Dernier meurtre avant la fin du monde, tome 2 : J-77 – Ben H. Winters

CHRONIQUE LIVRE #68 – Dernier meurtre avant la fin du monde,
tome 2 : J-77 – Ben H. Winters

(326 pages)

Résumé :

CVT_J-77-dernier-meurtre-avant-la-fin-du-monde_1253

Le compte à rebours est enclenché.

La fin du monde ? Elle arrive. Dans 77 jours maintenant, l’astéroïde 2011GV1 va s’écraser sur Terre, quelque part en Indonésie, et c’en sera fini de l’humanité.
Plutôt que de se lever le matin pour aller travailler, les Américains – et on les comprend – préfèrent concrétiser d’urgence la liste des cent choses qu’ils ont envie de faire avant de mourir avec, évidemment, tous les excès que cela implique.

Pourtant, il reste un homme, un seul, bien décidé à faire son job jusqu’au bout : Hank Palace, ancien flic de la police de Concord. Déterminé à retrouver Brett Cavatone, le mari de sa nounou qui a mystérieusement disparu, Hank se lance dans une quête désespérée, et rien ne semble pouvoir l’arrêter.

Mais son courage et sa droiture suffiront-ils ? Car rien n’est simple dans un pays livré à une anarchie sans nom, où l’électricité et les télécommunications ont rendu l’âme et où les pillages sont quotidiens.

 

Avis : SORTIE PRÉVUE AUX ÉDITIONS SUPER 8 LE 4 FÉVRIER 2016 !

Avant de débuter cette chronique je tenais à remercier très chaleureusement les éditions Super 8 ainsi que leur attachée presse, l’adorable Nadia, qui m’a envoyé ce livre et gentiment permis de continuer cette trilogie avant sa sortie officielle.
J’ai été ravie de retrouver l’univers de Ben H. Winters, d’abord parce que j’adore Hank Palace, notre personnage principal, sans réelle raison apparente. Je suis juste complètement fan de ce mec et puis surtout parce qu’on allait se plonger dans une nouvelle enquête qui promettait des rebondissements.
J’avais A-DO-RÉ le premier tome « Dernier meurtre avant la fin du monde », ce fut une histoire riche en émotions et en surprise, j’avais trouvé l’histoire de base intrigante, le tout hyper bien tourné où le lecteur ne s’ennuyait pas une seconde. C’est donc avec un grand plaisir que je me suis donc plongée dans ce second tome « J-77 ».
Avant de vous révéler mon avis concret (et oui bandes de petits impatients il va falloir attendre encore un peu haha) je vais vous parler de l’histoire. Oui parce que chaque tome se suit bien évidemment, il y a un fil conducteur, mais chaque bouquin est une enquête policière différente. Ici on va donc suivre Hank Palace, flic à la retraite (et oui à quoi bon s’emmerder à continuer à travailler quand la fin du monde approche ?) quoi que lui n’a pas fait le choix d’arrêter. Soit… Si ça le motive à se lever le matin autant continuer. Quoi qu’il en soit il se retrouve à rendre service à sa nourrice qui lui demande de retrouver son mari, envolé dans la nature. De prime abord on penserait qu’il s’est tiré, comme beaucoup, pour réaliser ses rêves avant de mourir, carbonisé par l’Astéroïde. Mais voila Martha, la fameuse épouse n’y croit pas une seconde. Le voila donc parti dans une folle aventure pour démêler le pourquoi du comment.

J’ai été un peu déçue par ce livre. Je n’ai pas autant accroché que le premier tome malgré mon grand enthousiasme ça l’a moyennement fait. Je ne sais pas si c’est à cause de l’intrigue qui ne m’a pas autant passionnée que celle du premier volet, ou si c’est à cause des personnages mais le fait est que même si ce fut une bonne lecture, ce n’est pas un coup de cœur.
Les tomes 2 d’une saga ont toujours le rôle le plus difficile, ils doivent assurer l’engouement qu’on aurait pu avoir pour le premier tome, tout en veillant à ne pas décevoir le lecteur sur la suite des événements. J-77 n’est pas un roman raté loin de là, l’écriture est fluide, ça se lit très vite, ce n’est pas complexe et à la portée de tout le monde. Une des choses qui me plait toujours autant dans l’univers qu’a mit en place Ben H. Winters c’est l’effet de surprise. Je m’explique. J-77 n’est pas ce qu’on peut appeler un thriller, c’est peut-être un polar, mais c’est surtout un policier. Et quoi de mieux quand on lit un policier que d’être surprise par la fin du livre ? Tout au long du livre on va conjecturer sur la disparition de Brett, le mari de Martha, on va se poser des questions, se demander « Mais où a-t-il pu bien disparaitre ? ». Comme pour le premier tome, l’auteur m’a complètement bousculer dans mes convictions. J’adore ce genre de retournement de situations où on pense savoir quelque chose et qu’en fait on est complètement mené en bateau tout du long.

Dans ce tome plus que dans le premier, le côté pré-apocalyptique est bien présent. Peut-être parce que le temps s’amenuise et que la fin approche, mais on voit clairement tout ce qui est marché noir, le troc, on voit que l’argent n’a plus aucune valeur dans un monde où détenir des provisions, des sources de lumières est bien plus intéressant. J’aime beaucoup cette facette du livre, qui n’est pas mise en premier plan mais qu’on voit présente tout au long du bouquin.

Parlons maintenant pour conclure des personnages. Hank Palace sans surprise je l’ai adoré, encore une fois il prouve son talent d’enquêteur, son esprit vif à la Sherlock Holmes. Il a toujours des pistes, et on n’est prévenus qu’une fois qu’il s’est mit dans le pétrin de ce à quoi il avait réfléchi et j’aime beaucoup ça. Son détaché quant à la fin du monde est mis en avant dans ce bouquin également. Il est concentré sur sa mission, son enquête et même si dans un coin de sa tête il sait que la collision approche, on a pas l’impression que ça lui pose énormément de soucis. Le personnage de Nico, sa sœur est complètement délurée, j’aime son côté plus artiste et moins terre à terre qu’Hank, elle est plus fofolle et suit ses idées, que sa plaise à son frère ou non. J’ai hâte de voir évoluer tout ce petit monde dans le troisième et dernier tome qui paraîtra à la rentrée 2016 !

Pour clore cette chronique, je vous conseille ce second tome, si comme moi vous aviez adoré le premier, cela reste une bonne lecture malgré quelques petites longueurs qui auraient méritées d’être abrégées.
Si, à l’inverse vous ne connaissez pas du tout cette trilogie, sachez que si vous aimez le pré-apocalyptique, les intrigues policières ainsi que les enquêteurs à la Sherlock Holmes aux personnalités singulières, ce livre est fait pour vous !
Encore un grand merci aux éditions Super 8 pour cet envoi, j’en suis ravie et je serais très heureuse de clore cette trilogie en Septembre pour la sortie du tome trois intitulé « IMPACT » 🙂

Pour la note : 14,5/20.

Publicités

7 réflexions sur “Dernier meurtre avant la fin du monde, tome 2 : J-77 – Ben H. Winters

  1. Je ne connais pas du tout mais le pitch me donne assez envie, au moins pour le premier tome que tu as l’air d’avoir vraiment apprécié. Je m’y pencherai surement par curiosité 🙂 xx

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s