Les amours de Lara Jean, tome 2 : PS : Je t’aime toujours – Jenny Han

CHRONIQUE LIVRE #75 : Les amours de Lara Jean, tome 2 :
PS : Je t’aime toujours – Jenny Han

(400 pages)

Résumé :

Capture d’écran 2016-02-02 à 23.18.23

 
 
 
 
 
 
 

« Lara Jean ne s’attendait pas à tomber réellement amoureuse de Peter.

Elle et Peter faisaient juste semblant. Sauf que soudainement, ce n’était plus le cas. Maintenant Lara Jean est plus confuse que jamais.

Quand un autre garçon de son passé revient dans sa vie, les sentiments de Lara Jean pour lui reviennent aussi.

Une fille peut-elle aimer deux garçons à la fois ?

 
 
 
 
 
 
 

« – Oui, enfin, elle croit qu’il y a quelque chose entre toi et moi. Mais évidemment, non, parce que toi, ben, genre, tu ne m’aimes pas comme ça, alors, voilà, du coup c’est fou. »
Pourquoi faut-il que je parle ? Pourquoi Dieu m’a-t-il donné une bouche si je m’en sers pour sortir des inepties pareilles ?

 

Avis : J’avais hyper hâte de commencer ce second tome pour la simple et bonne raison que j’avais eu un énorme et inattendu coup de cœur pour le premier tome « À tous les garçons que j’ai aimés », je l’avais adoré adoré adoré. Pourtant ce n’est qu’une banale histoire d’adolescents mais l’écriture de Jenny Han m’avait totalement emporté dans son univers. J’étais donc hyper impatiente de découvrir ce second tome. J’avais un peu peur au début d’être déçue. Vous savez quand vous avez adorez une histoire et qu’il y a une suite c’est toujours délicat pour l’auteur d’être à la hauteur et de ne pas décevoir ses lecteurs. Je vous laisse ici le lien de ma chronique pour le tome 1 si vous désirez trouver le résumé et en savoir un peu plus sur ce que j’en avais pensé :

https://booksandrap.wordpress.com/2015/09/19/chronique-livre-17/

J’ai moins aimé que le premier tome. Ça c’est certain. Dans ma tête, je pensais que j’allais retrouver Lara Jean, Margot, Kitty et tout le monde et que j’allais retomber immédiatement sous le charme de cette histoire mignonne et girly. Malheureusement j’ai mit du temps avant de me souvenir de certains détails, de certains personnages même, me souvenir de ce qui c’était passé à la fin du premier tome, etc… Du coup, c’était pas très prenant durant les premiers chapitres.
Mais par la suite ça s’est grandement amélioré. Et j’ai pris un grand plaisir à suivre les folles aventures de la vie de cette ado.

Dans ce second tome, Lara Jean et Peter sont ensemble et tout deux vont traverser beaucoup d’épreuves qui mettront leur couple en péril (j’ai l’impression d’être la voix off d’une vieille émission de télé genre L’île de la tentation haha). Je trouve que c’est parfois assez redondant, ils s’aiment, se déchirent, se cachent la vérité, se font souffrir. On fait la connaissance de nouveaux personnages, et ça c’était un bon point, ça donne de la fraîcheur et du pep’s au bouquin. Bien sûr je parle majoritairement de John, qui revient croiser la route de notre héroïne et semer le trouble dans sa tête, alala les amours de jeunesse !

J’accroche toujours autant au personnage de Lara Jean, elle est simple, très famille et toute douce. J’ai adoré retrouver ses sœurs Margot et Kitty, je me suis beaucoup attachée à elles encore une fois, elles sont fofolles et toujours de bon conseils. Et puis il y a Peter… Si vous avez jeté un œil à ma chronique du tome précèdent vous savez que je l’avais beaucoup beaucoup aimé et ce fut le cas également durant la première partie du livre. Il reste toujours proche de Geneviève, son ex copine et la fait toujours passé avant Lara Jean, allant même jusqu’à lui mentir et je trouve ça pas normal. Quand on est amoureux, on est censés faire passer la personne qu’on aime avant tout le monde et surtout avant son ancienne copine. J’ai trouvé ça irrespectueux même si, il y a des raisons, que vous connaîtrez au fil de votre lecture. J’ai pas l’impression qu’il se rend compte que ça blesse la jeune Lara Jean. Mais bon vous savez les jeunes de 16ans…

Une des raisons qui fait que j’accroche autant avec ce livre c’est surtout sa simplicité. Jenny Han ne va pas chercher des scénarios tirés par les cheveux, mais insère dans ses histoires, des événements, des détails crédibles qui peuvent vraiment arriver et qui rendent donc ce bouquin très bon et captivant. Ce qui fait le succès de ce livre c’est que malgré la toile de fond, donc les lettres envoyés par erreur à ces amours de jeunesse, le livre n’est pas centré sur ça, les rebondissements s’enchaînent mais ne se ressemblent absolument pas. Comme dans le premier tome, on ressent tout cette culture coréenne, par exemple en insérant des plats typique, des vêtements traditionnels, etc…

Pour terminer cette chronique, je ne peux que vous conseiller cette mignonne duologie young-adult, qui m’a beaucoup plu et m’a fait passé, autant avec le premier, qu’avec le second tome, un excellent moment de lecture. Vous aussi succombez au charme du beau Peter ou du beau John et prenez plaisir à suivre les folles aventures de cette lycéenne pas comme les autres.

Pour la note : 16/20.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s