La loi du Dôme – Sarah Crossan

CHRONIQUE LIVRE #110 : La loi du Dôme – Sarah Crossan

(437 pages) – 16,90 €

Résumé :

La loi du dôme - Tome 1

 

Les arbres ont été éliminés de la terre et l’oxygène s’est raréfiée, provoquant des millions de morts…

Les survivants ont été rassemblés sous le Dôme, sorte de bulle protectrice où un nouvel ordre s’est constitué autour d’un Etat totalitaire et d’une société, « Respirer Inc » qui contrôle l’air que les habitants respirent.

Tout en haut de l’échelle sociale, se trouvent les Premiums. Riches et en bonne santé, ils méprisent les Auxiliaires, trop pauvres pour payer un impôt sur l’oxygène et donc contraints de survivre avec le peu d’air qu’ils respirent…

Alina, 16 ans, qui a rejoint la Résistance, a échoué dans sa mission à l’intérieur du Dôme.
Elle est en danger et doit fuir, à l’extérieur.
Elle rencontre alors Quinn, un jeune Premium et sa meilleure amie Bea, une Auxiliaire, partis camper hors du Dôme et leur demande de l’aide…

 
 
 
Avis : Avant de commencer quoi que ce soit je voudrais remercier chaleureusement Babelio et les éditions Bayard jeunesse pour l’envoi de ce titre dans le cadre d’une masse critique.

En avisant le titre, j’ai tout de suite pensé, comme beaucoup d’entre vous je pense, au fameux livre de Stephen King, « Dôme ». Une histoire dystopique où les habitants sont coincés sous un mystérieux dôme ça me tentait pas mal je dois dire. J’avais un peu peur de la manière dont cela allait être raconté, du côté peut-être trop jeunesse du bouquin, etc… Mais j’étais curieuse découvrir où l’auteur allait nous mener. Et je dois dire que ce fût une jolie surprise, j’ai passé un bon moment de lecture.

Dans l’univers de Sarah Crossan, il n’y a pas de vie hors du Dôme, pas d’oxygène hors des frontières surveillées. Les habitants du Dôme se divisent en deux catégories : Les Premiums, autrement dit les riches dont Quinn fait partie et les Auxiliaires comme Béa qui triment toute leur vies pour un semblant de confort. Un jour nos deux amis décident de camper hors du dôme et vont découvrir de bien mystérieuses choses…

« La loi du dôme » n’est pas vraiment innovante qu’on se le dise, car les dystopies sont très souvent abordées en littérature on en retrouve à toutes les sauces et bien souvent en trop grosse quantité. Mais là où l’univers de Sarah Crossan se démarque c’est par les sujets abordés. On y parle d’écologie, du système. On ne se bat pas seulement pour la liberté, mais on se bat pour la survie des arbres qui permettront une vie future hors du dôme et une vie meilleure. Et je dois dire que j’ai apprécié cette facette de l’histoire, ce combat pour l’environnement et cette recherche de bien-être. C’est quelque chose que j’ai très peu retrouvé dans des bouquins par le passé.

Les premiers tomes de série sont très souvent introductif, il ne se passe pas grand chose, on s’ennuie parfois, mais ce n’est pas du tout le cas dans ce livre là. L’histoire se met très vite en place, dès le début on a les différents points de vue des personnages, on connait même certains visages de la Résistance qui s’acharnent à renverser les lois du Dôme. On comprend tout de suite dans quelle situation ils sont, tous les mensonges que certains personnages hauts placés font au peuple, toutes les manipulations, etc… J’ai trouvé la mise en place de l’univers très bien construit et bien écrit. L’écriture est terriblement légère et addictive, le livre à beau faire 400 pages, il se dévore littéralement en quelques jours, c’est prenant, et l’intrigue nous donne forcément envie de connaître la fin. J’ai trouvé que les actions s’emboîtaient parfaitement, il y a beaucoup de rebondissements et de rythme dans cette dystopie jeunesse. Et c’est un très bon point !

Les personnages sont tous assez sympathiques. Je les ai appréciés, compris et accompagnés du début à la fin dans leur périple. J’aime ce côté rebelle que certains personnages ont en eux, ce côté courageux, doux et sincère, j’ai vraiment passé un bon moment. Certains bien sûr m’ont nettement moins plu on va pas se le cacher, mais il faut toujours des méchants dans les histoires sinon tout serait lisse et insipide.
Quant à la fin… Elle m’a clairement donné envie de lire le second tome, il se passe énormément de choses, beaucoup de rebondissements et de questions sans réponses, j’ai envie de savoir ce que nous réserve nos personnages et si cette Rébellion va marquer la fin du Dôme ou si au contraire ils auront tout perdu pour rien.

En conclusion, je voudrais vous conseiller cette dystopie pour l’intrigue bien amenée, ses sujets sur l’écologie et l’environnement très intéressants mais surtout pour la plume addictive de Sarah Crossan qui m’a happé du début à la fin. Je ne pouvais pas refermer ce livre avant de connaitre la fin et maintenant que la dernière page est tournée je n’ai qu’une envie : me procurer le tome 2 ! Haha
Si vous recherchez une lecture sympathique et rapide je vous le conseille vous passerez un agréable moment de lecture en compagnie de Quinn et de la gentille Béa. Un livre plein de surprise 😉

Pour la note : 15/20.

Publicités

7 réflexions sur “La loi du Dôme – Sarah Crossan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s