Criminal Loft – Armelle Carbonel

CHRONIQUE LIVRE #73 – Criminal Loft – Armelle Carbonel

(424 pages)

Résumé :

ob_19e3ff_loft
 
 
 
 

Etats-unis. Kentucky. Sanatorium de Waverly Hills. Ils sont huit. Six hommes, deux femmes, condamnés à la peine capitale et sélectionnés pour participer au reality show le plus brûlant qui ait jamais existé : « CRIMINAL LOFT » !
Chaque semaine, les votes du public élimineront un candidat afin qu’il reprenne sa place dans le couloir de la mort.
Un seul d’entre eux recouvrera la liberté… Mais lorsque huit dangereux criminels se retrouvent prisonniers du lieu dit « le plus hanté des Etats-Unis », l’aventure tourne au cauchemar… Quelles terribles épreuves leur réservent les créateurs du loft ? Jusqu’où iront-ils pour prouver qu’ils méritent de vivre ? A vous de juger…

 
 
 
 
 
 
 

Avis : Un grand merci aux éditions Fleur Sauvage et tout particulièrement à David pour l’envoi de ce livre, qui m’a énormément, énormément plu ! Si vous désirez connaître mon avis, retrouvez-moi juste après la coupure pub 😉

J’avais vu ce livre passer de nombreuses fois sur des blogs, ainsi que sur des chaines youtube et j’avais toujours été intriguée par l’histoire qui m’intéressait beaucoup. Mon partenariat avec la maison d’édition Fleur Sauvage était donc l’occasion parfaite pour sauter le pas et découvrir enfin ce petite bouquin. Enfin petit… Il fait quand même plus de 400 pages. Et je n’ai pas du tout été déçue.
De premier abord, la couverture m’attirait pas plus que ça, même si de base je suis pas vraiment du genre à acheter pour la beauté du livre mais plutôt pour son contenu, là j’ai vu juste et j’ai bien fait de ne pas m’arrêter à ça.

« Criminal Loft » ça raconte l’histoire de 8 détenus accusés d’atrocités qui sont dans le couloir de la mort. Si vous ne savez pas ce que c’est en gros, ils sont jugés et au lieu d’encourir pour une peine de quelques années ou à perpétuité, ils sont dans des cellules isolées à attendre d’être exécutés à une date précise. On retrouve donc ces 8 personnes qui ont été choisies, 6 hommes et 2 femmes qui vont participer à un immense reality show. Chaque semaine, un individu sera éliminé et retournera à la prison. Quant au grand gagnant il retrouvera sa liberté en étant réhabilité.
Je pense avoir dit le plus important, pour que vous puissiez comprendre maintenant de quoi je vais blablater, promis je vais essayer de ne pas faire trop long.

Comme à chaque fois que j’ai aimé un bouquin, cela m’est compliqué d’exprimer mes sentiments vis à vis de l’œuvre mais je vais tout de même tenter de vous transmettre tout mon enthousiasme pour ce thriller et peut-être qui sait, vous donner envie de vous le procurer.
Une des premières choses qui m’a vraiment plu dans ce livre c’est le fait qu’on rentre directement dans le vif du sujet, dès les premières pages, on va suivre John T, un des candidats à cette télé-réalité, dans le bus avec les autres personnages, en route pour le Sanatorium de Waverly Hills, le lieu de tout les rebondissements. La plume de l’auteur est fluide et entraînante ce qui fait que même si le livre fait plus de 430 pages, ça passe à une vitesse folle, il y a un rythme hyper soutenu, et on ne s’ennuie pas une seule seconde.

Qui plus est, on ne fait pas que suivre John T, on est carrément dans sa tête. On suit ses raisonnements, ses stratagèmes pour adoucir le public, son ressenti vis à vis des autres, etc… J’apprécie ce genre de bouquin où on est propulsé dans la tête d’un psychopathe, d’un meurtrier, d’un cerveau malade et qu’on voit comment il fonctionne et pense, je trouve ça très intéressant et enrichissant. On a tout l’aspect psychologique à côté et c’est un très bon point pour ma part.

Un autre très bon point, sont les personnages. L’auteur joue beaucoup avec les différentes personnalités des candidats, on voit leurs névroses, leurs peurs, leurs hallucinations. Chaque personnage est différent, on passe d’un psychopathe de base, à un dérangé, un sociopathe, etc… Chacun à une histoire différente et chacun à des réactions bien à eux. On voudrait parfois s’attacher à eux, avoir de la compassion pour leur sort, mais on ne peut pas. Sauf pour peut-être Lynda, une des deux femmes, et encore… A aucun moment vous ne savez quels crimes ils ont commis pour être jugés à mort, vous savez seulement qu’ils ont quelques semaines pour convaincre le public d’être réhabilités. Alors vous conjecturez encore et encore… Personnellement je me suis bien fait roulée haha mais c’est une bonne chose, j’aime être surprise.
En règle générale, le personnage principal est celui dont on s’attache le plus. Et bien là en étant dans sa tête, il est impossible d’éprouver de la sympathie pour cet homme. Il est le mal incarné. Je ne vous spoil en rien, si il est dans le couloir de la mort c’est pas pour rien. Beaucoup trop d’horreurs lui passent par la tête et s’en est même parfois assez morbide et dérangeant. Quelquefois, au détour de plusieurs chapitres, certains petits apartés sont injectés pour découvrir le passé de John. On comprend mieux son enfance, de quelle manière il s’est fait prendre et ainsi de suite. Armelle Carbonel joue à la perfection avec nos nerfs. On en vient à suspecter chacun d’eux à un moment ou à un autre du livre. En même temps quoi de plus normal, imaginez-vous enfermé la bas avec 8 tueurs sanguinaires… Quelle angoisse !

Pas mal de points m’ont également mis mal à l’aise, comme le coté voyeurisme. Beaucoup trop de spectateurs regardent le show, c’est assez morbide qu’ils se passionnent pour des gens qui en ont tués d’autres, qu’ils peuvent les soutenir, voter pour eux pour qu’ils sortent libres du Sanatorium. Un monstre reste un monstre, si c’est dans ses gènes il continuera à tuer. J’ai trouvé aussi particulièrement choquant et scandaleux les mises d’enchère des preuves à convictions, qui voudrait payer des sommes astronomiques pour posséder une arme de crime sans déconner ? Affreux.
L’auteur nous montre à quel point la télé réalité pousse les candidats au maximum, à quel points ils sont sans scrupules pour faire grimper l’audimat. Ils trichent, n’hésitent pas à mettre en danger des personnes, cachent la vérité, parfois ils utilisent des procédés extrêmes et cela passe très bien à l’écran sans que sa choque personne. C’est assez scandaleux, encore une fois.

L’ambiance du livre y fait aussi beaucoup à son succès je pense. Il n’y a pas que les 8 meurtriers qui fascinent mais également l’endroit où ils sont. Le côté hanté qui plane au Sanatorium n’est remis qu’au second plan, mais ça aide grandement à créer la psychose glaçante autant chez les candidats que chez le lecteur haha.

Quand à parler de la fin de livre, j’ai été pas mal surprise par le dénouement. Beaucoup de révélations sont faites à la fin de l’histoire ce qui n’est pas pour me déplaire, on prend conscience de pleins de détails. Une fin ouverte aurait carrément gâcher le livre pour moi. On en prend clairement pleins la gueule. J’avais deviné certains points mais d’autres m’ont complètement coupé le souffle.
Pour conclure, je n’ai pas pu m’empêcher à plusieurs reprises au cours de ma lecture de comparer cette histoire à « Puzzle » de Franck Thilliez, vous savez l’excellent huis-clos qui comme dans Criminal Loft possède une l’ambiance sombre et effrayante si particulière. Sachez que l’auteur n’a rien à envier au grand Thilliez, vraiment pas. L’écriture d’Armelle est d’une efficacité folle qui m’a complètement absorbée dans son monde, je n’ai pas pu lâcher le livre et même quand je ne l’avais pas dans les mains je ne pouvais m’empêcher d’y penser, imaginer ce qui aller se passer, qui allait gagner, etc… Grosse réussite ! Véritable découverte et quasi coup de cœur, « Criminal Loft » est une pure pépite. C’est une excellente histoire, qui nous entraîne à la perfection dans les méandres du cerveau humain et qui mêle à la fois télé réalité et thriller haletant, ce qui rend le tout absolument addictif. Mais je tenais tout de même à vous mettre en garde, vous petits lecteurs innocents, si vous êtes particulièrement sensibles ce livre n’est pas fait pour vous. L’auteur ne censure absolument rien des atroces images qui peut défiler dans la tête de John. A l’inverse si vous avez le cœur bien accroché, foncez vite ! Il vaut clairement le coup.

Je recommande chaudement !

Pour la note : 18/20.

Publicités

4 réflexions sur “Criminal Loft – Armelle Carbonel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s