Ne pars pas sans moi – Gilly MacMillan

CHRONIQUE LIVRE #120 : Ne pars pas sans moi – Gilly MacMillan

(470 pages ) – 21,90 €

Résumé :

9782365691376

 

Par un joyeux dimanche, Rachel et son petit garçon de 8 ans se promènent en forêt.
Désirant plus que tout être une bonne mère, et soucieuse de l’indépendance et de l’autonomie de son enfant, Rachel l’autorise à partir quelques mètres devant elle pour aller jouer. Arrivée au bout du chemin, l’angoisse la saisit : Ben a disparu.

Après une conférence de presse catastrophique, médias et réseaux sociaux se déchaînent. Pour eux, Rachel est responsable de la disparition de son enfant. Pourquoi n’a-t-elle pas veillé sur lui ? Comment se fait-il qu’elle ait du sang sur les mains ? Pendant que la police se lance dans une véritable course contre la montre pour retrouver Ben, Rachel se débat entre la culpabilité, le désespoir et la peur.

Rongée par le doute, assaillie par la violence de ceux qui la croient coupable et tandis que la moindre de ses certitudes s’écroule, elle ne sait plus quoi faire. Attendre patiemment que les forces de l’ordre lui ramènent son fils ou suivre son instinct et partir elle-même à sa recherche ?

 
 

Avis : J’attendais énormément de ce livre, d’abord parce que j’en avais entendu que de très bons avis, mais aussi parce que j’adore les thrillers et que ce résumé me donnait terriblement envie de savoir qui avait bien pu enlever le petit Ben.
Je remercie chaleureusement les éditions Les Escales et plus particulièrement la gentille Jade pour l’envoi de ce livre dans le cadre de notre partenariat.

J’ai pour habitude d’écrire mes chroniques à chaud, et pour cette fois j’ai laissé passer quelques temps, car j’avais du mal à vraiment cerner ce qui m’avait plu de ce qui m’avait déplu. Plusieurs jours plus tard, je ne suis pas vraiment plus éclairée haha mais il faut se lancer !
J’ai bien aimé ce roman c’est un fait, je ne pourrais pas dire le contraire. Moins que ce que j’aurais espéré, mais c’est tout de même ce genre d’histoires qui vous retourne et vous fait douter de tout.
Pari réussi pour l’auteur Gilly MacMillan qui m’a fait clairement psychoter et m’a emmené à suspecter tout le monde !

Le petit truc qui fait que c’est tout de même une petite déception c’est que j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire. Le début est génial, on est plongés dans l’intrigue directement, on a pas besoin d’attendre 150 pages avant de rentrer dans le vif du sujet et c’est agréable pour ce genre de bouquin. Et pourtant ça ne l’a pas totalement fait. J’ai eu du mal à ressentir le désespoir de cette maman qui au détour d’un arbre se voit enlever ce qu’elle a de plus cher. J’ai mis du temps à la trouver sincère. Elle était parfois peut-être trop centrée sur elle-même alors que son garçon est quelque part, sûrement effrayé par ce qu’il vit.

La plume est intéressante, l’auteur donne beaucoup de descriptions, joue beaucoup sur les secrets, les émotions et c’est vrai que c’est prenant même si je n’ai pas ressenti, à mon grand regret, ce côté addictif et cette urgence de connaître la suite mais ce n’est pas pour autant que c’est un mauvais livre !
Pour parler de l’intrigue, c’est vraiment bien ficelé, le fait qu’on suive deux points de vue, celui de la mère de Ben : Rachel et celui de l’inspecteur Jim Clemo, ça donne au lecteur une dimension vraiment sympa. On suit du coup l’enquête des deux côtés, on voit la progression de la police avec la découverte de preuves, les interrogatoires, etc… Et puis on suit également la vie de Rachel durant la longue semaine du drame où de son côté elle enquête pour retrouver Ben.

Comme je vous disais je trouve que « Ne pars pas sans moi » a tout de même beaucoup de qualités. La dernière partie du livre est, je pense, ma préférée, c’est là que tout s’accélère, il y a beaucoup d’action, tout se débloque enfin et on commence à entrapercevoir la vérité. Malheureusement pour moi, l’auteur emprunte une voie qui ne m’a laissé sur ma faim. J’ai été vraiment surprise par la révélation, je ne m’attendais pas à ça, je suspectais un autre personnage et j’ai trouvé cela très agréable de me faire surprendre. Néanmoins je trouve que tout retombe comme un soufflé dans l’épilogue. Je reste totalement frustrée que l’auteur nous laisse comme ça, on a pas les réponses à nos questions, on ne sait pas ce que Ben à vécu. Moi qui déteste les fins ouvertes j’étais servie ! Haha.

Pour conclure, je voudrais tout de même vous conseiller ce livre car c’est une histoire avec des personnages courageux qui ne perdent pas espoir, des secrets et des révélations vraiment surprenantes je vous le garanti. J’ai passé un bon moment de lecture avec « Ne pars pas sans moi » et c’est pour cela que je vous le recommande même si je n’ai pas eu de coup de cœur, peut-être que vous accrocherez plus que moi 😉

Publicités

2 réflexions sur “Ne pars pas sans moi – Gilly MacMillan

    1. J’ai pensé à toi quand j’ai lu le résumé haha !
      Il reste vraiment sympa, et comme je le disais la fin m’a eu mdr j’aurais jamais misé sur ce personnage comme étant coupable !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s