S’enfuir – Martyn Bedford

CHRONIQUE LIVRE #114 : S’enfuir – Martyn Bedford

(400 pages) – 16,95 €

Résumé :

senfuir

 
 
 
 
 

Pourquoi attendre de vivre vraiment ?

Gloria mène une vie normale d’adolescente de 15 ans. Et elle s’ennuie.
Jusqu’au jour où un garçon mystérieux fait irruption dans sa classe : Uman est drôle, intelligent, d’une assurance désarmante.

Il fait ce qu’il veut sans attacher la moindre importance à ce que les autres pensent.
Il est tout ce que Gloria voudrait être.
Il est la promesse de vivre enfin pleinement, de vibrer, d’aimer.

Alors quand il lui propose de partir, de camper en forêt, de choisir leurs destinations à pile ou face… Gloria s’enfuit avec lui sans regrets, et sans prévenir personne.

 
 
 

SORTIE PRÉVUE AUX ÉDITIONS NATHAN LE 4 MAI 2016 !

 

– Hum… Tu ressembles à une…
– Gloria, dis-je, ne voulant pas me prêter à ce petit jeu.
– Oh comme dans l’hymne Gloria in excelsis ?

Ça me changeait. La plupart des gens me demandent si je porte le prénom de l’hippopotame dans Madagascar. Certains garçons saluent encore mon entrée dans une classe par des « Je les aime grosses, je les aimes bombées », même si le film remonte à des années.

 
 

Avis : J’ai eu la chance de découvrir cette histoire en avant-première, étant ambassadrice des éditions Nathan, comme d’autres blogueurs et blogueuses on reçoit de temps en temps quelques futures parutions. Je les remercie grandement pour cet envoi, j’ai été ravie de pouvoir découvrir cette belle histoire ! 

Je dois avouer que quand j’ai lu le résumé la première fois ce n’était pas celui qui me tentait le plus. Bien que, une fois plongée dans l’histoire je n’avais qu’une envie : ne jamais m’arrêter.
Je décrirais « S’enfuir » comme un roman jeunesse parfait pour les adolescents de 15/16 ans, qui s’interrogent sur la vie qu’ils ont et leurs premiers amours, mais aussi pour les amoureux des voyages et des quêtes initiatiques, vous découvrirez des personnages tant complexes qu’attachants qui ne savent plus très bien qui ils sont.
Dans cette histoire, on va suivre une jeune fille qui s’appelle Gloria, qui un jour banal et monotone parmi tant d’autre dans son lycée va faire la connaissance d’Uman, un nouvel élève. Ce mystérieux garçon va tout de suite l’intriguer et tout deux vont rapidement se lier d’amitié. Alors qu’ils passent une soirée ensemble, une idée folle vient germer entre eux : et s’ils s’enfuyaient camper sans prévenir personne ? La décision a été prise, ils ne pouvaient plus revenir en arrière… Aurait-ils dû ?

J’ai beaucoup beaucoup beaucoup aimé cette histoire. Je ne m’attendais pas à ce genre de récit pour dire vrai. De premier abord je pensais suivre ces ados à travers leur fugue improvisée. Mais en fait c’est tout autre. Premier chapitre qui démarre sur les chapeaux de roues, on retrouve Gloria au poste de police avec sa mère et une inspectrice. Le calme plat, les questions fusent, tout le monde veut savoir la vérité. Tout le monde pense que Uman l’a kidnappée, qu’il l’a retenu de force, lui a embrouillé les idées afin de la persuader de quitter sa famille sans donner de nouvelles. Seule Gloria connaît la vérité, et ce n’est qu’au fur et à mesure du bouquin qu’on apprend chaque petit détail de leur escapade. J’ai adoré cette ambiance assez sombre pour un livre jeunesse, cela restant tout de même très léger n’ayez crainte !

Chaque chapitre soulève une question de l’inspectrice et dans chaque chapitre Gloria se rappelle et narre aux deux autres femmes le déroulement de ce fameux jour où ils ont découché jusqu’à la fin du périple : 15 jours plus tard. J’ai adoré ce côté où Martyn Bedford, l’auteur nous donne au goutte à goutte des informations, on apprend d’abord à appréhender Uman, enfin si on y arrive car c’est un garçon très énigmatique. Puis on voit leur relation se construire jusqu’à se souder, et enfin on a droit à quelques souvenirs, les endroits où ils se sont arrêtés, dans quelles conditions ils ont vécu, etc.. C’était vraiment très bien écrit, fluide et totalement addictif. Le livre a beau faire 400 pages, en 2 jours je l’avais terminé.

Mis à part les paysages magnifique décrits dans le livre, LE vrai point positif de « S’enfuir » c’est véritablement l’humour. Dès le début on a le sourire aux lèvres, Gloria est une force de caractère, je l’ai tout de suite beaucoup aimé. Elle sait ce qu’elle veut et n’hésite pas à le faire savoir, elle a du sarcasme, elle est piquante, drôle. Son duo avec Uman était vraiment charmant à suivre, les deux sont vraiment hilarants ensemble. Le livre est vraiment plein d’humour et de légèreté, ce qui nous fait oublier que ces ados de 15 ans ont pris de terribles risques, on occulte complètement la terreur de sa famille, le déchaînement des médias pour l’affaire, etc… On vit seulement cette fugue et ces moments qui n’appartiennent qu’a eux et c’est ce qui est plaisant. On sent Gloria vraiment heureuse avec Uman, perdue je ne sais où sous une tente, elle n’a pas envie de rentrer et elle pense le moins possible aux jours d’après, quand elle rentrera et devra faire face à toute la peine et les frayeurs qu’elle aura causé.
La conclusion de l’histoire m’a beaucoup plu, c’était bien trouvé mais à la fois assez prévisible ce qui est un peu dommage.

En résumé, je voudrais vraiment vous le conseiller. Comme le disent si bien nos personnage haut en couleurs, si vous êtes fan de « fugitiverie » et des espèces de road trip mais avec les moyens du bord haha vous tomberez à coup sur sous le charme de ce petit bouquin.
« S’enfuir » est une très belle histoire que je recommande à tous. Elle fait passer de très beaux moments en vitesse accélérée. N’avez-vous jamais pensé rien qu’une seule fois à tout laisser derrière vous et à ne jamais vous retourner ? Eux si, et c’est ce qu’ils ont fait. A vous de découvrir leur histoire.

Pour la note : 15,5/20.

Publicités

2 réflexions sur “S’enfuir – Martyn Bedford

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s