Le Fantôme de Canterville – Barbara Brun

CHRONIQUE LIVRE #71 : Le Fantôme de Canterville – Barbara Brun (ALBUM ILLUSTRÉ)

(65 pages)

Résumé

Capture d’écran 2016-01-29 à 14.33.18

CLASSIQUE D’OSCAR WILDE ADAPTÉ EN ALBUM !

Mr. Otis, riche ministre Américain, s’installe dans un vieux manoir en Angleterre, avec sa famille. les anciens propriétaires prétendent qu’il est hanté par un dénommé Sir Simon. Les Américains n’en croient pas un mot et prennent possession des lieux sans se soucier de ce fantôme.

Pourtant, ce dernier est bien décidé à les terroriser et met tout en place pour leur faire peur. il a beau utiliser toutes les recettes classiques de l’épouvante, la famille s’en moque. Petit à petit la situation s’inverse et c’est le fantôme qui commence à être effrayé par cette étrange famille…

le Fantôme de Canterville (The Canterville Ghost), est une nouvelle d’oscar Wilde publiée en 1887 dans The Court and Society Review, et maintes fois rééditée et adaptée depuis.

 
 
 
 

Avis : Un grand merci aux éditions Marmaille & Compagnie et à leur formidable attachée presse toujours à l’écoute Aurélie qui m’ont permis de découvrir cette oeuvre qui me faisait grandement de l’œil ! Je suis ravie de ma réception.

12626168_10205923578785339_354280412_n

 

Quand j’ai ouvert le colis, ce qui m’a d’abord sauté aux yeux c’est la taille de l’album. C’est un très grand format, j’ai tout de suite accroché avec la couverture que je connaissais déjà, mais également avec la quatrième de couverture et la tranche qui sont un sans faute pour moi. J’étais déjà totalement conquise avant même d’avoir découvert l’histoire, j’avoue que du coup, je ne sais pas si j’aurais un avis super objectif haha mais l’objet livre à lui tout seul est un régal pour les yeux.

Quand j’ai sélectionné ce livre pour le découvrir, je ne désirais pas lire le résumé, je me suis seulement fier à la couverture et au titre, je trouvais ça d’autant plus intéréssant et intriguant que de découvrir au fur et à mesure de quoi il parlait.
Quel bijoux ! Si je devais parler un petit peu de l’histoire du coup, on va faire la connaissance d’une famille, les Otis, dont le père est le ministre de l’Amérique et on va les suivre lorsqu’ils vont s’installer dans une maison fraîchement acquise à Canterville. Mais celle-ci à la réputation d’être hantée par un fantôme. Nullement effrayés, ils vont faire la connaissance de Sir Simon de Canterville le fameux spectre qui tourmente les lieux depuis de nombreuses décennies. Je ne vous en dis pas plus car l’album fait un peu plus de 60 pages et ce serait bête de gâcher le plaisir de la découverte de l’histoire complète.

PicMonkey Collaefrzege

Parlons maintenant du dessin. J’ai été complètement sous le charme du coup de crayon de Barbara Brun. Non mais quel talent sérieusement ! J’ai été charmée par chaque image, chaque détail soigné qui rendent le tout complètement irrésistible. Le papier est épais et de qualité, c’est agréable et assez surprenant au début j’avais l’impression de tourner plusieurs pages à la fois haha.
Chaque chapitre est accompagné d’un dessin pour indiquer le numéro, certaines illustrations sont sur des doubles pages, en bas, là où est indiqué le nombre de la page chaque nombre est encadré de fines étoiles. Tout m’a plu jusqu’à la police d’écriture, c’est dire ! Tout est fait pour apprécier le travail titanesque qui a été fait sur cet album, un chapeau bas également à la maison d’édition Marmaille & Compagnie. À la fin de l’ouvrage, une fois l’histoire terminée, il y a un petit dossier appelé « Les archives de Canterville » et qui montre les étapes de Barbara jusqu’à obtenir le design des personnages finaux etc… J’ai trouvé ça très sympa et très instructif. Très bon point.


PicMonkey Collage

Pour les personnages maintenant, j’ai bien aimé le fantôme que j’ai trouvé sympathique malgré toutes les choses horribles qu’il a pu faire dans le passé, quant à la famille Otis, seulement Virginia, la fille, m’a été appréciable. Barbara Brun a choisi de la couleur pour illustrer l’œuvre du grand Oscar Wilde et c’est un pari gagné pour ma part. On reconnait les caractéristiques de la dessinatrice avec son coup de crayon si particulier et si agréable à l’œil.

Pour terminer cette chronique, je vous conseille grandement ce magnifique album, pour qui j’ai eu un gros coup de cœur pour les illustrations aux couleurs qui semblent être coloriées à la gouache. Good Job ! Foncez vous le procurez !

Pour la note : 18/20. Jolie découverte !

Publicités

2 réflexions sur “Le Fantôme de Canterville – Barbara Brun

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s