Shadowland, tome 1 – Kate Brian

CHRONIQUE LIVRE #118 :Shadowland, tome 1 – Kate Brian

(354 pages) – 15,90 €

Résumé :

1507-1

Un après midi, en rentrant du collège, Rory Miller, treize ans, est interceptée violemment dans le sous-bois par son professeur de maths. Elle tente de s’enfuir, et, au terme d’une course effrénée, parvient à échapper au prédateur. Arrivée chez elle, Rory prévient la police. Le FBI découvre rapidement que l’agresseur n’est autre que Roger Krauss, soupçonné d’avoir assassiné une quinzaine d’adolescentes. Par mesure de sécurité, la police conseille à la famille de quitter la ville, et l’envoie en lieu sûr. Après de longues heures de route, Rory, sa soeur et son père, arrivent sur une île , qui semble paradisiaque.

Mais une succession d’événements étranges persuadent Rory que Roger Krauss l’a retrouvée. Elle confie ses inquiétudes à son entourage , ses amis, puis à la police mais personne ne semble la croire ni la prendre au sérieux.

D’où vient cette indifférence ou cette distance qui semblent accueillir ses propos?
Elle décide de mener seule son enquête.

 
 
 

Avis : Je remercie grandement Babelio et les éditions Bayard Jeunesse pour l’envoi de ce livre dans le cadre de la masse critique ! J’ai été très heureuse de le recevoir 🙂

Bon bon bon… Que dire de ce roman, qui est un premier tome d’une trilogie. J’avais été très intriguée par le résumé de cette histoire et j’avais été à la fois surprise et excitée de le trouver dans la sélection de la masse critique. Un mélange de thriller et de mystère qui m’a laissé à mon grand regret, de marbre.

Dans « Shadowland » il est question d’une jeune adolescente Rory, qui, après s’être faite agressée par son professeur de mathématiques dans les bois alors qu’elle rentrait du collège, est prise en charge par le FBI qui décide de l’exiler elle et sa famille sur une île loin de chez elle le temps que ce dangereux psychopathe soit arrêté. Mais elle a l’impression que son persécuteur Roger Krauss est à ses trousses et notre héroïne va donc décider de se débrouiller seule.

Je n’ai pas apprécié ce roman, mais je n’ai tout de même pas trouvé que des points négatifs à en dire. La plume de l’auteur est agréable, l’idée de l’intrigue est bien pensée, c’est original. Le côté thriller jeunesse est sympathique et peu développé donc n’ayez crainte d’offrir cette œuvres à vos ados, rien n’est choquant ou peu adapté à un jeune public, c’est censuré pile comme il faut.
La manière dont le bouquin commence nous plonge directement dans l’histoire sans prologue ni d’interminables passages descriptifs, j’ai trouvé que c’était agréable, on est directement confrontés à l’agresseur et surtout à ses pensées, l’histoire prend forme directement sous nos yeux, on vit l’attaque avec Rory et on est percutés dès les premières lignes. Très bon point.
Egalement très appréciable, la fin du roman. J’ai trouvé que c’était une manière très ingénieuse de clore le roman. Ça se termine sur un suspense et une phrase choc qui donne bien évidemment envie de connaître la suite (et oui maligne la Kate Brian haha).

Parlons maintenant des choses qui fâchent… Pourquoi je n’ai pas vraiment accroché à l’histoire et au roman en général ?
J’ai trouvé que dès le début tout était beaucoup trop rapide et pas assez crédible. En 1h le FBI est présent chez Rory, lui annonce qu’elle doit s’exiler sur une île inconnue en laissant derrière elle sa maison et sa vie, que son prof est un homme hautement recherché depuis des années et qu’il est l’auteur du meurtre de 15 autres adolescentes. J’ai pas trouvé le tout très crédible, s’il est tant recherché que ça pourquoi ne pas avoir diffusé son portrait robot depuis longtemps déjà ? Beaucoup d’incohérences qui pour moi se remarquent très vite, mais qui, pour un public plus jeune passe peut-être inaperçu donc ne vous arrêtez pas à ça s’il vous tente.

Quand j’avais repérer ce bouquin j’ignorais totalement le côté fantastique de l’histoire. Quelle fût ma surprise alors quand j’ai lu dans le communiqué de presse que Shadowland était qualifier de véritable thriller fantastique. Je vous avoue en toute sincérité qu’il partait avec un léger désavantage dés le début car vous le savez : le fantastique c’est vraiment pas ma came haha mais j’ai quand même voulu lui donner une chance, qui sait ? 😉

En résumé, Shadowland de Kate Brian est une déception pour ma part, je n’ai pas accroché au style trop rapide et étrange du roman, mais si vous appréciez ce genre littéraire je vous conseille vivement de foncer, c’est jeunesse mais on rentre très facilement dans l’histoire et la fin est très sympathique. C’est un monde propre à l’auteur qui vous fera vivre de belles émotions.

Publicités

4 réflexions sur “Shadowland, tome 1 – Kate Brian

  1. Le résumé ne m’accroche pas trop à la base, le FBI qui envoi sur une île?! Effectivement ça sent le thriller fantastique et tout comme toi le fantastique je n’y arrive pas, sauf peut être Nosfera2 que j’ai apprécié mais sans plus.
    J’adore ton article, tu arrives à bien décrire même si tu as pas aimé, moi j’aime pas et bien j’ai rien a dire haha où je ne vois que ce que je n’aime pas! Je vais devoir travailler là dessus ^^

    J'aime

    1. Oui j’ai pas trouvé ça crédible et ça m’a carrément freiner malheureusement !
      Connais pas du tout Nosfera2 (inculte que je suis hahaha)
      Oh ça va venir tout seul t’inquiète pas à force tu repères assez vite ce que t’a pas aimé et ça deviens de plus en plus facile de l’exprimer à l’écrit 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s