A2H – INTERVIEW (LIBRE)

A2H GIF

Capture d’écran 2015-11-09 à 22.33.24Si vous ne connaissez pas A2H, je vous conseille de vite remédier à ça. Rappeur parisien, A2H est un indépendant qui a créé son propre label : PALACE PROD. Œuvrant depuis plusieurs années, ses rythmes lents et enivrants sont reconnaissables entre mille. Avec des morceaux tels que « Elle ne veut pas », « A la cool » ou encore « Mon époque », ce melunais à su se forger une place dans le cœur de son public. On le connait également pour ses feats plus réussis les uns que les autres, avec notamment des artistes tels que Swift Guad, Deen Burbigo ou encore Nekfeu. On se retrouve aujourd’hui pour parler du nouveau projet qui sortira le 15 avril 2016 : « LIBRE ».Capture d’écran 2015-11-09 à 22.33.28

 

PicMonkesdsqdy Collage PicMonkey Collage

 

QUESTIONS SUR LE PROJET

– Pourquoi avoir appelé ton premier album « LIBRE » et comment t’es venu l’idée du design de la pochette ?

A2H : C’est l’histoire d’un mec qui rêve de liberté et ce mec c’est moi.
La pochette à été designée par Stéphanie Hildebrand à Montréal, on a réfléchi à un concept de pureté souillée par l’or et les chaines et voilà le résultat.

– Comment as-tu choisi les morceaux qui ont intégrés l’album ?

A2H : J’avais envie d’aborder des thématiques sincères et très personnelles. J’exprime vraiment ce que je pense du monde qui m’entoure, de mon quotidien, de mon entourage et à chaque fois j’ai appelé le beatmaker que je pensais le plus apte à répondre à mes envies d’où les nombreux beatmakers sur le projet !

– On pourra découvrir plusieurs featurings sur ce projet dont Flynt, Spri Noir, etc… Comment cela s’est déroulé, pourquoi avoir choisis ces artistes en particulier ?

A2H : Ce sont que des types que j’apprécie dans la vie, avec qui j’ai un réel feeling humain et musical et puis j’aime leurs discours, leurs points de vue. Je les ai invité sur des tracks où je savais qu’ils allaient être bons.

– Tu as balancé plusieurs extraits du projet, ainsi que les clips qui vont avec comme « Haïr d’amour », « Dernière fois », etc…
D’où notre question : est-ce que le visuel est important pour toi ?

A2H : Oui très, même si on manque de moyens pour faire vraiment ce que l’on voudrait, on essaye d’avoir une esthétique travaillée et un univers bien à nous.

– Peux-tu nous en dire plus sur les prochains clips qui arrivent ? Lesquels ce sera ?

A2H : « Sur ma vie » avec S.pri Noir  déjà !
Puis le morceau « Mama » sur ma mère et ensuite SURPRISE ! C’est du très chaud en tout cas.

– En parlant du morceau « Mama », est-ce que c’était important pour toi de dédier un son spécial pour ta maman ?

A2H : C’est cliché à dire mais oui. Elle m’a élevé solo, j’ai passé ma jeunesse avec ma mère : ses joies, ses galères.

– C’est pas cliché au contraire, c’est souvent de beaux morceaux pleins de tendresse on a hâte d’écouter ça !
A2H c’est très souvent des sons mélodieux et enivrants. Est-ce que sur cet album tu nous réserves des surprises ? Ou tous les morceaux suivent le style habituel dans lequel on te connait bien ?

A2H : Merci !
C’est dans le même esprit mais plus poussé, plus abouti je dirais.

– Comment s’est déroulé l’écriture de cet album, tout s’est-il enchaîné rapidement ou justement tu as pris ton temps ?

A2H : J’ai pris mon temps pour assumer la moindre ligne. J’suis content de tous les textes présents sur le projet.

– De quoi t’es tu inspiré pour l’écriture de ce projet et t’arrive-t-il de t’inspirer de rappeurs que tu écoute ?

A2H : J’me suis inspiré de ma vie, de mes rides, mon parcours, mes folies, ma bande, ma famille !
Après j’aime beaucoup la scène de Toronto et TDE en terme d’inspiration. Freddy Gibbs. Beaucoup.

– « LIBRE » est prévu pour le 15 Avril, quel est ton état d’esprit en attendant la sortie de ce nouveau projet ? Travailles-tu déjà sur la suite ?

A2H : Je suis déjà sur la suite à fond et bien sûr les concerts ça c’est cool. Ouais je suis impatient de fou, j’aimerais beaucoup franchir une étape. Au niveau de la visibilité j’aimerais frapper plus large que la scène indé, underground. Je fais une musique pour le peuple, au sens large.

– Quels sont les prochains artistes avec qui tu aimerais collaborer ?

A2H : Kendrick Lamar ! Ahahaha.
Blague à part… Pas mal de monde ! Damso j’aime beaucoup ou Christine and the Queens, Fadah ou encore Freddy.

– En 3 adjectifs, décris nous ta musique

A2H : En 3 mots plutôt : l’amour, la famille et la ride.

 

SES DERNIERS AVIS

– Notre blog n’est pas seulement dédié au rap on y parle également de livres, alors dernier livre lu que tu as beaucoup aimé ?

A2H : Khalil Gibran – Le prophète. J’aime pas les romans, les polars, etc… Je lis que des manuels ou des biographies.

– Ton dernier morceau coup de cœur de rap français que tu te passes en boucle ?

A2H : Damso – Débrouillard. Et le dernier clip de 3010.

– Tous morceaux confondus, quel est ton top 3 des sons que tu es le plus fier d’avoir écrit, que tu préfères réécouter ?

A2H : « Terminus » sur Bipolaire.
« Champagne » sur Art de vivre.
« Mon époque » et puis « Décisions » feat. MV sur le dernier.

– Dernier kiff niveau série ou film ?

A2H : Je suis un putain de geek de séries ! Donc je dirais Mr Robot, True Detective et Ballers. Oh et Shameless aussi.
Niveau films… Le cinéma n’est pas au top en ce moment, non à part peut être les Gardiens de la galaxie que j’ai trouvé très réussi pour un Marvel rien d’autre.

– Même pas Deadpool ? Nous on l’a bien aimé haha.

A2H : Ouai j’avoue, j’ai bien aimé !

– La dernière chose qui t’a fait rire à en avoir mal au ventre ?

A2H : Le Christ cosmique Sylvain Pierre Duriff hahaha.

– Ta famille écoute-t-elle tes morceaux ? Et si oui qu’est-ce qu’ils en pensent ?

A2H : Oui ma mère aime beaucoup mon père aussi, même si je l’ai pas vu souvent je crois qu’il apprécie, même si il valide pas tous les discours. Après la réalité fait mal des fois. Ils savent des choses mais entre le savoir, ne pas en parler et puis l’écouter en chansons c’est 2 mondes.

 

INTERVIEW « BALANCE »

– On te connait seulement sous le blaze d’A2h, peux-tu nous en dire un peu plus sur toi ainsi que sur ce qui t’a poussé à commencer le rap ?

A2H : A2h c’est moi, je n’utilise pas de personnage, je raconte ma vraie vie. Je m’appelle Antonin, j’ai 28 ans et je suis d’origine malgache et espagnole. Jeune banlieusard du 77 du Mée-sur-Seine résidant à Melun.
NTM m’a donné envie de rapper ! Ainsi que Snoop, Dre, le Up in smoke tour, Dipset…

– Si tu n’étais pas rappeur, dans quel domaine travaillerais-tu ?

A2H : La musique d’une manière ou d’une autre c’est certain.

– Ton pire et ton meilleur souvenir de ta carrière d’artiste ?

A2H : Meilleur souvenir j’en ai pas mal de super cools ! Comme des voyages, des concerts de fou, les nuits zébrées de radio Nova entre le fils de Fela Kuti et Mobb Deep.
Et pire… Des plans charbons dans des villes obscures à jouer devant 10 personnes hors sujet…

– Ta plus grosse bêtise étant ado que tu n’as jamais pu avouer à ta mère ?

A2H : Avoir drogué le chat ahahah !

– Mais non ? Hahahaha.

A2H : Lol oui oui.

– Tu abordes souvent le thème des femmes et de l’herbe dans tes morceaux, quel est ton plus gros vice ?

A2H : : Le mix des 2 lol

– Si on te proposait un rôle au cinéma, tu serais chaud ? Et si oui, dans quel registre ?

A2H : Je suis super chaud bien sûr ! Et dans n’importe quelle registre si possible, pas comique par contre.

– On te suit sur snapchat et on adore écouter tes fameuses histoires, comment tu fais pour toujours raconter des histoires plus folles les unes que les autres, est-ce que tout est réellement vrai ?

A2H : Tout est vraiment vrai ! Ma bande est folle. En ce moment je suis en pleine promo et j’prépare les concerts donc pas trop le temps pour snapchat

Capture d’écran 2016-04-02 à 17.38.38

 

– Tu as des haters comme chaque rappeur, est-ce que tu te souviens d’un commentaire en particulier qui t’ai fait rire ? Sous tes vidéos ou autres réseaux sociaux ?

A2H : Pas du tout ! « I’m blind to this motherfucker ».

– Pour les deux dernières questions on va te mettre à contribution : pour nous montrer ton talent en impro, fais rimer ton insulte préférée.

A2H : Bolosse j’aime beaucoup cette insulte. Y’a aussi fils de pute de tes morts, ma préféré je pense. Vous voulez que je fasse une rime avec ça ? Ok
Fils de pute de tes morts / j’vise le buste de tes potes / je kick bien plus que ces fiottes. Lol

– Quelle est la chose qu’on ne t’a pas demandée mais que tu aimerais nous dire  ?

A2H : Allez pécho l’album on est en indé on a vraiment besoin des gens pour avancer, être programmé en concert et continuer à distribuer de la qualité !

– Et enfin pour clore cette interview, si tu le veux bien, envoies nous un selfie de ta plus belle grimace ou si tu as trop peur de t’afficher, montre nous ta plus belle paire de sneakers ou ce dont tu as envie en nous disant pourquoi l’avoir choisi.

12915283_238160253204205_431909528_o

 

A2H : Mon pentacle de protection anti-possession démoniaque. On ne peut pas me posséder grâce à cette rune du père. Je l’ai depuis 5 ans.

– T’a déjà regretté un tattoo que t’as pu te faire ?

A2H : Non aucun ! Ils ont tous une signification.

 

Et voilà, on termine sur cette question cette interview, on remercie encore grandement A2H pour avoir pris le temps de répondre à nos questions ça nous a fait très plaisir !
On espère que vous avez apprécié d’en apprendre un peu sur cet artiste, n’oubliez pas « LIBRE » le 15 avril, dispo partout ! Procurez-vous ça!

Publicités

Une réflexion sur “A2H – INTERVIEW (LIBRE)

  1. This interview is so beautiful 😭❤
    You’ll lucky to have this conversation with him a’d so blessed to sit with him ❤❤❤ XO love you a2 de putain de H

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s