Il faut sauver Zoé – Alyson Noël

CHRONIQUE LIVRE #67 : Il faut sauver Zoé – Alyson Noël

(285 pages)

Résumé :

il-faut-sauver-zoe-463156

 

« Écho a connu des jours meilleurs.
Ses parents l’ignorent, trop occupés à sombrer dans la dépression, ses amies d’enfance se détournent d’elle, et son entrée au lycée n’annonce aucune embellie. Mais comment parvenir à exister alors que l’ombre de sa sœur, Zoë, assassinée un an plus tôt, plane toujours ?

Seul le journal intime que cette dernière a laissé pourrait délivrer Écho de son chagrin.
Entre ces pages, les secrets que Zoë a toujours voulu cacher.
Dans ces lignes, le seul moyen pour Écho de se reconstruire…
De sa sœur il ne lui reste qu’un journal intime.. Lui redonnera-t-il le goût de vivre ? »

 
 
 
 
 
 
 

 

Avis : J’avais repéré ce livre il y a pas mal de temps à vrai dire et je ne m’étais jamais lancée pour le prendre et puis quand il y a eu la fameuse vente privée annuelle de Michel Lafon sur Showroomprivé et que j’ai vu ce titre à 3 euros, comment vous dire que je n’ai pas résisté (j’avais pas craqué que pour celui-ci mais j’ai pas non plus explosé mon budget donc tout va bien haha). J’ai beaucoup ce genre de petites histoires, d’adolescents en pleine crise, deux sœurs, un journal intime, des secrets, le lycée… Tout me semblait assez intrigant pour me donner envie de le lire. Je me félicite, « Il faut sauver Zoé » ne reste pas longtemps dans ma PAL.
Je sortais d’un livre post-apocalyptique (La 5ème vague si vous voulez tout savoir et vous devriez le savoir d’ailleurs bande de petits coquins vous n’êtes pas encore abonnés au blog ? Pas bieeeeeen) et j’avais envie de quelque chose de complètement différent alors j’ai foncé. C’est un petit bouquin qui se lit très vite et j’avais envie de me plonger dans ce genre d’ambiance.

Pour vous faire un petit résumé, si vous n’avez encore jamais croisé ce livre auparavant, on va faire la connaissance d’Echo, une jeune fille de 14 ans, qui entre au lycée. Un an auparavant, sa sœur aînée Zoé se fait assassiner. Echo ne sait plus vraiment qui elle est et comment réagir face aux regards insistants, à la pitié et aux messes basses de ses camarades d’école qui la traite tous comme « La petite sœur de Zoé ». Un jour, elle va être en possession du journal intime de sa grande sœur et va, au fil des pages découvrir qui Zoé était vraiment. Drogues, alcool, sexe, Echo va faire la connaissance de cette Zoé si chère à son cœur.
J’ai bien aimé ce petit livre. Je n’ai pas eu de coup de cœur, ni trouver ça transcendant mais j’ai passé un agréable moment. J’ai adoré le côté journal intime, on suit d’une part Echo dans le présent, sa vie, ses amours, le lycée… Et en même temps, à travers le journal, on apprends à connaitre Zoé, cette ado de 16 ans qui est tout le contraire de la jeune Echo, on la suit jusqu’à cette fameuse nuit ou elle a été assassinée.  Les passages du journal intime ont été mes préférés. Pas que je me sois ennuyée avec la vie d’Echo, mais j’ai aimé découvrir la personnalité de Zoé, autre que par le regard de sa sœur cadette.
Les chapitres sont également très courts c’était très sympa à lire, on avait envie d’en lire encore un puis encore un sans se lasser et se dire « bon allez j’arrête pour ce soir », c’est pour dire, je l’ai dévoré en 1 jour.

Parlons maintenant des choses qui fâchent… Haha non pas vraiment de gros points négatifs pour ma part avec ce petit bouquin. Néanmoins le personnage d’Echo m’a pas mal tapé sur les nerfs. J’ai aimé toute la partie quête d’identité. Suivre une ado un peu perdue après la perte de sa sœur, voir comment se déroule son adolescence, voir comment elle va évoluer, si elle ne perd pas trop ses repères. A l’inverse, je l’ai trouvé parfois niaise ou stupide. Je n’ai pas toujours compris ses réactions ou ses actes. Certains moments m’ont même mis mal à l’aise. Elle essaie à plusieurs reprises d’être comme Zoé, elle agit comme elle et j’ai trouvé ça assez malsain de copier la vie de sa sœur aînée. Elle se ment à soi-même pour paraître moins jeune et prude et ce côté là m’a pas mal dérangé.
Concernant Zoé, malgré tout les mauvais choix qu’elle a pu faire, je l’ai bien aimé. On sent qu’elle à un grand cœur et on comprend tout ce qu’elle peut ressentir à travers son journal. Je l’ai trouvé très attachante.

En résumé, je vous conseille ce petit bouquin d’Alyson Noël, si vous aimez les romans assez jeunesse (mais pas trop quand même, ça parle tout de même de drogues, d’alcool et de sexe), j’ai passé un très bon moment. L’auteur arrive à nous faire ressentir tout un tas d’émotions, elle nous fait également nous poser pas mal de questions sur certains personnages.
Je vous le recommande, « Il faut sauver Zoé » est un bon roman sur la quête d’identité chez les adolescents, une belle histoire sur le deuil et l’importance d’être soi-même sans se cacher derrière des artifices.

Pour la note : 15/20.

Publicités

2 réflexions sur “Il faut sauver Zoé – Alyson Noël

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s