Dernier meurtre avant la fin du monde, tome 1 : Ben H. Winters

CHRONIQUE LIVRE #53 : Dernier meurtre avant la fin du monde, tome 1 : Ben H. Winters

(345 pages)

Résumé :

« À quoi bon tenter de résoudre un meurtre quand tout le monde va mourir ?
Concord, New Hamsphire. Hank Palace est ce qu’on appelle un flic obstiné. Confronté à une banale affaire de suicide, il refuse de s’en tenir à l’évidence et, certain qu’il a affaire à un meurtre, poursuit inlassablement son enquête.
Hank sait pourtant qu’elle n’a pas grand intérêt puisque, dans six mois il sera mort. Comme tous les habitants de Concord. Et comme tout le monde aux États-Unis et sur Terre.
Dans six mois en effet, notre planète aura cessé d’exister, percutée de plein fouet par 2011GV1, un astéroïde de six kilomètres de long qui la réduira en cendres. Aussi chacun, désormais, se prépare-t-il au pire à sa façon.
Dans cette ambiance pré-apocalyptique, où les marchés financiers se sont écroulés, où la plupart des employés ont abandonné leur travail, où des dizaines de personnes se livrent à tous les excès possibles alors que d’autres mettent fin à leurs jours, Hank, envers et contre tous, s’accroche. Il a un boulot à terminer.
Et rien, même l’apocalypse, ne pourra l’empêcher de résoudre son affaire. »

46264_aj_m_5501

 

Avis : Avant de connaitre le contenu de ce livre j’étais déjà très emballée par le titre et la couverture. Les éditions super 8 se débrouillent toujours pour faire de très beaux bouquins faut pas se mentir. Quand je lisais ce titre « Dernier meurtre avant la fin du monde », je m’imaginais une sorte de dystopie remaniée en polar avec un flic à la Sherlock Holmes… J’étais pas loin haha. Ben H.Winters nous fait découvrir son histoire de science-fiction à la sauce pré-apocalyptique où un inspecteur borné s’entête à résoudre une enquête de police. Très alléchant vous allez me dire ? Et bien le contenu est encore mieux, restez un peu je parie que je vais vous donner envie de l’avoir au pied du sapin le 25 Décembre !

Dès la première page, on est plongés dans une ambiance un peu glauque. On fait la connaissance d’Hank Palace, inspecteur de police depuis peu, dans les toilettes d’un Macdo à Concord. Un homme, assureur de métier s’est suicidé. Pourtant le docteur Palace n’en est pas convaincu, plusieurs détails ne collent pas. Il va donc se lancer dans cette aventure pour démêler cet étrange cas. Qui était vraiment cet assureur ? Qui aurait pu lui vouloir du mal ? Que s’est-il vraiment passé, s’est-il vraiment suicidé ? Ce qui est intéressant c’est que ce n’est pas tout. L’histoire tourne bien évidemment autour de ce suicide/meurtre qui fait le côté polar, thriller du livre mais ce n’est pas tout. Dans quelques mois, une astéroïde de six kilomètres de long prénommée 2011GV1 réduira la Terre en cendres. Leur temps est donc compté : 6 mois avant la fin du monde.

J’avais un peu peur de commencer ce livre maintenant ayant lu précédemment Extinction qui, tout en étant différent était pourtant assez similaire : le côté fin du monde, criminalité, peur, etc… Et pourtant je n’ai fait aucune comparaison à aucun moment du livre. Ici, les habitants sont prévenus de leur futur, à contrario du livre de Matthew Mather où ça leur est complètement tombé sur le coin de la gueule. Dans ce bouquin, l’auteur, dépeint ce que chacun peut ressentir, on sent une aura de dépression, de terreur et d’angoisse à l’approche de cet événement. Chacun n’y croyant pas vraiment à ce crash d’astéroïde (comme en 2012 par exemple, quand les Mayas avaient prévu un sort similaire chez nous). Puis peu à peu les informations sont devenues formelles et il fallait vivre avec en sachant que dans 6 mois ce serait la fin de tout. Certains médecins, avocats, laborantins, policiers, etc… Préfèrent quitter leur travail et partir réaliser leur rêves et fantasmes avant de mourir ce qui ne laisse pas d’autre choix que de promouvoir des gosses à peine sorti de l’adolescence pour assurer ces taches. Et vous que feriez-vous si la fin du monde approchait ?

Ben H. Winters nous captive dès le début avec sa manière de nous raconter au goutte à goutte le déroulement de cette enquête. Il réussi le pari d’allier avec brio le thriller et la science-fiction. C’est un univers qui est crédible, bien écrit dont on a pas de mal à s’immerger totalement pas comme dans certaine histoire où c’est trop gros et où n’y croit pas du tout. Dans « Dernier meurtre avant la fin du monde » il y a beaucoup de détails justement sur cet astéroïde, pourquoi, quand et où elle s’écrasera.

Pour parler des personnages, J’ai adoré Hank Palace. Ce jeune homme promu inspecteur est de nature butée et c’est ce qui fait son charme. Il n’en démord jamais et fait tout pour arriver à ses fins quand il est persuadé de quelque chose. Et parfois s’en est même frustrant et à la fois intriguant quand Palace déchiffre et découvre les réponses à ses questions liées à l’enquête, comme un indice crucial ou même carrément l’identité du meurtrier présumé et qu’il le garde pour lui. Je vous jure que parfois j’avais envie de lui dire « mais va-y dis nous !! Pourquoi tu nous fais attendre comme ça ». C’était surtout frustrant durant les dernière 40 pages, où il a ses réponses et que jusqu’au dénouement il ne partage rien avec nous, lecteurs. On le suit donc en ne sachant absolument pas ce qu’il à dans la tête et ce qu’il à pu comprendre. C’est vraiment ingénieux de la part de Ben H. Winters car cela rend son personnage mystérieux mais aussi addictif du coup ça donne juste envie de tourner les pages le plus vite possible pour enfin comprendre nous aussi. Les derniers chapitres jouent clairement avec nos nerfs, et j’ai été agréablement surprise de ne pas avoir deviné juste le fin mot de cette histoire.

Pour terminer cette chronique et vous en dire une bonne fois mon ressenti final sur ce petit bouquin. Je voudrais vous dire que je vous le recommande chaudement si vous aimez tout ce qui est pré-apocalyptique et polar. « Dernier meurtre avant la fin du monde » allie à la perfection ces deux thèmes pour ne former au final qu’un premier tome très prometteur d’une trilogie qui ne faut surtout pas rater !
Je remercie encore les éditions Super 8 pour leur envoi, c’est une très belle découverte. J’ai hâte de retrouver Hank Palace dans le second tome et connaitre les suites de ces folles aventures.

Pour la note : 17,5/20.

Publicités

2 réflexions sur “Dernier meurtre avant la fin du monde, tome 1 : Ben H. Winters

  1. Ah ben voilà, je suis complètement convaincue par « Dernier meurtre avant la fin du monde » ! Il mêle deux genres qui me plaisent énormément, le policier et l’apocalypse qui arrive. L’arrivée imminente de l’astéroïde qui presse ce flic dans l’avancée de son enquête m’intrigue, savoir comment il va s’en sortir et s’il va y arriver dans les temps. Je le lirai très bientôt je pense ! xx

    J'aime

    1. Ouuuuuui je suis bien contente de t’avoir tenté, le tome 1 est vraiment bon je suis complètement sous le charme du perso principal que je trouve vraiment particulier, l’intrigue va t’emnener a penser des choses, sache que ce sera pas ça 😉 haha j’espère que tu aimeras ! Dis moi en des nouvelles.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s