Appelle-moi – Sophie McKenzie

CHRONIQUE LIVRE #79 : Appelle-moi -Sophie McKenzie

(372 pages)

Résumé

9782714459190

 
 
 

Appelle-moi. Besoin de te parler ». C’est le dernier message de Julia à sa meilleure amie… avant d’être retrouvée morte.

Samedi soir, quand Livy reçoit le texto de Julia, elle ne trouve pas le temps de la rappeler. Mais lorsqu’elle sonne à sa porte le dimanche matin, son amie ne lui ouvre pas.

Car Julia est morte. Suicide, conclut la police. Pourtant Livy connaît Julia mieux que personne. La jeune femme n’aurait jamais mis fin à ses jours.

Une seule explication : elle a été assassinée, comme l’avait été la propre sœur de Livy vingt ans plus tôt…

 

Qui a tué Julia ? Pourquoi ? C’est ce que Livy veut découvrir à tout prix. Comment imaginer que son passé, terrifiant, va la rattraper ?

 
 

Avis : Un grand grand merci aux éditions Belfond pour cet envoi, et merci de m’avoir fait confiance pour en parler sur le blog. J’ai été ravie de ma lecture.

« Appelle-moi » est mon premier Sophie McKenzie. Je ne connaissais pas du tout cette auteur avant de voir plusieurs avis, très positifs, de ce bouquin à sa sortie. Je m’étais donc renseignée sur ce livre et j’avais même été vraiment intriguée par le résumé. J’ai été très heureuse de découvrir ce titre parmi la sélection que Belfond m’avait fait parvenir il y a de ça 2 semaines il me semble. Je m’y suis donc rapidement plongée, vous savez bien que je résiste pas à un bon thriller, et celui-ci avait l’air d’être à la hauteur de mes espérances.

J’ai vraiment bien aimé cette histoire. Ici, on va faire la connaissance de Livy, une femme et mère de famille de deux enfants : Hannah et Zack. Et son mari Will. Un soir, elle va recevoir un mystérieux message de sa meilleure amie, Julia, qui lui demande la rappeler, mais elle ne le fait pas. Le lendemain, ayant rendez-vous ensemble, elle fait une macabre découverte : Julia est allongée inerte sur le canapé. Bien vite, le verdict est sans appel : suicide. Mais Livy refuse d’y croire, elle qui connaissait si bien son amie. Mais quels secrets va-t-elle découvrir au fil de son enquête ? Que faisait vraiment Julia et pourquoi enquêtait-elle sur le meurtre de la sœur de Livy tant de temps après ? Tout un tas de questions auxquelles, nous lecteurs, ne pouvons nous empêcher de conjecturer (sans réellement mettre le doigt dessus je vous assure haha).
J’ai trouvé le speech très intéressant. Cela pourrait être une intrigue banale comme on en trouve beaucoup, mais Sophie McKenzie à une manière de nous raconter cette histoire qui nous accroche et nous fascine au point qu’il en est difficile de lâcher le bouquin. Et c’est pour dire en 24h, je l’avais terminé ! Vous voyez que je ne vous mens absolument pas en vous disant qu’il est addictif haha. J’ai été complètement happée par la vie de cette mère de famille qui, après avoir perdu sa sœur, perd également sa meilleure amie et va tout faire pour lever le voile sur ce mystère.

Un des gros points positifs de cette histoire c’est le suspense. J’ai passé la moitié du livre à suspecter chaque bonhomme du livre, à me dire « ah mais c’est lui, c’est carrément lui le tueur » et finalement, on apprend des révélations de telle sorte qu’on change totalement de cible et on ré-envisage toute l’histoire.
J’ai beaucoup aimé les passages en italique, où l’auteur intègre quelques pages, dans la tête du tueur. On en apprend davantage sur son passé, les femmes qu’il a fréquentait, etc… J’ai trouvé que ça apportait du piment et un coup de fouet très appréciable à l’histoire. J’ai été déçue d’avoir vu juste sur l’identité du cinglé qui a tué Julia et la petite sœur de Livy, je voulais me tromper, mais jusqu’à la révélation finale j’étais persuadée de la culpabilité d’un des personnages, et j’avais mit dans le mile.

Concernant Livy, si je devais parler un peu des caractères de nos protagonistes, je l’ai vraiment bien aimé, je la trouve courageuse, forte et surtout censée. Elle doit subir beaucoup de pression et pourtant elle arrive à tenir la tête hors de l’eau. Entre son mari, ses enfants, ce tueur en liberté et une affaire à résoudre, elle se démène comme une diablesse et toujours avec brio. Un véritable roc, que j’ai beaucoup aimé suivre à travers la plume de l’auteur. Je ne vous parlerais ici, ni du fameux amant de Julia, le Démon Blond, ni de Will, ni des autres personnages présents, car j’ai peur de trop vous en dire, et risquer de dévoiler des indices. Mais je pense, raisonnablement, pouvoir parler de Julia… Faut dire qu’on fait jamais vraiment sa connaissance, elle meurt dès le début du livre. On découvre sa personnalité à travers l’image qu’elle renvoyait. Certains la voyaient, drôle, douce et toujours attentionnée et certains totalement l’inverse. Un contraste assez déstabilisant je dois dire.

Pour conclure, j’ai passé un agréable moment de lecture sans avoir eu un coup de cœur pour ce livre. C’est un bon thriller sans être incroyablement marquant à mon grand dam, je pense qu’il m’a manqué ce petit truc en plus, ce petit revirement de situation qui fait qu’un livre nous fait ressentir cette petite étincelle. Néanmoins, c’est un livre que je vous conseillerais vraiment de découvrir si par bonheur vous l’avez dans votre PAL. Il mérite vraiment qu’on s’intéresse à lui. L’histoire est très bien tournée et merveilleusement bien écrite. Laissez-vous transporter avec « Appelle-moi » dans cette course à la vérité haletante et dangereuse, vous n’en sortirez peut-être pas indemne 😉

Pour la note : 15/20.

605520179265cd8221c8694d04e79372

Publicités

4 réflexions sur “Appelle-moi – Sophie McKenzie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s