J’étais là – Gayle Forman

CHRONIQUE LIVRE #99 : J’étais là – Gayle Forman

(355 pages)

Résumé :

9782253191155-001-T

 

Cody a dix-huit ans. Elle n’a pas de père, mais une mère barmaid constamment en mini-jupe, et un avenir pas très rose depuis qu’elle a été recalée de la l’université de Seattle qui aurait pu lui permettre de quitter enfin son « Shitburg » natal.

Mais tout empire le jour où Meg, sa meilleure amie, sa sœur de cœur, se suicide après avoir avalé une dose massive de poison dans un motel anonyme, non loin de la fameuse université où elle, brillante boursière, avait été acceptée.

Lorsque les parents de Meg demandent à Cody d’aller récupérer les affaires de leur fille, celle-ci s’embarque pour Seattle, avec la ferme intention d’en savoir plus sur le geste de son amie.

 
 
 
 
Avis : Ce livre me tentait tellement et de puis tellement longtemps que quand je l’ai eu en mains je l’ai dévoré très rapidement. Je tiens à remercier chaleureusement les éditions le livre de poche et plus particulièrement Alice pour l’envoi de ce service presse. J’en suis ravie.
Je pourrais commencer par vous raconter l’histoire comme d’habitude mais je voudrais tout d’abord vous dire que ce fût une excellente lecture. Pas un coup de cœur malheureusement, décidément c’est pas encore pour aujourd’hui haha mais c’est une histoire qui mérite d’être lue et qui m’a beaucoup plue. De Gayle Forman je n’avais lu aucune de ses œuvres, j’avais simplement regardé le film « Si je reste » à sa sortie. Oui je sais ce n’est pas bieeen de ne pas lire le livre avant. C’est donc avec plaisir que je découvrais sa plume.

« J’étais là » raconte l’histoire d’une jeune femme, Cody, qui à la suite du suicide de sa meilleure amie Meg décide afin d’aider les parents de cette dernière à faire leur deuil, d’aller récupérer les affaires de son amie à l’université de Seattle où elle faisait ses études. Une fois là-bas, elle décide de se plonger dans une folle aventure afin de mieux comprendre pourquoi Meg a brusquement décidé de se donner la mort. Entre secrets et révélation, « J’étais là » est un parfait cocktail d’adrénaline.

J’ai adoré ma lecture. Du début à la fin j’ai passé un agréable moment. L’histoire, est bien trouvée, il y a énormément d’action, on ne s’ennuie pas une seule seconde et ça c’est un gros point positif. Les chapitres sont courts ce qui donne envie de ne jamais s’arrêter. Pour être tout à fait franche, je l’ai lu en un jour. Sans m’en rendre compte j’étais déjà à 100 pages, puis 200 puis à l’épilogue. Je l’ai dévoré littéralement et c’est le genre de livre que j’apprécie, quand on est tellement absorbée dans notre lecture qu’on a envie de ne faire rien d’autre que de connaître le dénouement.
Gayle Forman est une auteure extrêmement douée pour raconter ce genre d’histoire, on sent qu’elle maîtrise à la perfection ce style littéraire. Du new adult sous fond de drame. Avec des héroïnes fortes qui doivent prendre des décisions importantes et assumer en même temps tout ce qui leur tombe sur le coin de la gueule. C’est merveilleusement bien ficelé, le lecteur est happé par l’intrigue, il y a un peu de romance mais sans que ça accapare la moitié du roman. C’est souvent difficile de trouver des histoires où le suicide ou même la maladie sont abordés de manière mesurée et juste et c’est le cas ici. Je suis impressionnée et vraiment satisfaite de ce bouquin.

Pour parler brièvement de Cody, je l’ai trouvé courageuse. Père absent, mère laxiste, boulot difficile, sa vie n’était pas toute rose. Même après avoir perdu sa moitié, sa meilleure amie, sa Meg, elle garde la tête hors de l’eau, c’est une battante au caractère fort et aux répliques sanglantes qui m’ont beaucoup plu. Je l’ai tout de même trouvé assez naïve par moments et inconsciente du danger, mais c’est ce qui fait aussi de Cody un personnage à part entière avec ses défauts et ses qualités. Et c’est clairement un personnage que j’ai adoré et dont j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre à travers les pages.

Je vous recommande vivement ce petit bijoux de littérature si vous étiez intrigués par ce roman mais que vous n’aviez pas encore sauté le pas. Le sujet du suicide et du deuil sont parfaitement abordé sans tomber dans le cliché et c’est aussi ce qui m’a plu. Il y a pleins de rebondissements et de très beaux et bons personnages. Je vous le conseille, je pense que vous ne le regretterez pas.

Pour la note : 17/20.

Publicités

7 réflexions sur “J’étais là – Gayle Forman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s