semblent de moins en moins plausibles. L’enquête s’essouffle…
Cependant, Jenny, désespérée et obsessionnelle, n’a pas renoncé. Elle continue à chercher. Elle sent qu’elle ne retrouvera pas sa fille si elle ne sait pas tout de sa vie. Mais faut-il vraiment vouloir tout savoir de ceux qui nous sont le plus proche ? Car les vérités qu’elle va découvrir sont loin d’être celles auxquelles elle s’attendait.

 
 

Avis : Ma fille » est LE thriller dont j’attendais le plus la sortie car le sujet m’intéressait beaucoup. Je remercie encore une fois chaleureusement les éditions du Cherche Midi Éditeur pour l’envoi de cette petite pépite ! J’ai passé un excellent moment.

« Ma fille » raconte l’histoire d’une famille et plus particulièrement du point de vue de la mère : Jenny, qui se voit perdre sa fille. Disparition, enlèvement, meurtre ? Toutes les options sont envisageables et exploitées par la police afin de découvrir ce qui lui est arrivé. Où est passée Naomi, 15 ans, élève d’apparence modèle à qui tout réussissait ? C’est ce que cette mère acharnée a pour but de découvrir.

J’ai adoré ce bouquin. Je pense que je vais avoir du mal à réellement m’exprimer sur ce que j’ai ressenti, et j’espère faire de mon mieux pour vous convaincre de le lire à votre tour et de vous immerger dans cette histoire cauchemardesque.
Je n’ai pas été happée ni absorbée dans le roman durant les 100 premières pages, je dois l’avouer. Mon rythme de lecture ne me permettait pas de dévorer la moitié du roman d’un coup et je pense que c’est ce qui a fait, qu’au début, je n’accrochais pas. Lire 30 pages par-ci, 40 pages par-là pour un thriller, ce n’est pas ce qui est le mieux pour rentrer à fond dans l’intrigue. Bien heureusement j’ai vite remédier à ça héhé. Et je dois dire que ce fût une sorte de révélation. J’ai complètement été scotchée par l’histoire, j’avais envie de connaitre la suite, connaitre tous les vilains secrets que cette famille recelait, je voulais savoir pourquoi et comment Naomi s’était évaporée. En bref, connaître enfin la vérité.

J’ai appris à la fin du bouquin, que c’était le premier roman de l’auteur. Chapeau bas à Jane Shemilt c’est une réelle réussite ! Sa plume est fluide, entraînante, addictive. Les chapitres sont plutôt courts, l’alternance entre la semaine de la disparition de notre adolescente et l’année qui suit ce drame est parfaitement maîtrisée. On ne s’y perd absolument pas. L’auteur distille à la perfection les informations, on apprend au compte-goutte la progression de l’enquête de police et c’est ce qui m’a beaucoup plu : le fait qu’on ait le temps de complètement psychoter et de suspecter tout le monde. J’ai beaucoup aimé le fait que le lecteur soit plongé dans les pensées de Jenny la mère. C’est un personnage complexe, dont je vous parlerais un peu plus bas, soyez patients :p
L’ambiance est tendue et angoissante durant tout le bouquin, ça n’aurait pas pu être autrement vu le sujet difficile du roman : la perte d’un enfant. C’est décrit avec beaucoup de détails, on a aucun mal à imaginer les scènes, ni les émotions.

Parlons enfin des personnages, et je ne parlerais que de Jenny pour ne vous spoiler en rien des rebondissements de l’histoire. Jenny est une mère courage. J’appelle comme ça les mères qui arrivent à garder la tête haute malgré tous les pépins rencontrés sur leur chemin. J’ai aimé le fait que ce soit un personnage complexe, avec des défauts et des blessures. Mais je l’ai aussi détestée pour son comportement trop exigeant envers ses enfants. On ne fait pas des enfants pour exiger d’eux la perfection, il faut les laisser vivre et apprendre de leurs erreurs. Ils ne faut pas qu’ils aient constamment peur de nous décevoir, il faut justement qu’ils s’épanouissent en étant eux-même et non pas en se créant un personnage parfait qui ravira les parents. Mais on fait tous des erreurs, et Jenny en paye assez les pots cassés tout au long de l’histoire. J’ai eu beaucoup de peine pour cette mère qui aime profondément ses enfants. Elle est  médecin de métier, ce côté là m’a pas mal plu, elle arrive à gérer les situations compliquées avec calme et retenue sans trop paniquer.

Malgré tout, il y a eu une ombre au tableau. Alors non, je n’avais pas deviné la finalité de cette histoire, mais j’ai été extrêmement déçue par la manière dont l’auteur la clôt. J’espérais autre chose. J’ai toujours détesté les fins ouvertes, et cela n’a pas fait exception. Je n’ai pas eu les réponses à mes questions, je n’ai pas su pourquoi. On n’a aucun réel épilogue, rien n’est vraiment confirmé et ça m’a beaucoup dérangé. Mais l’auteur fait ses choix et on ne peut évidemment rien modifier haha.

Pour conclure, je voudrais vivement vous recommander ce thriller qui occupera toutes vos pensées lorsque vous ne serez pas plongés entre ses lignes… « Ma fille » est un premier roman parfaitement exécuté où se mêle suspense, révélations, mensonges et amour.
Laissez-vous entraîner dans cette histoire et découvrez en même temps que Jenny toutes les vérités que l’auteur a mis en place pour vous. Une très belle découverte et une vraie réussite ! Je conseille !

Pour la note : 17/20.

Publicités

2 réflexions sur “Ma fille – Jane Shemilt

  1. Haaaa je pense qu’il va rentrer dans ma check list. Pas pour de suite l’achat car je suis sur un bouquin de disparition d’enfant non résolu dans les années 30 et reprise en 2003 et je ne voudrai pas m’ennuyer en lisant 2 livres de suites aussi proche du sujet, mais il sera lu

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s