Tornade – Jennifer Brown

CHRONIQUE LIVRE #57 – Tornade – Jennifer Brown

(288 pages)

Résumé :

Dans le Midwest, où Jersey vit avec sa mère, son beau-père et sa petite soeur Marine, on ne sait jamais ce que la météo réserve.
Le jour où sa mère et Marine disparaissent, emportées par une tornade, Jersey se retrouve seule et sans maison. Son beau-père n a pas la force de s occuper d’elle et son père biologique la rejette. La jeune fille échoue chez ses grands-parents maternels, qu’elle n a jamais connus.

Ballottée d’endroit en endroit, Jersey doit tenir bon, tout en apprenant des choses qu’elle ignorait sur sa mère…

couv21972382

 

« Toute mon enfance, on m’avait dit et redit ce qu’il fallait faire en cas de tornade : écouter les sirènes, se réfugier à la cave, au sous-sol, dans un placard au milieu de la maison, et se pelotonner, se protéger et attendre. A l’école, nous avions des alertes deux fois par an depuis toujours. Nous en discutions en classe, à la maison. La météo ne cessait de parlait de tornade.
Mais jamais – pas une seule fois – on ne nous avait dit ce qu’il fallait faire après.
Car jamais personne n’avait imaginer qu’il y aurait un après comme celui-ci. »

 

Avis : Je connaissais l’auteur Jennifer Brown pour avoir lu son livre « Hate List » il y a maintenant plusieurs années que j’avais ma foi beaucoup aimé dans mon souvenir. Vous savez comment j’ai reconnu l’auteur de « Tornade » ? Sans avoir lu le résumé ? Par sa couverture ! C’est tout à fait le même style qu’Hate List et j’ai trouvé cela très ingénieux de la part de la maison d’édition Albin Michel d’avoir gardé ce même style. Je suppose que vous n’êtes pas là pour m’entendre blablater sur la couverture mais bien sûr ce que j’en ai pensé. Attaquons donc la bête.

« Tornade » est un petit bouquin young-adult qui a fait pas mal parler de lui sur la blogo et je dois dire que son thème sur une catastrophe naturelle telle qu’une tornade était inédit, ce qui a donc piqué ma curiosité. Je me suis donc lancée sans savoir vraiment où j’allais mettre les pieds. On va faire la connaissance de Jersey (quel nom étrange) une jeune adolescente de 16 ans qui vit avec sa mère, son beau-père et sa petite sœur de 5 ans, Marine. Alors qu’elle était seule à la maison, une tornade très violente frappe sa ville natale Elizabeth et détruit sa maison ainsi que celle de son voisinage. S’ensuit la panique, est-ce que sa mère et sa sœur sont en sécurité ? Sont-elles blessées ? Malheureusement le sort s’acharne et elle finit par apprendre par son beau-père ce qu’elle redoutait le plus : elles ne s’en sont pas sorties. Son beau-père Ronnie ne se sentant pas d’assumer sa garde, elle va donc être envoyée dans la famille de son père.

Je n’en dit pas plus évidemment, il faudra lire ce petit bouquin pour savoir ce qu’il en est.
Bon qu’est-ce que j’en ai pensé ? J’ai bien aimé. Ce n’est pas un coup de cœur mais c’est une bonne lecture. Le sujet est original, bien traité. La plume de l’auteur est agréable, ça se lit vite, les chapitres ne font que quelques pages ce qui est un très bon point étant donné qu’on peut arrêter quand on veut sans être obligé de se taper 20 pages avant de pouvoir reposer le livre. (Suis-je la seule à ne pas pouvoir arrêté un livre en plein milieu du chapitre ? Haha)

Un gros point négatif par contre c’est la quatrième de couverture. Si vous êtes intrigué par ce livre ne la lisez surtout pas, elle spoil toute l’intrigue et ne laisse aucun mystère à l’histoire, chaque étape du bouquin est décrite dans le résumé, on sait par avance où on va et comment cela va se terminer c’est assez dérangeant. Une des choses que j’aime dans la lecture c’est l’inattendu, c’est commencer une histoire et ne pas savoir où l’auteur veut qu’on aille. J’adore les rebondissements et je pense que c’est ce qui fait le charme d’une bonne histoire. Ce qui n’est clairement pas le cas ici.

Les personnages maintenant… Et bien je n’aurais pas grand chose à dire à part que les caractères de certains sont très exacerbés à l’inverse de certains qui n’apparaissent que très peu. Ils sont tout de même bien approfondis, ils ne sont pas tout roses et c’est ce que j’apprécie, que ce ne soit pas un monde de bisounours. J’ai trouvé Jersey forte et courageuse, elle affronte cette terrible situation avec beaucoup de maturité et de self-control. J’ai détesté Ronnie que j’ai trouvé très lâche et peureux. Quand au père de Jersey… Quel raté. J’ai eu un gros coup de cœur pour Marine, tout au long de l’histoire Jersey se remémore sa cadette et sa personnalité m’a beaucoup émue. Quant aux grand-parents maternels de Jersey ce sont de petites perles. C’est le genre de personnages qu’on ne peut s’empêcher d’aimer. Le grand-père me rappelait mon père par moments. On sent que c’est un homme bon, qui ne révèle pas ses sentiments et qui, dans les mauvais moments sait rester fort pour sa famille, il n’a pas besoin de paroles pour émaner ce côté réconfortant dans les moments difficiles. On sent qu’il n’est pas forcément à l’aise dans toutes les situations et pourtant il est toujours présent.

En conclusion, je ne peux que vous conseiller « Tornade » c’est un bon petit livre dont je n’attendais pas grande chose et dont je n’ai pas été déçue.

Pour la note : 14,5/20.

Publicités

2 réflexions sur “Tornade – Jennifer Brown

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s