Dieu me déteste – Hollis Seamon

CHRONIQUE LIVRE #104 : Dieu me déteste – Hollis Seamon

(280 pages)

Résumé :

1507-1

 
 
 
 

New York, hôpital Hilltop. Richard Casey aura bientôt 18 ans. Comme tous les adolescents, il voudrait faire la fête, draguer, s’envoyer en l’air, tomber amoureux, danser, fumer, boire, et tout recommencer.

La différence, c est que Richard sait qu’il ne fêtera jamais ses 19 ans. Il est un peu plus pressé que les autres et, pour vivre fort, il lui faut déjouer les pièges de tous ceux qui préféreraient le voir vivre un peu plus longtemps.

Heureusement, Richard a de la ressource, du courage et un solide sens de l’humour.

Alors il va ruer dans les brancards. Et si Dieu le déteste, il est prêt à rendre coup pour coup.

 
 
 
 
 
Avis : Ça faisait longtemps que je n’étais pas tombé autant en amour pour un livre, vraiment très longtemps. Je vais essayer du mieux que je peux de vous transmettre tout ce que ce livre a pu me faire ressentir et j’espère de tout cœur qu’une fois cette chronique lue, vous irez l’acheter. « Dieu me déteste » vaut tellement le détour. Je remercie chaleureusement les éditions La belle colère pour cet envoi. Ce livre m’a chamboulé.

L’histoire vous la connaissez, mais pitié pas de comparaison avec « Nos étoiles contraires » qui n’égale absolument pas cette petite perle. Vous allez faire la connaissance d’un adolescent malade, atteint comme il aime le dire du syndrome « DMD » autrement dit « dieu me déteste ». Son cancer le ronge et il sait qu’il n’atteindra pas les 19 ans, mais Richard n’est pas du genre à se laisser faire. Oh non certainement pas !  Je ne vous en dirais pas plus, je veux absolument que vous découvriez par vous-même dans quel galère cet adolescent de 17 ans peut se fourrer.
Contrairement à ce que l’on pourrait penser ce roman est un rayon de soleil dans un ciel couvert, bien sûr il traite d’un sujet difficile qu’est la maladie, mais à chaque instant, à chaque ligne vous découvrez de l’espoir et cela vous fait battre le cœur plus fort.

Je pense que c’est l’un des rares livres pour lequel j’insiste autant : lisez le !
« Dieu me déteste » d’Hollis Seamon c’est un électrochoc, c’est le genre de bouquin dont vous ressortez complètement éprouvé, il vous fera sourire, rire, pleurer à chaudes larmes mais putain qu’est-ce que c’est bon ! C’est un livre bouleversant, une vraie leçon de vie qui remet tout le monde à sa place. Une vraie pépite dont vous ne serez pas déçus, je pense. Nos émotions sont mise à rude épreuve tout au long du livre car on oublie jamais que Richard est dans un hôpital et chaque jour peuvent être le dernier pour lui. Mais ce qui est vraiment dur ce sont les proches. On a le cœur serré, la gorge nouée parce qu’on comprend leur position, que feriez vous à leur place ? Vous aussi vous vous réjouirez du moindre acte réussi comme manger un repas sans vomir, ou voir votre proche tenir sur ses jambes sans tomber. Ils savent que cela ne va pas durer éternellement mais ils ne baissent pas les bras car ils refusent de voir l’être aimé partir même s’ils ont conscience que la maladie est bien présente. Ça ma littéralement brisé le cœur de voir cette mère et ce père complètement brisés par le sort de leur enfants. Ils sont épuisés mais ils sont tout de même reconnaissant et c’est ce qui est terrible. Mais à l’inverse vous vous sentez bien dans la lecture de ce roman et c’est ce qui est contradictoire avec la tristesse que vous afflige les proches, c’est que Richard lui, n’est jamais défaitiste ou du moins il ne le montre pas. Bien sûr il nous explique qu’il a besoin de quelqu’un pour le doucher ou l’aider à remonter dans son lit par exemple mais il raconte cela d’une manière légère, drôle et pleine de sarcasme qu’on ne peut que sourire certaines fois. On ne peut qu’avoir de la tendresse pour ce gamin et vraiment, je trouve que l’auteur à fait un travail formidable avec ce personnage. Il est formidable, mature et à un humour à toute épreuve.

Il est temps maintenant de conclure cette chronique… Je dois avouer que la fin de l’histoire m’a arraché quelques larmes, c’est réellement un livre magnifique. L’auteur à une plume diablement entraînante, c’est écrit avec justesse sans jamais tomber dans le mélodrame ou le gnan gnan et c’est ce qui rend « Dieu me déteste » beau et électrisant.
Vous aussi prenez plaisir à suivre ses folles péripéties, à aimer et apprécier son oncle déjanté, sa mamie cool et le personnel de cet hôpital pas comme les autres. Ce livre vous apprend à ne pas voir que la maladie chez les personne, regardez Richard comme un simple adolescent qui lui aussi, comme tout ado tombe amoureux et fait des erreurs.
En plus d’être une belle leçon de vie, c’est aussi le récit d’une histoire d’amour entre deux ado qui auraient aimés se rencontrer dans d’autres circonstances et qui malgré tout ne se laisse pas dicter leurs vies par leur maladie. Je vous le conseille vivement, si vous n’avez pas encore passé le cap.
Je recommande chaudement et n’oubliez pas de préparer les mouchoirs si vous aussi vous êtes un cœur d’artichaut ! Haha

Pour la note : 18/20.

Publicités

8 réflexions sur “Dieu me déteste – Hollis Seamon

  1. Eh bien. Voilà une chronique des plus enthousiastes. Moi, je n’ai pas franchement aimé cette lecture. Déjà, je n’arrêtais pas de comparer à Nos étoiles contraires. Je n’ai pas aimé les personnages. Et… j’ai préféré Nos étoiles contraires, c’est tout je pense ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s