Dis-moi si tu souris – Eric Lindstrom

CHRONIQUE LIVRE #134 : Dis-moi si tu souris – Eric Lindstrom

(397 pages) – 17 €

Résumé :

dismoisitusouris

 

«Je suis Parker, j’ai 16 ans et je suis aveugle.»

«Bon j’y vois rien, mais remettez-vous : je suis pareille que vous, juste plus intelligente.

D’ailleurs j’ai établi Les Règles :

– Ne me touchez pas sans me prévenir.
– Ne me traitez pas comme si j’étais idiote.
– Ne me parlez pas super fort (je ne suis pas sourde).
– Et ne cherchez JAMAIS à me duper.

Depuis la trahison de Scott, mon meilleur pote et petit ami, j’en ai même rajouté une dernière.
Alors, quand il débarque à nouveau dans ma vie, tout est chamboulé.

Parce que la dernière règle est claire : Il n’y a AUCUNE seconde chance.
La trahison est impardonnable.»

 
 

 

Avis : J’ai adoré. J’ai reçu ce bouquin en épreuve non corrigées comme la majorité des ambassadeurs Nathan et j’ai attendu sa date de sortie pour pouvoir vous en parler. Comme je le disais plus haut : J’ai adoré et j’espère vous donner envie de vous procurer cette petite perle.
En lisant le résumé, j’avais peur de me plonger dans une histoire d’amour à l’eau de rose, niaise et ennuyante, mais ce n’était absolument pas le cas. Ce n’est pas un coup de cœur mais véritablement une excellente surprise !
Je remercie grandement les éditions Nathan pour cet envoi, j’ai été ravie de pouvoir le découvrir en avant-première.

Alors de quoi ça parle ? Je suppose que le titre et le résumé vous ont largement intrigué et que vous êtes terriblement impatients de savoir pourquoi j’ai tant aimé ? Soyez patients, on y arrive.
On va faire la connaissance d’une adolescente qui se prénomme Parker. Elle est aveugle. Là pour le coup, pas de surprise évidemment c’est dit dans le résumé. On va la suivre dans sa vie de lycéenne, avec ses amies, sa tante, ses amourettes… Mais tout se complique quand, son ancien meilleur ami -et petit copain- Scott réapparaît dans sa vie après plusieurs années. Comment gérait ses émotions et les situations quand elle ne peut se fier qu’à son intuition ?

Le gros point fort de cette histoire c’est le personnage de Parker et la plume extraordinaire de l’auteur. Dès les premières pages, je savais que j’allais passer un excellent moment. De base, j’adore cette ambiance très spéciale des lycées américains. Je suis très friande de ces histoires où se mêle secrets, trahisons, ragots, amours de jeunesse…
J’ai une espèce de dualité qu’en à mes sentiments envers Parker, d’un côté je l’ai adoré car c’est une simple ado qui a vécu de gros drames dans sa vie, comme la perte de ses parents, sans parler de sa cécité qui est un fardeau à porter tous les jours. Elle est extrêmement courageuse car elle nous fait oublier qu’elle est aveugle et elle mène une vie d’ado lambda, avec ses meilleures amies. J’ai également beaucoup aimé son ironie. Elle est constamment sarcastique, elle a toujours LE mot qui va me faire sourire, elle est cash et se permet un peu tout et c’est ce côté je-m’en-foutiste qui m’a vraiment plu.
Mais d’un autre côté elle m’a parfois tapé sur les nerfs, elle est égoïste et souvent trop centrée sur elle-même et cela m’a parfois dérangé.

Pour terminer sur les personnages, j’ai adoré Sarah, Molly et TDN (vous comprendrez ce surnom en lisant le livre 😉 ) Ce sont tous les trois, des personnes au grand cœur qui traite notre Parker comme l’ado banale qu’elle est et non pas comme une aveugle incapable de se débrouiller soi-même. Et c’est ce que j’ai aimé, ils ne la maternent pas, ils la traite normalement. Je les ai trouvés adorable et je suis sure que comme moi, vous les adopterez dès les premières pages.
Quand à Scott, je ne l’ai pas apprécié malheureusement, je n’ai majoritairement pas compris ses réactions, et j’ai passé la majeur partie du bouquin à le détesté haha.

Je ne connaissais pas du tout Eric Lindstrom avant ça, mais je peux vous dire que sa plume est terriblement addictive.
Elle m’a complètement happé dans son univers. Pour tout vous dire, j’aurais pu terminer son roman en une journée mais j’avais volontairement envie de prendre mon temps afin de rester encore un peu dans son univers. Alors oui ce n’est pas une histoire incroyablement innovante, mais ce qui fait que ça marche si bien justement c’est son côté simpliste mais parfaitement maîtrisé. Ce n’est ni bâclé, ni déjà vu, ni niais.

Pour conclure, « Dis-moi si tu souris » est une jolie histoire sur le pardon et les relations adolescentes. Sur le récit d’une jeune fille qui fait son deuil et qui doit en même temps continuer à faire face à son handicap.
Je vous conseille vivement de vous jeter sur ce petit bijou qui m’a beaucoup plu, vous ne le regretterez surement pas ! Je recommande 🙂

Pour la note : 17,5/20.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s