Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers – Benjamin Alire Saenz

CHRONIQUE LIVRE #43 : Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers – Benjamin Alire Saenz

(368 pages)

Résumé :

« Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n’ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais… C’est donc l’un avec l’autre, et l’un pour l’autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l’univers. »

106112437

 

Avis : Depuis sa sortie en Juin 2015 il me semble bien si je ne me trompe pas et ça c’est très probable haha je n’ai pas arrêter de voir ce livre partout partout PARTOUT. Tout le monde parle de ce bouquin comme un livre à lire absolument, comme une petite pépite. Et bien je n’ai pas été déçue. Ce n’est pas un coup de coeur, je n’ai pas été bouleversée car j’ai trouvé qu’il avait quelques défauts mais c’est une bonne lecture. À première vue, ce n’était pas un livre qui m’intéressait, la couverture et le titre ne m’inspiraient pas forcément et j’avais beaucoup de lectures qui me tentaient beaucoup plus. Mais j’ai fini par me lancer à force de voir tant d’avis positifs et j’ai eu le pif comme on dit.

Alors Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers c’est quoi ? Je le décrirais comme un roman initiatique tout simplement. Tout commence durant l’été 1887, on va suivre le jeune Aristote, dit Ari, accompagné de son ami Dante, deux ados de 15 ans qui vont apprendre à devenir des hommes et à s’assumer avec toutes les préoccupations que ça implique. La première réflexion que je me suis faite en commençant ce petit bouquin c’est le style d’écriture, j’ai trouvé que c’était particulier, pas dérangeant ni mal fait, mais particulier. Les chapitres sont courts ce qui fait qu’en l’espace de 30 minutes on a déjà entamé une bonne partie du livre et je trouve que c’est très agréable de ne pas être coincé dans un chapitre qui dure pendant 20 pages et auquel on ne pense qu’à arriver au bout. Les chapitres courts rendent la lecture fluide, agréable. On suit les pensées du jeune Aristote, et tout ce qui se passe dans sa vie à travers ces lignes.

Pour être sincère, je ne m’attendais pas du tout à ce genre d’histoire je ne m’étais pas vraiment renseignée sur le bouquin et son résumé. Je m’attendais à une sorte de road trip de deux ados fugueurs. Qui font leur crises d’adolescence et en fait… Pas du tout haha. Les secrets de l’univers ne sont pas des endroits comme des pays à visiter comme je le pensais au début mais ce sont des étapes de la vie qui leur son inconnues comme boire sa première bière, fumer sa première clope, embrasser une fille pour la première fois, y voir clair dans sa vie tout simplement. Mais ce n’est pas tout, les secrets de l’univers sont aussi pour lui tous les petits mystères qu’il n’a pas encore percés à jour, comme son frère. Pourquoi est-il en prison ? Pourquoi ses parents n’en parlent-t-il jamais et agissent comme s’il était mort ? On sent que le personnage d’Ari est torturé par ce silence et ne sait pas encore vraiment qui il est, il se cherche comme beaucoup de jeunes de son âge.

Parlons maintenant des personnages, j’ai littéralement adoré Aristote ! Ce jeune de 15 ans est merveilleux. Il a un humour mordant, un peu cynique sur les bords, qui m’a complètement séduite mais il est aussi souvent très triste, solitaire et renfermé sur lui ce qui m’a fait un peu de peine même si je dois l’avouer je me suis un peu reconnu en lui. Quand à Dante, c’est un garçon qui aux premiers abords parait très sûr de lui et pourtant on ressent au fur et à mesure de l’histoire qu’il est constamment dans le doute et à besoin d’être rassuré. Il a peur de décevoir tout le monde tout le temps et ça le rend fragile. C’est un garçon intelligent, malin, plein de sensibilité qui ne passe jamais par quatre chemins quand il veut savoir quelque chose. Chacun d’eux à terriblement besoin de l’autre et on sent qu’ils ont une relation pas comme les autres.

J’ai adoré suivre l’évolution de leur relation à tout les deux, elle est complexe et un peu floue on sent qu’un lien très fort les unis, est-ce de l’amitié, de l’amour ? Tout est très flou comme quand on tombe amoureux pour la toute première fois à 15 ans. J’ai adoré les voir toujours amis malgré tout ce qui s’est passé. J’avoue avoir vu arriver les choses de loin malgré tout même si la fin m’a pas mal surprise. Quand aux parents des deux jeunes ? Non mais il sont géniaux sérieux ! Surtout la mère d’Ari qui m’a fait sourire de nombreuses fois. Elle et Aristote ont une complicité qui fait plaisir à voir et qui prouve que tout les ados n’ont pas forcément besoin d’être en conflit avec leurs parents.

Pour terminer je voudrais parler de la fin de ce bouquin. J’ai vraiment apprécié la manière dont l’auteur clôture cette histoire, c’est un très joli roman qui parle de quête d’identité, de quête de soi, de la relation entre deux adolescents un peu perdus, de la relation avec leurs parents. On ne peut que s’attacher à eux et trouver ce livre magnifique. C’est une jolie découverte en cette fin d’année que je vous recommande chaudement si vous êtes sensible à ce genre de lecture. C’est plein de sensibilité et humour et ça se dévore sans modération 😉

Pour la note, 16/20.

Publicités

5 réflexions sur “Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers – Benjamin Alire Saenz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s