Audrey Retrouvée – Sophie Kinsella

CHRONIQUE LIVRE #112 : Audrey Retrouvée – Sophie Kinsella

(300 pages) – 17,50 €

Résumé :

9782266262224

 
 
 
 

Audrey a 14 ans. Elle souffre de troubles anxieux.
Elle vit cachée derrière ses lunettes noires, recluse dans la maison de ses parents à Londres.
Ça, c’était avant.

Avant que Dr Sarah, son psychiatre, lui demande de tourner un film sur sa famille, pour voir la vie
d’un oeil nouveau : celui de la caméra.

Avant que Linus, un copain de son frère, débarque. Avec son grand sourire et ses drôles de petits mots griffonnés sur le coin d’une feuille, il va pousser Audrey à sortir.
Et à redécouvrir le monde…


 
 
 
 
 
 
 

Avis : Parfois on choisi des livres pour leurs couvertures, ou parce qu’on a beaucoup entendu parler d’eux et souvent ils se révèlent décevant ou pas à la hauteur de nos espérances et puis parfois on tombe sur ce genre de petits bouquins qui dès la première page vous plonge dans leur univers et vous enveloppe dans un petit cocon dont on ne voudrait jamais sortir. « Audrey retrouvée » a eu cet effet la sur moi, j’avais pas envie de les quitter, pas envie de terminer ce livre. C’est une jolie surprise que j’ai dévoré en un rien de temps mais c’est surtout le genre de bouquin qui fait du bien au moral ! Je remercie fortement les éditions Pocket Jeunesse pour m’avoir envoyé un exemplaire de cette petite pépite, j’ai été ravie.

Si vous ne connaissez pas encore ce roman, je ne sais pas d’où vous débarquez haha on l’a vu absolument partout ! Soit, faisons comme si vous découvrez ce roman avec moi. Pour faire court et sans trop baratiner, on fait la connaissance d’Audrey (sans blague gros malin) une adolescente de 14 ans atteinte de troubles de l’anxiété à cause d’un malheureux incident dans sa précédente école. Aujourd’hui recluse dans sa maison en compagnie de sa famille, elle angoisse rien qu’à l’idée de sortir dehors et de parler à des inconnus. Sous les conseils de sa psy, elle va devoir réaliser un film et essayer de voir le monde sous un nouveau jour à travers l’objectif de sa caméra. Mais quand Linus entre dans sa vie, tout va être chamboulé. Cachée derrière ses lunettes noires, Audrey va être obligée de repousser ses limites… A son plus grand plaisir.

J’ai adoré. Je pense que je peux pas faire plus simple. C’est un petit bijou de littérature. Je ne pensais pas accrocher autant à l’histoire mais pages après pages, je me suis laissée entraînée, je n’ai pas réussi à m’en décrocher et ce n’est pas pour me déplaire haha.
Je connaissais Sophie Kinsella à travers son très célèbre « L’accro du shopping » mais son choix de se diriger dans le young-adult est totalement rafraîchissant et surtout parfaitement exécuté. J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteur, j’ai pris plaisir à la redécouvrir dans un tout nouveau registre c’est une réussite sur tout les points ! Une petite pépite à mon sens.

J’ai trouvé  le sujet du livre très intéressant. C’est un sujet qui est fort, qui touche beaucoup de gens, et qui pourtant n’est pas réellement compris par tout le monde de nos jours. Malheureusement tant qu’on ne le vit pas soi-même ce genre de crises d’angoisse est dur à appréhender. C’est à la base assez sensible mais j’ai aimé la légèreté avec laquelle c’est abordé et le fait que se soit écrit pour un jeune public c’est dix fois plus sympa à lire car oui, ça parle de quelque chose de grave mais c’est fait avec pleins d’images comme « mon cerveau de lézard » par exemple qui qualifie certains aspects de cette maladie qui l’a ronge et ça permet à tout le monde de mieux se familiariser avec ce mal sans que ce soit trop complexe à comprendre non plus.

Un des gros points positifs de ce bouquin également c’est bien sûr l’humour présent du début à la fin ! Non mais je ne compte même plus le nombres de fois où j’ai souri en 300 pages.
C’est hilarant et plein d’humour, y’a des passages à mourir de rire par exemple pour n’en citer qu’un : Anne la mère qui d’un coup tu ne sais pas pourquoi, se met à escalader la fenêtre de 2 mètres de haut pour espionner Franck le frère d’Audrey afin de vérifier qu’il ne joue pas aux jeux vidéos. C’est une scène tellement cocasse que ça en devient ridicule et c’est exactement ça qui fait le charme de ce livre c’est le côté dérisoire que Sophie Kinsella instaure tout au long de l’histoire qui fait que le roman marche et qu’on ne tombe pas dans le récit bateau d’une ado anxieuse. C’est léger et vraiment divertissant, on ne s’ennuie pas une seule seconde ça je vous le garantie ! Haha

Les personnages sont tous très bien construits, tantôt fous, tantôt sérieux, ils ont tous leur grain de folie et leurs personnalités bien à eux. Je les ai tous adorés. Et Linus ? On en parle… Mon dieu quel garçon charmant, qui ne rêve pas de connaitre un garçon attentionné et patient comme lui. Il n’a de cesse de tirer Audrey vers le haut durant son combat contre sa maladie et d’être là pour elle à chaque minute. J’ai été totalement séduite.

Pour conclure, je voudrais vous conseiller ce livre mille fois, j’ai eu vraiment un petit coup de cœur pour cette histoire que je trouve vraiment très bien écrite et bien abordée. C’est à la fois dur et léger, drôle et piquant le tout accompagné par des personnages hauts en couleurs qui n’auront de cesse de vous émouvoir et vous faire rire aux éclats.
Un premier young adult réussi pour Sophie Kinsella qui signe avec « Audrey retrouvée » un petit bijou que je conseille à toutes et à tous ! Foncez les yeux fermés ! Très belle découverte.

Pour la note : 19/20.

Publicités

3 réflexions sur “Audrey Retrouvée – Sophie Kinsella

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s